Accueil » Maman » Bébé

Propreté de bébé : l'appel du pot !

Publié le Mercredi 11 Décembre 2013
Propreté de bébé : l'appel du pot !

Un bébé propre qui va tout seul au pot et qui ne Sali plus ses couches, toutes les mamans en rêvent et espèrent secrètement que leur rêve se réalise le plus tôt possible. Gardez en tête que bébé y arrivera tôt ou tard. Pour le reste Tendance vous donne quelques astuces…

A partir de quel âge bébé est-il « capable » d'aller au pot ? Faut-il le pousser à le faire ou au contraire attendre qu'il veuille bien se lancer de son propre chef ? Faut-il absolument qu'il puisse le faire avant d'aller au jardin d'enfant ?... Autant de questions que toutes les mamans se posent.
Sachez tout d'abord que pour pouvoir aller aux toilettes, bébé a besoin de contrôler ses sphincters (les muscles qui maintiennent fermés les orifices de la vessie et de l'anus). Ce contrôle s'effectue en moyenne vers l'âge de 18 à 20 mois pour de 18-20 mois pour la vessie, un peu plus tard pour le sphincter anal. De ce fait, présenter le pot à l'enfant avant cet âge est déconseillé puisque même s'il y arrive cela sera dû au hasard plutôt qu'à une réelle envie chez lui d'aller au pot. Puis, si votre enfant a 20 mois et qu'il n'y arrive toujours pas, ce n'est absolument pas la fin du monde. Ne prenez pas le pot comme un challenge que votre enfant doit absolument réussir pour vous rendre fière. Il ne s'agit pas là de fierté mais d'un apprentissage dans le long chemin de l'hygiène de bébé.
En règle générale, si bébé peut monter et descendre les marches de l'escalier c'est qu'il est « mécaniquement » capable d'aller au pot. Cela veut-il nécessairement dire qu'il le fera ? Les choses ne sont jamais aussi simples avec un enfant !

Attendre le moment propice

Pour donner envie à votre enfant d'aller au pot, il faudra commencer par lui faire ressentir la différence entre des fesses sèches et des fesses humides. En effet, même si les entreprises qui fabriquent des couches pour bébé mettent tut en œuvre afin que leur produit soit le plus confortable possible pour les petites fesses de bébé, rien ne vaut des fesses bien sèches, donc sans couches. Pour faire comprendre la différence à bébé, le mieux est de lui enlever les couches et de le laisser en petite clotte. Vous pouvez profiter des vacances d'été pour le faire sans risquer que l'enfant n'attrape froid. Lorsqu'il sentira qu'il est plus libre de ses mouvements sans couches et qu'il ressentira l'humidité et la gêne occasionnée par le fait de faire pipi alors que le liquide chaud coule sur ses jambes, cela lui donnera peut être envie de laisser les couches. Il ne s'agit nullement de traumatiser bébé mais seulement de lui montrer la différence pour l'aider à sauter le pas.

Choix du pot

Choisir un pot pour bébé n'est pas une mince affaire. L'objet en question doit répondre à deux critères qui sont la sécurité et l'esthétisme. En effet, le pot de bébé doit être stable pour ne pas risquer qu'il ne tombe en se relevant et ne décide de ne plus s'y essayer. En outre, il faut que le pot soit assez esthétique avec des couleurs et des dessins pour donner envie à bébé à l'essayer sans pour autant qu'il ne devienne un jouet.

Où ? Quand ? Comment ?

Après avoir acheté un pot, placer le dans la salle de bain à portée de votre enfant sans lui demander de l'utiliser. Comprenez que même si l'usage du pot vous semble évident, il n'en est rien pour bébé. Dans la plupart des cas, c'est bien la première fois qu'il voit cet objet et qu'il ne sait absolument pas à quoi il peut bien servir ! Laissez lui donc le temps de se familiariser avec cet objet avent de le lui présenter et de lui demander à l'utiliser.
Vous pouvez commencer par lui présenter le pot à heures fixes (au levé, après les repas, avant le couché). Tenez lui compagnies les premières fois pour lui expliquer ce que vous attendez de lui et pour l'encourager. Lorsqu'il il y arrivera, manifestez votre contentement, félicitez le sans pour autant en faire un exploit. La propreté n'est pas un exploit, c'est juste nécessaire.
Puis, il n'est pas rare que l'enfant soit curieux à savoir ce qu'il a bien pu laisser dans cet ustensile « bizarre » que vous lui avez présenté. Prenez le temps de lui expliquer qu'il s'agit là de déchés que le corps rejette et que tout le monde y passe. N'associez jamais caca et pipi à saleté au risque que l'enfant soit dégouté par son propre corps.

