Accueil » Maman » Bébé
Bébé souffre de régurgitations, que faire?

Régurgitations chez bébé : quelques précautions à suivre !

Publié le Lundi 29 Avril 2013

Pour commencer, il est recommandé de respecter le volume du biberon. Lisez attentivement la notice du lait infantile afin de connaître la quantité exacte à donner à bébé selon son âge et son poids. Une quantité supérieure à celle dont l’enfant a besoin augmente le risque de régurgitations. 

Les apports précoces en jus de fruits et en céréales sont aussi à bannir pour ne pas augmenter l’acidité et aggraver ainsi les problèmes de reflux gastro-oesophagien.

La tétine joue également un rôle important pour nourrir bébé dans les meilleures conditions. Choisissez un modèle avec un débit adapté (ni trop lent, ni trop rapide). Le mieux est d’opter pour les tétines "anticolique " ou "antihoquet " qui limitent l'absorption d'air.

Lors de la tétée, veillez à ce que bébé ne soit pas trop incliné. Ensuite, gardez-le bien droit jusqu’à son rot pour éviter que l'acidité gastrique ne remonte dans l’oesophage.

Dans ce même conteste, il ne faut pas changer bébé juste après le biberon pour ne pas provoquer de régurgitations.

Il convient de garder bébé calme après le biberon. Ne le déplacez pas juste après le biberon et évitez qu’il ne bouge trop, au risque de provoquer des régurgitations.

La présence de gaz dans l'estomac est également l'une des causes des régurgitations, c'est pourquoi il faut veiller à ce que bébé élimine l'air ingéré en lui faisant bien faire son rot.

En outre, il n’est pas rare que le médecin recommande de coucher bébé sur le ventre (la règle étant de le coucher sur le dos) afin de diminuer les régurgitations durant le sommeil.

Puis, il est possible d’opter pour des laits antirégurgitations. Ces laits contiennent un agent épaississant qui peut être à base de farine de caroube, d’amidon précuit de riz ou d’amidon précuit de maïs. Ils contiennent tous les ingrédients classiques du lait infantile et apportent donc à bébé les nutriments dont il a besoin. Il convient de demander l’avis du médecin avant de donner du lait anti reflux.

Sachez néanmoins que ces laits entraînent une accélération ou un ralentissement du transit pouvant entraîner une fermentation colique. D’où l’importance de l’avis du médecin, spécialement pour les nourrissons souffrant de troubles du transit.

Certaines marques proposent désormais des lipides dans leur formule pour éviter ces troubles.

Que le lait de bébé soit classique ou antirégurgitations, il convient de bien secouer le biberon afin d’éviter les grumeaux qui peuvent provoquer des reflux.

Les pansements gastriques sont aussi indiqués pour combattre les problèmes de régurgitation. Administrés après le repas, ils ont un effet protecteur sur la muqueuse de l'appareil digestif.

L’utilisation des laits anti-reflux et l’adoption de gestes adéquats sont généralement suffisants pour diminuer les régurgitations. Dans certains cas, le médecin prescrit quelques médicaments pour renforcer les muscles de l’œsophage et de l’estomac.

Vous pouvez également lire notre article « Les poussées dentaires chez bébé »

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur