Accueil » Lifestyle » High-tech
Et pour votre mobile quel navigateur Internet?
Publié le Jeudi 11 Octobre 2012
Et pour votre mobile quel navigateur Internet?

Bien que les smartphones se vendent comme des petits pains, leurs navigateurs ont encore beaucoup de mal à afficher des pages et des services Web complexes. Explications.

Les smartphones sont aussi des moyens d’accès au Web et l’une des solutions pour ces modèles de nouvelle génération est de segmenter le plus possible l’approche: on utilise une application pour chaque tâche. Mais les sites ne sont alors plus liés entre eux. Des navigateurs complets restent donc nécessaires. Chaque éditeur de système d’exploitation mobile propose le sien, fourni d’office: Safari pour iPhone, une version allégée de Chromium pour Android, Internet Explorer Mobile pour Windows Phone 7. Là où ça coince, c’est pour les fonctions les plus évoluées du Web moderne.

Le bannissement de Flash

Du côté de JavaScript, les choses avancent. Mais l’une des technologies les plus employées pour diffuser les vidéos, Flash d’Adobe, trop gourmande en ressources processeur, a été bannie d’iOS par Apple. Sans passer par des astuces (Skyfire), les sites Flash ne sont donc pas consultables sur iPhone, iPad, etc. Chez Google, depuis la version 2.2 d’Android nommée Froyo, la technologie Flash, supportée d’origine, consomme beaucoup d’énergie. Pour Windows Phone 7, si Microsoft n’a pas décidé de faire l’impasse sur Flash, les smartphones WP7 ne lisent toujours pas ces contenus: il faudra attendre la mise à jour du système, dont la date est secrète. D’autant qu’Adobe a annoncé courant novembre l’arrêt du développement de Flash sur les téléphones mobiles. Le HTML 5 a donc le champ libre pour s’y installer confortablement.

Skyfire :

Ce navigateur est une solution intelligente pour passer outre l’absence de la technologie Flash sur mobiles. Avec ce navigateur maison, chaque fois qu’une vidéo Flash doit être affichée, elle est remplacée par une séquence encodée dans un format vidéo lisible par le smartphone. Ce qui est fait à la volée sur des serveurs hébergés par Skyfire. Seul souci, un trop grand nombre d’utilisations simultanées saturent souvent les serveurs.

Firefox pour mobiles bêta :

Longtemps annoncée, la version mobile du navigateur Firefox se fait attendre. Seules les versions bêta pour Android et Maemo (Nokia) sont disponibles mais peu convaincantes. Toutefois, on note un moteur JavaScript rapide, une saisie simplifiée des adresses Web et la prise en charge d’extensions. Pour WP7 et l’iPhone, la fondation a jeté l’éponge.

SurfCube 3D :

Ce logiciel est la curiosité du moment: SurfCube est un navigateur disposant d’une interface en 3D qui se déploie sur les quatre faces d’un cube en 3D. Un site s’affiche sur une face, les options de l’application sur une autre face, et ainsi de suite. On passe d’une face à l’autre du bout des doigts ou en secouant le smartphone! A défaut du lecteur Flash, voilà de quoi amuser les utilisateurs de Windows Phone 7. Seul inconvénient pour SurfCube: il est n’est pas gratuit comme les autres navigateurs et pour l’acquérir, il faut débourser 1,99 € (soit 3,840 DT).

Opera Mini et Opera Mobile :

Si Opera est loin d’être le navigateur numéro 1 utilisé

sur PC, il est embarqué sur de nombreux systèmes alternatifs: c’est avec lui qu’on surfe sur les consoles Nintendo Wii et DS. Il y a donc un vrai savoir- faire chez Opera Software. Et cela se voit sur smartphone: rendu rapide des pages, gestion des onglets, compatibilité avec de nombreux mobiles…

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013