Accueil » Lifestyle » High-tech
Comprendre et utiliser les formats d'image
Publié le Jeudi 18 Novembre 2010

Jpeg, Tiff, PNG Gif… Ces mots vous sont familiers et pourtant vous ne savez pas ce qu’elles veulent dire. C’est bien l’occasion de mettre les choses au clair !

Il s’agit d’abréviations servant à identifier différents types d’images et appelées formats d’image ou extension. Les caractéristiques de chaque format varient selon l’usage d’une photo. Pour bien choisir celui qui correspondra à ce que vous souhaitez faire de vos images, il est essentiel de les connaître.

Première particularité:

la profondeur des couleurs. Exprimée en bits, elle correspond au nombre de valeurs chromatiques que peut prendre chaque pixel de l'image. Le Jpeg, par exemple, utilise une profondeur des couleurs de 24 bits (soit 8 bits par couleur primaire: rouge, vert, bleu), correspondant à plus de 16,7 millions de nuances pour un pixel. Notre oeil étant incapable de discerner autant de nuances, et la majorité des imprimantes ne pouvant les restituer, cela peut sembler suffisant. Toutefois, ces valeurs peuvent facilement quadrupler avec des appareils photo professionnels. Cela permet d'enregistrer plus d'informations, utiles lors de la retouche de l'image.

Deuxième paramètre à retenir:

La compression. Prendre une belle photo, c’est bien, mais encore faut-il pouvoir l’envoyer par mail, l’imprimer rapidement… C’est bien pour cela que des formats comme le tiff et le PNG existent: ils permettent de diminuer le volume de l’image sans en altérer la qualité. Par contre, le format Jpeg, bien plus populaire, élimine des informations de l’image. On parle bien de détails concernant la couleur et la netteté de la photo. Le Jpeg : le plus universel Joint Photographic Expert Group. C’est le format le plus connu puisqu’il permet d’alléger les photos tout en permettant de les afficher sur écran. Mis au point en 1992, le format Jpeg est dit destructif puisqu’il élimine de façon irréversible des informations spécifiques de l’image. Tous les navigateurs prennent en charge cette extension et l’affichage des images est rapide. Toutefois, si vous manipulez une image, soyez sûrs d’effectuer toutes les retouches nécessaires avant de l’enregistrer au format Jpeg. En effet, à chaque enregistrement, vous compressez encore plus la photo et perdez donc en qualité.

Le Gif : pour les images animées

Graphics Interchange Format. Développé en 1987 par CompuServe, ce format de compression sans perte est adapté avant tout à des images pour le Web. Si le format Jpeg assure un compromis entre qualité et poids d’image, le Gif, lui, ne peut garantir une qualité pareille. En fait, même si théoriquement ce format est capable d'afficher 16,7 millions de nuances, il ne peut en enregistrer que 256 en même temps dans une image. Ce n’est donc pas le format idéal pour la photographie. En revanche, Il est pratique pour les logos, les bannières, les émoticônes et les cliparts. Bref, que des images avec peu de nuances de couleurs..

Le Tiff : pour l'impression

Tagged Image File Format. Un format moins connu que le Jpeg mais essentiel pour l’impression. Les éditeurs sont ceux qui en font l’usage le plus souvent grâce à sa flexibilité et les possibilités qu’il offre: utilisé, au choix, de manière non compressée, avec compression sans perte ou avec perte, le format Tiff s’adapte bien aux exigences diverses des utilisateurs. Il permet également de conserver des images dans une qualité très élevée et prend en charge les calques. Dans sa version compressée, il permet de choisir parmi de nombreux systèmes de compression (Zip, LZW), même celui de Jpeg. La production de fichiers très volumineux le destine surtout à un usage professionnel et à la préparation des images pour l'impression et exclut tout usage pour une publication Web.

Le PNG : le standard du Web

Portable Network Graphics. Le PNG a été développé par W3C (World Wide Web Consortium), le promoteur des standards du Web, ce qui lui vaut d'être accepté par tous les navigateurs. Il a vocation à remplacer le Gif et le Jpeg sur la Toile. C'est un format de compression sans perte, capable de restituer de 256 à plusieurs milliards de couleurs. Très efficace pour la compression d'images graphiques avec beaucoup d'aplats, il est nettement moins performant que le Jpeg pour les photos. Comme le Gif, il gère les transparences, ce qui permet, par exemple, d'afficher des objets graphiques détourés sur des sites en conservant le motif de fond de page.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013