Accueil » Lifestyle » Auto
Le Rallye de toutes les difficultés
Publié le Samedi 18 Avril 2009

Dans quelques jours et plus précisément le 22 avril courant, le coup d’envoi de la vingt-neuvième (29e) édition du Rallye de Tunisie sera donné.



Cette épreuve s’inscrit dans le calendrier de la Coupe du Monde FIA (Fédération internationale Auto) des Rallyes tout-terrain et du Championnat du monde FIM (Fédération internationale Moto). Le Rallye de Tunisie, c’est aussi plus de 20 nationalités représentées par des pilotes professionnels et amateurs en auto, moto, quad et camion, ainsi que les plus grandes écuries venues sur cette terre propice aux Rallyes- Raids pour tester leurs mécaniques. C’est aussi le Rallye qui a depuis toujours attiré outre les professionnels de la profession, les têtes couronnées à l’instar du Prince Emmanuel Philippe de Savoie, les vedettes d’autres sports telles que Luc Alphand (champion de ski français) et Isabelle Pâtissier (championne française d’escalade) et les stars du show-biz tels Johnny Halliday, Estelle Halliday, Paul Belmondo, Gérard Holtz…Le Rallye de Tunisie demeure à ce jour le plus grand Rallye-Raid africain et l’épreuve d’endurance phare de la profession avec le Rallye Paris-Dakar. Depuis l’année dernière d’ailleurs, le Rallye de Tunisie s’est « dakarifié » et est devenu un « mini Dakar » avec plus de pays traversés, donc plus de kilomètres et plus de jours de course. Cette compétition de haut niveau a en effet depuis 2008 inclus dans son programme la Lybie et continue de plus belle cette année. La course promet de faire rage : pilotage, navigation, endurance, étapes marathon, mers de sable, grands ergs de dunes, chotts, trial, rien que des difficultés au menu et surtout beaucoup de fil à retordre pour tous les concurrents.



Cette année, la grande nouveauté sera le départ qui sera fait en Tunisie et non pas en France comme de coutume. En effet, cette première verra comme théâtre du prologue la région de Gammarth avec un décor très exotique, palmiers, eucalyptus, bougainvilliers et surtout beaucoup de sable. Plusieurs pièges attendent quand même les concurrents sur cette super spéciale de 5km : trous d’eau, dunettes et sable mou… Outre la première super spéciale, dix vraies spéciales très exigeantes et techniques attendent les concurrents sur 4500km de pilotage, navigation et surtout très bonne gestion de la course qui seront déterminants pour réussir à atteindre le drapeau à damiers final.



Les dix étapes à venir sont toutes inédites et se départageront entre 6 en Tunisie et 4 en Lybie et n’épargneront pas les concurrents. En effet, une diversité de plats au menu incomparable, des tracés au coeur de végétations, des pistes de montagne empierrées alterneront avec des pistes sablonneuses et des passages d’oueds cassants, des pistes techniques, du hors-piste, de vastes étendues de sable, des dunes et des ergs à perte de vue… Voilà à quoi ressemble le Rallye de Tunisie. Loin d’être une promenade de santé, c’est certainement le Rallye de tous les défis et de toutes les difficultés et le vrai challenge sera d’être sur la grille de départ mais surtout sur la ligne d’arrivée.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013