Accueil » Lifestyle » Auto
Il était une fois...BMW
Publié le Mercredi 02 Décembre 2009

En 1916, les deux pionniers de l’aviation allemande, Karl Rapp et Gustav Otto, à l’origine des constructions bavaroises de l’aviation, lancent la BFW.



En 1917, la compagnie change de nom et BMW apparaît pour la première fois. Toutefois, ce n’est qu’en 1922, avec le trio formé par Josef Popp, Max Friz et Camillo Castiglioni, que le groupe BMW AG est fondé officiellement. C’est aussi à cette date que la firme prend possession des usines de la BFW. Pour faire face au volume des commandes, la firme allemande achète l’usine où étaient fabriquées les Austin Seven.Après avoir attaqué en 1923 le segment de la moto avec la R32, elle propose en 1929 la 3/15 PS DA 2, une voiture plus adaptée aux goûts allemands. Forte de son succès, BMW gardera pourtant ses origines liées à l’aviation. Pour preuve son logo, qui symbolise une hélice d’avion stylisée, n’évoluera quasiment jamais. Si pour certains, le blanc représente des hélices d’avion dans un ciel bleu… pour d’autres, le logo serait dérivé de l’ancien logo de la BFW, soit les couleurs de la Bavière! D’autres encore retiennent les 2 versions! Quoi qu’il en soit, en dehors de la police d’écriture de BMW, le logo n’a jamais évolué. Une simplicité qui en dit long sur les origines de la marque.

Trucs & Astuces
Eviter la buée à l’intérieur du pare-brise Passez du liquide vaisselle sur la surface et essuyez avec un chiffon sec, la surface deviendra trop glissante pour que l'eau s'y attache.

Entretien :La courroie de distribution
Quand par malheur la courroie de distribution de votre voiture casse, il s’agit de la remplacer rapidement. A défaut, c’est le moteur qui devra être changé.En dehors des moteurs comme le Fiat Fire 1000 ou les TU 1000 et 1100 PSA où les pistons ne peuvent jamais toucher les soupapes, une courroie de distribution qui casse tordra forcément les soupapes; au mieux, elle affectera les linguets. Cachée derrière le carter, la courroie de distribution est invisible.

Son bon ou mauvais état n'est signalé par aucun système d'alerte. De fait, quand elle casse, c’est toujours un choc pour le conducteur! En une fraction de seconde, les pistons tapent avec violence dans les soupapes, poussant l'arbre à cames hors de ses paliers et le brisant au passage.

En règle générale, sur un moteur à essence, il faut ôter la culasse pour remplacer souvent toutes les soupapes, tandis que sur un diesel, il s’agit de changer au moins les linguets, c’est-à-dire les culbuteurs qui font office de fusible sur les moteurs les plus récents. En dernier recours, c’est le moteur dans son intégralité qu’il faudra remplacer.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013