Accueil » Lifestyle » Auto
Entretien auto : Les voitures aussi doivent se protéger de l'hiver!
Publié le Vendredi 03 Mai 2013
Entretien auto : Les voitures aussi doivent  se protéger de l'hiver!

une voiture n’apprécie que modérément l’hiver, le sel, les basses températures, la boue… surtout si elle passe ses nuits dehors. voici donc quelques conseils pour bien passer l’hiver, en toute sécurité et être sûr de démarrer le matin…

Avant tout, il faut veiller à ce que certains organes soient en parfait état, et les niveaux refaits. De même, il existe des équipements nécessaires, à moindre coût, dont il ne faut pas se priver.

Bougies et batteries

Indispensables au bon fonctionnement général du véhicule, les différents éléments constituant le circuit de démarrage sont à surveiller régulièrement car les signes précurseurs de dysfonctionnement ne sont pas toujours présents, ni faciles à repérer. Aussi, la batterie, l’un des organes vital pour démarrer, est de plus en plus sollicitée dans les nouveaux véhicules équipés de multiples appareils électroniques, très consommateurs d’énergie. Soyez donc vigilant si votre voiture a du mal à démarrer, que les équipements électriques fonctionnent anormalement ou que le voyant « batterie » s’allume. Si vous constatez l’un de ces signes, faites contrôler votre batterie par un spécialiste. Pour conserver au mieux votre batterie et garantir votre sécurité, il est recommandé de faire contrôler régulièrement votre batterie par un professionnel tous les 30.000 km ou tous les 2 ans. De faire changer votre batterie tous les 60.000 km ou tous les 4 ans. Ou de contrôler le circuit de démarrage avant l’été et avant l’hiver pour éviter les pannes causées par le changement de température. Pour optimiser le démarrage de votre véhicule, il est important de faire contrôler vos bougies de préchauffage (moteur diesel) et d’allumage (moteur essence) à partir des 30.000 km.

Contrôlez le niveau d’huile

Pour bien fonctionner, un moteur doit être lubrifié en permanence, c’est le rôle de l’huile moteur. Elle est essentielle au bon état de santé d’un moteur. Dans tous les cas, il faut veiller à utiliser une huile adaptée au moteur : Pour la ville, préférez une huile semi-synthèse prévue pour des redémarrages fréquents, petits trajets… Elle protège davantage le moteur, tant à froid qu’à chaud mais coûte deux fois plus cher qu’un lubrifiant classique. Pour la route, une bonne huile minérale pour convenir. Elle est moins fluide que les semisynthèses mais offre une lubrification satisfaisante d’un moteur en condition d’utilisation normale. Cependant pour les gros rouleurs, une huile dite de « synthèse » s’impose. Attention à ne pas mettre n’importe quoi en respectant son indice de viscosité (son aptitude à s’écouler) à froid et à chaud. Ainsi, si le bidon porte la mention 15W40, le 15W représente l’indice de viscosité de l’huile à froid symbolisé par le W (Winter). Plus cet indice se rapproche de 0, plus l’huile est fluide à basse température. Cet indice est par exemple de 0W dans les pays nordiques. Le chiffre 40, pour sa part indique la viscosité à chaud. Plus le chiffre est élevé, plus la lubrification s’effectue correctement à haute température. Ainsi, cet indice peut porter les mentions W30, W40 ou W50 dans les pays d’Afrique du nord en général et plus particulièrement en Tunisie et ce, pour la moitié chaude de l’année.

Si le véhicule passe la nuit dehors

Pensez à lever les essuies glaces pour éviter qu’ils restent collés au parebrise. N’oubliez pas de desserrer le frein à main, le câble peut être bloqué par un froid intense. Si vous êtes garé dans une rue en pente, laissez votre voiture en prise (enclenchez une vitesse). Le matin, vous pourrez éventuellement être confronté à des problèmes mineurs qui sont réglés rapidement : si la serrure est gelée, utilisez un peu d’eau tiède.

La panne matinale

Si la voiture ne démarre pas, ne paniquez pas et essayez ces quelques trucs avant d’appeler l’assistance et votre mécano : tournez la clé d’un quart de tour. Allumez pendant 4 à 5 secondes les phares de la voiture avant de démarrer. Cela préparera votre batterie à fournir de l’énergie au démarreur. Vous la conserverez ainsi plus longtemps. Si la voiture est ancienne et que le starter n’est pas automatique, tirez-le au maximum. Appuyez sur la pédale de l’embrayage tout en accélérant. Enfin, lancez le démarreur sans trop insister, cat il vaut mieux des petits coups brefs si vous ne voulez pas vider votre batterie. A ce titre, pensez à surveiller l’état de la batterie qui pourra avoir tendance à se décharger lorsque les températures sont basses.

Le bon réglage des phares

Les phares sont destinés à l’éclairage de la route, empruntée par un véhicule, la nuit ou par la visibilité réduite. Ils servent aussi à rendre le véhicule plus facilement visible par les autres, notamment par temps de pluie. Il existe également des phares de jour destinés à accroître la visibilité diurne. Le confort de conduite et le respect de celui des autres utilisateurs imposent un réglage convenable des projecteurs. En outre, en feux de croisement, le faisceau doit éclairer la voie contraire au moins à 30 m et au plus à 45 m devant le véhicule. De ce fait, l’inclinaison du faisceau dépend de la hauteur du projecteur par rapport au sol. Plus le phare est placé haut sur le véhicule, plus le faisceau doit plonger. N’hésitez pas à aller chez un professionnel pour les régler car il est aussi important de voir que d’être vu. Enfin, lavez régulièrement votre carrosserie pour la protéger du sel répandu sur la route. Très corrosif, il fragilise le châssis, la carrosserie mais aussi les pneus. Ainsi, si vous suivez ces quelques conseils, vous devriez passer l’hiver sans encombre.

Mots clés :| Entretien auto |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013