Accueil » Lifestyle » Auto
Golf : la sixième génération
Publié le Dimanche 24 Août 2008

Depuis son lancement en 1974, la Golf s’est vendue à 26 millions d’exemplaires partout dans le monde. C’est tout simplement le deuxième modèle le plus vendu de l’histoire de l’automobile après la Toyota Corolla. De ce fait, le constructeur allemand a décidé de renouveler son best-seller .

Six ans après le lancement de la Golf V, la plus célèbre des berlines compactes change de visage avec deux ans d’avance. Les dirigeants de Wolfsburg prendront la concurrence par surprise et présenteront la sixième génération du mythe en octobre prochain lors du Mondial de Paris, surtout que la Golf V ne connaît pas le même succès que ses aînées. D’autant plus que la Peugeot 307 a été renouvelée par la 308 et bientôt sera le tour de la Renault Megane. Face à ces acharnements des concurrents de la compacte allemande, Volkswagen se doit de réagir.Design

Souvent critiquée pour le classicisme de sa ligne et jalousée pour son succès, la Golf reste imperturbable.Comme généralement en automobile, le remplacement d'un modèle qui se vend très bien ne donne pas lieu à une révolution esthétique. Volkswagen a préféré jouer la carte de la continuité, histoire de ne pas décevoir les millions de fidèles.Les visiteurs du mondial parisien ne seront donc pas surpris en découvrant le trait de la sixième génération signé par l'équipe de Walter de Silva.Cette Golf VI reste

 

donc peu éloignée de la Golf V.Parmi les petits changements opérés, on remarquera la calandre élargie et les phares "sport", des éléments introduits un peu plus tôt cette année sur le coupé Scirocco (proue et pavillon). La face arrière, également plus large, accueille quant à elle les feux du Touareg. Reste que la Golf VI donne malgré tout l'impression d'être plus large et plus basse que sa devancière.

 

Confort
Pas de grands bouleversements non plus à l'intérieur. Le design de la planche de bord et l'instrumentation est inspiré du Tiguan et de la Passat CC. Pour ce qui est du bien-être du conducteur et de ses passagers, Volkswagen annonce une finition et un confort dignes d'un véhicule de la catégorie supérieure.  Les ingénieurs allemands ont ainsi beaucoup travaillé sur les qualités acoustiques du véhicule, avec comme pièce maîtresse la mise en place d'un film d'isolation phonique dans le parebrise et la révision des joints de porte ainsi que les rétroviseurs pour isoler les passagers des nuisances extérieures. Parmi les autres améliorations apportées à la Golf VI, on notera l'utilisation d'un cuir plus résistant pour les sièges, la simplification des contrôles de commande et… l'amélioration de l'aérodynamisme des rétroviseurs extérieurs.

 

Équipement
C'est avec son équipement que la Golf VI pourrait bien faire la différence. Volkswagen y a toutefois apporté des modifications, principalement en matière d'aides à la conduite, avec notamment un contrôle de trajectoire (ESP) plus intelligent.Étrenné par la Passat CC et le Scirocco..

le châssis actif (DCC) adapte l'amortissement à l'état de la chaussée, alors que la régulation automatique de distance (ACC) détecte les véhicules roulant sur la même voie et régule la puissance du moteur et l'effort de freinage pour maintenir une distance constante par rapport au véhicule précédent. Acela s'ajoutent sept airbags dont un au niveau des genoux, des appuie-têtes anticoup du lapin et encore une détection des ceintures attachées à l'arrière.

 

Motorisation

 

Côté moteurs, la Golf VI hérite des tout nouveaux Diesel Common Rail. De quoi lui permettre de se passer du bruit, des vibrations et des claquements à froid des anciens modèles. La gamme TDI s'étendra sur quatre niveaux de puissance allant de 90 ch à 170 ch., avec comme principale caractéristique d'être moins gourmande en carburant. Le célèbre TDI 140 ch se contentera ainsi de 4,6l/100 km (129 g/km de CO2), soit 0,6l de moins qu'auparavant ! Pour les moteurs à essence, en plus des 1.4 de 80 ch et 1.6 de 102 ch, on trouve les nouveaux blocs TSI de 122 ch et 160 ch, sachant que les moteurs TSI seront équipés d'un compresseur et/ou d'un turbocompresseur, là aussi synonyme de diminution de la consommation. Hormis les versions d'entrée de gamme avec une transmission manuelle, toutes les motorisations essence et diesel pourront être associées à des transmissions DSG à double embrayage (6 ou 7 rapports). Enfin, un éventuel modèle GTi de 240 ch, prévu pour début 2010, et une possible remplaçante de la Golf R32 équipée de 2.0 TSI de 280 ch.

 

Les Motorisations de la Golf VI
Disel Essence
90 ch 80 ch
110 ch 102 ch
140 ch 122 ch
170 ch 160 ch

 

 

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013