Accueil » Lifestyle » High-tech
les accessoires les plus loufoques
Publié le Mercredi 10 Mars 2010

Le cercle de combat de Sega est sorti en 1993 sur la Genesis, version américaine de la Mega Drive. Utilisable avec tous les jeux de la console, l’Activator permettait de rendre à l’écran des gestes effectués réellement.


C’était la Wii avant l’heure. Octogonal, l’accessoire détectait sept fonctions de base: haut, bas, gauche, droite, A, B, C, soit les mêmes que celles de la manette classique. Il suffisait de faire un mouvement au-dessus d’un des capteurs pour générer une action à l’écran. Sorti en 1989 pour la Nintendo NES, U-Force était une manette qui s’utilisait sans la toucher. Conçue par Broderbund, elle était composée de deux plateaux, verticaux et horizontaux, censés détecter les mouvements des mains dans l’espace. La réclame de l’époque se concluait sur ces mots: « Maintenant, plus rien ne viendra se mettre entre vous et le jeu. »


Contrôler ses jeux vidéo par la pensée, voilà qui semble bien futuriste et encore loin de nous. Pourtant, Atari avait déjà tenté l’expérience au début des années 80 avec le Mindlink. Il se présentait sous la forme d’un bandeau à se placer sur le front, qui se chargeait de transmettre les pensées du joueur à la console Atari 2600.

En réalité, le bandeau électronique était équipé de capteurs infrarouges capables de détecter les mouvements des sourcils et de les interpréter pour les transformer en signaux électriques. Il devenait alors possible de contrôler le jeu en changeant d’expression faciale.

Malheureusement, les testeurs étaient généralement pris de maux de tête après une demi-heure de jeu à cause de la fatigue engendrée par un tel appareil, et le Mindlink, qui devait sortir en 1984, n'a jamais vu le jour dans le commerce.


Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013