Accueil » Love & Sexe » Séduction

Site de rencontres en ligne: doit-on s'en méfier ?

Par | Publié le Mercredi 04 Décembre 2013
Site de rencontres en ligne: doit-on s'en méfier ?

Fini l'époque où les hommes faisaient la cour aux femmes. Aujourd'hui, la recherche de l'âme sœur se fait sur des espaces virtuels. Il suffit de créer son profil, de définir ses propres critères de préférence… en espérant que le charme opère !

«Vous êtes célibataire, vous recherchez un ou une partenaire? Pourquoi ne pas vous essayer aux rencontres en ligne?» Voila un slogan bien vendeur que les sites de rencontres affichent. Amour sur Internet, doit-on s'attendre au pire ?

Sites de rencontres : qu'est ce qui séduit ?

C'est un moyen simple, rapide et efficace de multiplier les rencontres. Les sites spécialisés dans les rencontres séduisent de plus en plus de personnes. Ce constat se généralise dans, quasiment, tous les pays, situations et âges confondus. Il est toutefois, à noter que les moins de 30 ans y vont plutôt par amusement ou pour draguer mais les plus âgés (40 ans et plus) le font avec l'espoir de briser leur solitude et pourquoi pas, d'y trouver l'amour.
Ces sites de rencontres mettent à disposition des internautes, des espaces virtuels où chacun peut se projeter à sa guise. On sélectionne ses critères de préférence (l'âge, le physique, la langue, etc.), et la grande aventure des rencontres en ligne commence !
Désormais, le moyen le plus sûr de décrocher un rendez-vous consiste à s'équiper d'un ordinateur et d'une connexion internet! C'est une vraie solution pour tous ceux qui appréhendent les contacts directs. Présentés ainsi, les sites de rencontres en ligne semblent venir à bout de toutes les difficultés de la vie.
Mais avant de vous y inscrire, sachez que derrière cette belle image se cachent certains pièges. De l'addiction à la déception en passant par l'arnaque ! La réalité finit donc par vous rattraper!

L'addiction au web

Sur le web, l'accès au plaisir est immédiat. Les sites de rencontres modifient le comportement et l'humeur des utilisateurs. Le risque est encore plus important si la personne cherche à fuir une société jugée trop oppressante.
Le besoin de renforcer leur identité sociale et affective, de tester de nouvelles expériences les poussent toujours plus loin dans leur quête du plaisir. Or, dès lors qu'un plaisir est satisfait, d'autres émergent. Tous ces plaisirs créent chez les internautes un besoin pressant, irrépressible, voire obsessionnel de se connecter.
La dépendance s'installe petit à petit… Et là, souffrance, colère, sensation de manque, réaction compulsive, repli sur soi, solitude, dépression apparaissent. Ce sont les effets d'une addiction au web.
A plus ou moins longue échéance, c'est toute une vie sociale, familiale et professionnelle qui se trouve perturbée par l'attrait exercé par ce type de sites.

Mensonges.com

Il est vrai que les critères de sélection proposés par les sites de rencontres en ligne éclairent les traits de caractère. Malheureusement, ils confèrent une certaine rigidité aux échanges: un goût non partagé, le fait d'avoir les yeux marron et non bleus… et vous voila supprimer de la liste des prétendant(e)s.
Pour tourner la situation à leur avantage, nombre d'internautes recourent aux mensonges. Au départ, on juge un tel mensonge sans conséquences. Après tout, qu'y a-t-il de mal à vouloir enjoliver la réalité? Hélas, l'écart entre les discussions sur le site et la réalité est une source de déception, voire d'humiliation pour ceux qui ont été abusés, et rares sont les relations qui survivent au premier rendez-vous.
Attention aux mythomanes, l'univers des rencontres en ligne est leur lieu de rendez-vous préféré. En plus, contrairement aux menteurs, les mythomanes sont incapables de faire la différence entre la réalité et le mensonge. Le premier rendez-vous peut très vite virer au cauchemar: insultes, menaces, agressions... si le mytho sent son monde s'écrouler.

Les «arnacœurs» du web

Dans l'univers impitoyable du web, d'autres prédateurs existent, on les appelle les «arnacœurs »! Leur pratique est l'une des plus odieuses puisqu'elle fait appel aux sentiments.
Vous l'aurez compris dans « arnacœur » il y a « arnaque » et « cœur ». Vous allez donc vous faire arnaquer !
Comment agissent-ils ? Même s'il est très difficile de les identifier, certains indices doivent alerter. En règle générale, ils ne demandent jamais d'argent, directement. Leur tactique consiste, plutôt, à émouvoir. Ainsi, l'initiative viendra de vous !
Vous vous retrouverez à proposer le prix d'un billet de train, le paiement de soins médicaux, d'un loyer, etc. Si dans la majorité des cas les échanges cessent brutalement une fois l'argent obtenu, les plus intéressés attendront d'avoir épuisé le compte en banque de leur victime avant de la quitter sans un mot d'explication.
Alors que vous pensez être en contact avec un ou une célibataire à la recherche d'une relation sérieuse et durable, vous mettez votre cœur et votre compte en banque entre les mains de profiteurs.

Avis de Jocelyne Bursi - psychologue:

A une époque où la vie de chacun est ponctuée par toutes sortes d'obligations, professionnelles et familiales, les occasions de faire des rencontres deviennent de plus en plus difficiles. Pris dans le rythme effréné du fameux «métro, boulot, dodo», le sentiment de solitude enfle au fil des jours, des mois, des années. Pour mettre fin à ce cycle infernal, un grand nombre de personnes se servent de l'outil informatique comme d'un exutoire, une sorte d'issue de secours qui les aidera à se libérer de leur vide intérieur. Or, s'il est vrai que le net aide à se sentir moins seul, ce sentiment n'est souvent qu'un leurre, une illusion nourrissant les espoirs sans forcément les concrétiser. Pour limiter les risques de déception, la prudence et le recul doivent donc rester une priorité car dans la majorité des cas, les cyber rencontres sont rarement constructives!

Sur le même sujet
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur