Accueil » Lifestyle » Auto
Les Tunisiens dans la course
Publié le Lundi 27 Avril 2009

 Sans sponsors, le Rallye sera très bientôt comme certains l’avaient préconisé, un Rallye de Tunisie sans Tunisiens. Ce n’est pas faute de compétences mais plutôt de budget.



En effet, le nombre de concurrents en moto est stable et varie entre cinq et sept concurrents grâce à l’aide du Président de la Fédération de Moto et des disciplines associées, qui offre la gratuité de l’engagement et de l’assistance aux motards en course, ce qui les aide considérablement à être de la partie.



Seront donc en course le champion Karim Dillo en quad ainsi que Ridha Mhenni, Anis Nabli, Samir Hizem… Quant aux concurrents en auto, ils ne devraient pas dépasser cette année le nombre de deux. Jusque-là, rien que deux concurrents ont rempli leurs formulaires d’engagement, notre incontournable pilote Hend Chaouch avec son ami et copilote Sofiène Driss dans la première voiture et le pilote au grand palmarès Ludovic Leloup qui n’a pas encore confirmé le nom de son copilote.Hend Chaouch, pionnière émérite et confirmée

Nous n’avons plus besoin de présenter la plus tenace et la plus téméraire de nos pilotes féminines qui a bravé tous les tabous et les qu'en-dira-t-on depuis des années en s’imposant dans le monde macho et le cercle très fermé des Rallyes-Raids. Tenace, car c’est la seule pilote qui peut s’enorgueillir d’avoir participé pendant treize ans d’affilée au Rallye de Tunisie à côté d’une multitude d’autres Rallyes en parallèle, tel que le Paris- Dakar qu’elle fut la première femme tunisienne, africaine, maghrébine et arabe à terminer en 2001/2002 et sans assistance mécanique en plus, le Rallye de Dubai, le Rallye du Maroc… et elle se prépare à participer dans quelques jours à son quatorzième (14e) Rallye de Tunisie, un record inégalé à ce jour parmi la gent masculine et féminine. 



Hend Chaouch ne s’est pas contentée de participer à des Rallyes, mais elle s’est surtout mis un point d’honneur à les terminer, du moins à plus de 90% d’entre eux et en grande partie sans assistance à cause de défaillances financières mais glanant malgré toutes les difficultés plein de coupes, de médailles et de trophées à chaque participation. Notre championne est une fonceuse qui vit à une vitesse à vous donner le tournis et le vertige si vous restez dans son sillage. Son côté combatif et téméraire a fait qu’elle veuille toujours aller plus loin dans ses défis et ses challenges. Sa ténacité, sa fougue et son entêtement ont fait d’elle non seulement la pionnière des sports mécaniques en Tunisie et dans le monde arabe mais aussi celle qui a le plus d’expérience, de nombre de participations ainsi qu’un des plus importants et des plus grands palmarès. 



Elle a imposé son empreinte indélébile dans ce sport jadis réservé à l’élite masculine et a largement contribué à promouvoir ce sport qui a toujours été considéré comme étant élitiste, valorisant par la même occasion l’image de la femme tunisienne, réussissant en bonne communicatrice qu’elle est avec ses six (6) langues et son approche facile avec tout le monde y compris avec les médias, à attirer les médias nationaux et internationaux sur elle et par ricochet sur la femme tunisienne et sur son pays. Sportive chevronnée et professionnelle jusqu’au bout des ongles, elle a su braver plein d’obstacles et se surpasser au risque même de sa santé, surtout après l’accident qui lui a valu plusieurs mois d’alitement et qu’elle a subi, puisqu’elle n’était même pas au volant ce jour-là. 



Et même si son dos fortement malmené par ce grave accident lui fait encore mal à ce jour, elle est ressortie plus forte que jamais de cette épreuve et a réalisé de belles courses depuis. Têtue, je vous dis !! Et comme Hend a plusieurs cordes à son arc et dans plusieurs domaines, elle a participé activement il y a de cela trois ans à l’organisation d’un Rallye de Hummers avec 45 voitures de la marque au départ. Elle a aussi contribué à l’organisation d’un Rallye belge « exclusivement » réservé à la gent féminine appelé «La revanche des nanas». Elle a même tâté du circuit, devenant ainsi la première femme tunisienne à avoir couru sur un circuit de voitures, et ce, en 2007 à Tanger, au Maroc, terre de tous ses baptêmes. Une femme pas comme les autres, pionnière dans son sport fétiche, elle a définitivement marqué l’histoire de son pays et demeure la première Tunisienne à s’être imposée dans le monde des sports mécaniques. 



Sofiène DRISS, sportif accompli et copilote au très beau palmarès

Sofiène, qui aura une fois de plus la tâche de copiloter Hend, a le plus beau palmarès de tous les copilotes tunisiens. Il a en effet copiloté plusieurs fois Ludovic Leloup et a accompli avec lui les plus belles arrivées et les plus beaux résultats. Il a aussi été dans la même voiture que Hend pour un Rallye du Maroc, pour le Rallye Paris-Dakar et s’apprête une fois de plus à la conduire sur la ligne d’arrivée. Le duo Chaouch / Driss, est un duo sportif qui a su tisser tout au long de ces années des liens amicaux et qui s’entend merveilleusement bien. Souhaitons leur bonne chance et espérons qu’ils feront hisser une fois de plus la bannière de notre pays sur le podium d’arrivée de cette 29e édition du Rallye de Tunisie.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013