Accueil » Beauté » Cheveux

Chute des cheveux, quelles solutions ?

Publié le Lundi 01 Décembre 2008
Chute des cheveux, quelles solutions ?

Nous sommes tous, aujourd’hui, face au stress, la fatigue, les maladies, le mode alimentaire face à l’agression du cuir chevelu et la survenue des chutes des cheveux.


Les hommes semblent être menacés par la calvitie …Et les femmes ne sont pas épargnées. Peut-on donc soigner ses cheveux et lutter contre la perte capillaire à coup de fourchette ?

Chute des cheveux
La chevelure est comparable à une forêt : les cheveux poussent, vivent et meurent. Les cheveux morts tombent et sont normalement vite remplacés par de jeunes cheveux. D’une façon normale, les cheveux chutent 45 à 60 cheveux par jour.Au-delà, la perte est considérée comme excessive. A ce stade, On parle de chute anormale ou calvitie. La calvitie est un phénomène principalement masculin. Toutefois, certaines femmes en souffrent, notamment après une grossesse. Les signes avant-coureurs sont une perte de cheveux abondante, avec un dégagement progressif du front, du dessus des tempes ou du sommet du crâne.

Les causes
La principale cause de la calvitie est un excès d’hormones masculines (alopécie androgénique). Cet excès est généralement héréditaire. En fait, les hormones mâles vont accélérer le cycle de vie du cheveu, rendant la chute plus rapide et plus remarquable. Les chutes des cheveux génétiques s’observent dès la naissance ou plutôt au cours de l’enfance.
D’autres facteurs peuvent enter en ligne de compte. Ainsi, le stress permanent ou une angoisse prolongée peut favoriser la chute. Une alimentation déséquilibrée, carencée en certaines vitamines (H, B6 1/4), peut également être en jeu. A ajouter, les shampooings trop agressifs pour le cuir chevelure et les teintes fréquentes.

Les traitements
Les traitements efficaces dépendent bien sûr de la cause. Lorsque la chute des cheveux est due à un agent extérieur (médicament, carence en vitamine..), elle sera facilement résolue. Par contre, lorsque la calvitie est due à un excès d’hormones, il faut faire appel à des techniques spécifiques.
Les effluvium télogènes peuvent indiquer la prise en charge d'une carence (fer, vitamine B12) ou d'un problème thyroïdien mais ils guérissent souvent sans traitement après 3 à 4 mois (après grossesse, fièvre, intervention chirurgicale…). Les effluviums télogènes induits par une prise médicamenteuse (isotrétinoïne, anticholestérol, anticoagulant…) nécessitent, quand c'est possible, le remplacement du traitement par une autre molécule.
Les effluviums anagènes des chimiothérapies peuvent, dans une certaine mesure, être minimisés par des mesures de prévention (casque réfrigérant).
Les dermatoses et les affections générales qui provoquent une chute de cheveux spécifiques doivent bénéficier d'un traitement adapté en fonction de chaque cas. La teigne requiert un traitement antimycosique par voie générale. Le traitement du lichen fait appel à la corticothérapie locale, intralésionnelle ou générale et parfois aux antipaludéens de synthèse (plaquenil).

Les alopécies cicatricielles sont de traitement délicat, elles nécessitent le recours à un expert du cuir chevelu. Une fois le processus stabilisé, une reconstruction par greffe de cheveux est parfois envisageable.

Les alopécies congénitales peuvent parfois bénéficier d'une restauration capillaire par greffes de cheveux ou d'un complément capillaire.
La pelade en petites plaques guérit souvent rapidement sans traitement mais peut récidiver alors que les pelades plus importantes impliquent une prise en charge rapide qui fait appel à la corticothérapie locale (lotion), intralésionnelle (piqûres dans le cuir chevelu) ou rarement à la corticothérapie générale. La puvathérapie, le dioxyanthranol et l'application d'une substance sensibilisante (diphencyprone) sont des traitements souvent recommandés.
L'alopécie androgénique masculine bénéficie du traitement par finastéride (Propécia) et minoxidil à 5%, le dutastéride est en cours d'expérimentation dans cette indication mais les résultats sont préliminaires.

Les greffes de cheveux représentent le seul moyen de retrouver une chevelure naturelle, les techniques actuelles de greffes folliculaires donnent d'excellents résultats lorsqu'elles sont réalisées par des équipes expertes.

L'alopécie androgénique féminine est fréquente. Son traitement fait appel au minoxidil à 2% et aux antiandrogènes (acétate de cyprotérone).

Autre solution : les perruques ou postiches sont une bonne solution si on ne souhaite pas suivre de traitement ou pratiquer de chirurgie.

Bien manger contre la chute des cheveux
Les cheveux sont le reflet de notre manière de vivre ! Dès que nous sommes stressés, fatigués, malades, cela à un impact sur notre chevelure. Elle devient terne, cassante et tombe partout…
Pour faire face à cette chute, il faut manger équilibré pour apporter aux racines tous les éléments nécessaires pour la fabrication des cheveux et pour préserver leur souplesse et leur vitalité.
L’aliment essentiel du cheveu, sont les protéines riches en acides aminés soufrés et qu’on le trouve généralement dans les viandes, les poissons… et les vitamines B et PP par exemple.
Une bonne hygiène de vie et une alimentation variée et équilibré permettent alors de ralentir la chute, mais ne peuvent l’enrayer. Car la chute est liée à la production d’hormones mâles, qui est un phénomène naturel programmé dans les gènes. Et on ne peut pas reprogrammer son patrimoine génétique par son alimentation.

Les compléments alimentaires ou les médicaments peuvent-ils bloquer la chute ?
Perdre ses cheveux n’est pas une maladie ! Néanmoins, certains médicaments existent et peuvent parfois prévenir la chute telle que le finastéride et le minoxidil. Ils agissent en prévention, lorsque la chute n’a pas commencé. Ils vont simplement retarder le phénomène.

 

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur