Accueil » Lifestyle » Auto
La nouvelle BMW série 3 La sixième dimension automobile!
Publié le Mercredi 02 Novembre 2011

Avec tout le respect dû à la VW Golf MK 7, c'est la nouvelle révélation la plus importante des mois à venir : une race pure aux courbes élancées baptisée F30. Ce n’est ni un étalon arabe ni un cassetête chinois, mais un sacré amuse-gueule allemand : la toute nouvelle BMW série 3. Alléluia !

Cependant, BMW n’a rien laissé au hasard et a publié de nombreuses informations sur son modèle alléchant pour provoquer le boom commercial de la voiture qui a la plus grande responsabilité de collecter assez d'argent pour permettre à la liberté créatrice de construire de fabuleuses voitures.

Prise de volume, perte de poids : extérieur musclé !

C’est la sixième génération de la vénérable protégée junior, présentée avec un châssis plus long de 50 mm et plus large de 37 mm à l’avant et 47 mm à l’arrière par rapport à sa devancière.



Mais mis à part les mensurations plus importantes de la F30, BMW a raidi le corps en entier, et le châssis arrière de la E90 (E90 étant l’ancienne version à cinq portes) a été amélioré et affiné, tandis qu’à l'avant, les supports, triangles et rotules en aluminium complètent la configuration entièrement nouvelle et contribuent à l’allègement du véhicule de près de 50 kg. Et si on y ajoute des jantes de 17 pouces avec des pneus Run Flat (roulé à plat) équipés en série, on ne peut que dire : «Merci BMW !».

Plus sereine, moins encombrante: intérieur zen !

A l'intérieur, la nouvelle Série 3 gagne 15 mm de long et 8 mm en hauteur et 20 litres de volume de coffre pour s’élever à 480 litres, 5 litres de plus que la nouvelle classe C.



Par ailleurs, la hauteur de la porte arrière et son angle d'ouverture ont été augmentés pour faciliter l’accès à l’habitacle.



En outre, les finitions traditionnelles ES, SE, Sport et Sport M viennent d’être enrichies par deux nouvelles finitions «modern» et «luxury» dans lesquelles on trouve en série les instruments et les appareillages de commandes et de sécurité importés de la nouvelle série, dont l'air conditionné automatique, le Bluetooth, l’écran couleur de 6.5 pouces avec le contrôleur iDrive, le démarrage sans clé, l’USB, le volant multifonction, le régulateur de vitesse, l’ouverture de coffre automatique, les airbags, les ceintures à trois points pour tous les sièges, les appuie-tête actifs, l’avertisseur de crevaison, la vision nocturne et l'avertisseur de collision qui sont habituellement réservés aux voitures de direction et de luxe.

Moins volumineuse, plus puissante : motorisation perfectionnée!

Et pour propulser le tout, une gamme étourdissante de moteurs turbocompressés est proposée.

En vedette, les 316d et 318d à moteur diesel qui produisent respectivement 116 et 143 ch, tandis que la 320d est livrée avec une version 184 ch et la 320d «Efficient Dynamics » avec un 163 ch très économique et assez écologique.

Quant aux motorisations essence, parlons peu, parlons bien. La 320i sera propulsée par un nouveau 4 cylindres 2.0 L turbo produisant 184 ch, la 328i reçoit une version 245 ch de ce même moteur qui remplace l’ancien 6 cylindres en ligne des 325i et 330i mais qui enregistre un 0-100 km/h en seulement 5.9 secondes. Et pour les puristes, BMW reste fidèle à son moteur 6 cylindres en ligne pour la version 335i de 3.0 L et biturbo.

Et voici un digestif pour vous aider à digérer le tout : BMW a confirmé qu’une version quatre-roues motrices apparaîtra vers la fin de 2012 avec un groupe motopropulseur hybride qui marie les 306 ch de la 335i avec 54 ch supplémentaires d’un moteur électrique.

Un hybride d’un total de 360 ch sera sûrement le KO technique pour les moteurs conventionnels.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013