Accueil » Lifestyle » Auto
Hend Chaouch cette championne tout-terrain
Publié le Jeudi 17 Avril 2008

Derrière chaque grand homme se cache une femme a-t-on coutume de dire. Nous, nous dirons beaucoup plus: derrière l’intérêt suscité par les sports mécaniques en Tunisie, se cache Hend Chaouch.

En effet, notre sportive chevronnée, professionnelle jusqu’au bout des ongles, organisée jusqu’à n’en pas finir et ô ! combien passionnée et amoureuse des sports mécaniques depuis son plus jeune âge, ne s’est pas contentée d’exercer ses sports favoris, de la moto depuis l’âge de quinze ans à l’auto, pour en devenir l’ambassadrice de son pays, elle a consacré tout son temps et tout ce qui était en son pouvoir pour populariser ce sport jusque-là méconnu en Tunisie.


Jusqu’à ce fameux mois d’avril 96, le Rallye de Tunisie passait totalement incognito sur notre terre malgré quelques participations tunisiennes auto et moto, jusqu’à l’avènement de sa participation à cette compétition de haut niveau.
Les Rallyes Tout-Terrains n’ont plus de secret pour elle, que ce soit le Rallye de Tunisie, le Rallye du Maroc, le Rallye de Dubai, le Rallye Paris-Dakar qu’elle fut la première femme tunisienne, arabe, africaine et maghrébine à terminer en 2002, n’ont plus de secret pour elle. Il est important de préciser que vu les budgets qui n’étaient pas toujours bouclés jusqu’au dernier centime, la majorité de ses Rallyes furent entrepris et réussis sans assistance aucune. Nous vous laissons imaginer les risques encourus par notre championne et son courage, surtout dans des pays étrangers.


Depuis, Hend Chaouch découverte par les médias qui s’étonnaient de voir ce bout de femme, si féminine et en même temps si tenace et téméraire, la dévoilaient au grand public. Et depuis, elle n’a jamais cessé de faire parler de ce sport qu’elle aime tant.


Hend Chaouch n’a eu de cesse de promouvoir ce sport en très bonne communicatrice qu’elle est. En effet, à côté de son troisième cycle en publicité et communication obtenu aux Etats-Unis, Hend Chaouch est une communicatrice hors pair qui manie très bien le verbe et qui, outre sa langue maternelle, a su à travers la langue de Molière, s’exporter auprès des médias français qui découvrirent qu’en Tunisie, les femmes avaient le droit non seulement d’étudier, de voter, de divorcer si elles le désiraient mais aussi de se mesurer aux hommes sur un terrain qui leur était presque exclusivement réservé, le monde très fermé des compétitions automobiles en tout-terrains.

Une première pour les pilotes et pour les médias machos, très souvent obtus et pas toujours très objectifs.
La langue de Shakespeare ne lui est pas non plus étrangère, tout au contraire, après son parcours à l’université et sa maîtrise en anglais et japonais, elle fait bon usage de cette troisième langue qu’elle maîtrise parfaitement. Cette langue lui ouvre les portes des médias d’expression anglaise, comme celles à Dubai, qui n’hésitent pas à la propulser sur le devant de la scène comme l’une des ambassadrices de la liberté et de l’évolution dans un pays arabe et musulman.
Elle a été découverte comme étant parmi celles qui prônent l’importance de la femme arabe et musulmane aux yeux du monde entier.
Sa connaissance de la langue du pays du soleil levant, acquise à l’Université, en ont fait entre autres, l’ambassadrice de charme envoyée par la Tunisie pendant la Coupe du Monde au Japon pour représenter le sport féminin tunisien et la sportive tunisienne. Mission accomplie haut la main, comme de coutume.
La langue de Goethe et de Dante recèlent encore beaucoup de secrets pour elle mais lui ont quand même permis de se propulser au devant de la scène médiatique dans des pays où, la compétition automobile fait rage et où si ce ne sont les marques de constructeurs, ce sont les pilotes qui se distinguent.
En résumé, six langues dans la poche et la langue loin d’être dans sa poche, une vraie ONU ambulante comme disent certains de ses amis, une sportive dont le parcours se conjugue à tous les temps, passé, présent et futur disent d’autres.
Treize ans de fiers services aux sports mécaniques, treize ans que Hend Chaouch s’active avec empressement et force pour positionner un sport qui n’a jamais eu de place en Tunisie auparavant avant une présence féminine dans un monde macho, la sienne en 1996.
Derrière ses fourneaux, un chef s’applique à ajouter ses ingrédients pour faire monter la sauce et pour réussir ses recettes et Hend Chaouch, derrière son micro des années durant sur RTCI et au cours de multiples interviews sur toutes les chaines de radios et de télévisions nationales et internationales ainsi que sur les journaux et les magazines, s’active à faire parler de son hobby, de son sport de compétence, les Rallyes Tout-Terrain.
Elle s’est même offert le luxe en mai 2007 de chercher à s’imposer dans une autre discipline mais toujours dans les sports mécaniques, les courses de circuit.
C’est ainsi qu’après avoir été la pionnière des Rallyes Tout-Terrain, elle devient à Tanger (Maroc) la première femme tunisienne au monde à participer à des courses de vitesse sur circuit fermé et rentre fièrement au pays avec une belle coupe comme à l’accoutumée.
Sans oublier qu’elle a participé activement à l’organisation de Rallyes: un Rallye entièrement féminin avec une organisation belge « La Revanche des Nanas », il y a trois ans, et un Rallye de Hummers l’année dernière.
Un pur produit de la Tunisie d’aujourd’hui cette fille : cultivée, éduquée, présentable, charmante et charmeuse à souhait, sportive et tellement présente.
On ne peut que l’applaudir, la soutenir, on l’aime ou on la déteste, mais on ne peut lui rester indifférent.
Son charisme est tel qu’on l’écoute et qu’on a beaucoup de plaisir à discuter avec elle car elle a toujours des choses à dire sur tout.
En un mot, comme le dit la pub : très souvent imitée, jamais égalée, voilà notre Hend Chaouch nationale !!!

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013