Le jardin d'enfant

Les mamans stressent lorsque la rentrée du jardin d'enfants approche et que leurs enfants ne sont pas encore tout à fait propres. Il est vrai qu'il est nécessaire de familiariser bébé avec le pot avant son entrée en jardin d'enfants. Ceci dit, s'il n'est pas encore tout à fait prêt ce n'est pas grave. Le contact avec d'autres enfants, le fait qu'il puisse voir de ses propres yeux que les autres enfants aussi le font l'aidera à sauter le pas et à décider de s'y mettre.

Les erreurs à ne surtout pas commettre

Bébé a plus de 20 mois et rechigne encore à aller au pot. Il ne sert à rien de le gronder ! Criez sur un enfant n'est jamais une bonne idée. Vous ne réussirez qu'à le braquer davantage. Vos cris l'empêcheront de saisir le sens de vos paroles, il se sentira stressé, bref c'est la première erreur à ne pas commettre. Le tout est dans le dialogue. Au lieu de le gronder, prenez le temps d'expliquer à votre enfant que la propreté est primordiale, qu'il est un grand garçon (ou une grande fille) désormais et qu'il est donc tout à fait capable d'aller au pot.
Ne le laissez pas une éternité sur le pot. Si les choses ne se passent pas dans les 10 minutes qui suivent son installation sur le pot, n'insistez pas davantage. Il ne faut surtout pas que bébé se sente puni en restant trop longtemps sans bouger. N'associez pas chez lui le pot aux punitions, vous ne ferez que retarder le moment béni où il décidera d'y aller. En outre, si l'enfant vient de faire pipi ou caca dans ses couches, il ne servira à rien de lui demander d'aller au pot.
Puis, ne faites jamais de conclusions trop hâtives. Si par exemple bébé « régresse » dans le sens où il lui arrive de ne pas vouloir aller au pot, commencez par vous demander ce qui a bien pu le bouleverser. L'arrivée d'un frère ou d'une sœur par exemple peut faire que l'enfant refuse d'aller au pot. Il aura envie de redevenir le bébé qu'il était pour tenter de s'accaparer l'attention de sa maman.
Ensuite, il est recommandé d'éviter les jouets alors que bébé fait ses besoins, tout comme il faut éviter de l'installer devant la télé. Le mieux est de faire en sorte qu'il ne soit pas déconcentré en plus de tacher à ce qu'il aille au pot à l'endroit indiqué donc aux toilettes. Tout ceci fait aussi partie de l'apprentissage de la propreté.
Pour finir, ne le comparez jamais à qui que ce soit. Votre enfant a son propre rythme, sa propre personnalité, il est lui et personne d'autre ! Ne vous laissez pas influencer par les propos de votre entourage qui vous dira qu'un enfant doit être capable d'aller au pot avant l'âge de 2 ans, etc. Bébé et vous faites une équipe unique qui a ses propres règles !

Truc et astuces

Pour faciliter la tâche à votre enfant et le pousser vers l'autonomie, il est conseillé de lui faire porter des vêtements faciles à retirer. Privilégiez les pantalons avec élastiques à ceux avec fermeture éclaire.
De même, vous pouvez l'emmener choisir des culottes maintenant qu'il est « grand » et qu'il n'a plus besoins de couches. Valoriser votre enfant ne peut que l'aider dans son processus d'apprentissage. Veilliez néanmoins à ce que les modèles qu'il choisit soient confectionnés dans des tissus naturels. Cela fait aussi partie de vos attributions de super maman !

A retenir

Que le fait que bébé puisse aller au pot soit satisfaisant pour une maman est tout à fait compréhensible. Le tout est de garder en tête que votre enfant a son propre rythme qu'il est nécessaire de respecter. Donnez lui donc envie d'aller au pot en lui expliquant les enjeux, encouragez le, mettez toutes les chances de son côté pour qu'il y arrive mais n'en faite jamais une affaire d'Etat ! Bébé finira par y arriver, faites lui confiance !

Charlie Tango !

Une super maman a le dont de tout décrypter. Des significations des pleurs aux signes du sommeil en passant par ceux qui veulent dire « pipi », une maman doit être aux affuts pour comprendre ce que l'enfant ne dit pas. S'il se balance de pieds en pieds, s'il tient ses parties intimes avec ses mains, c'est qu'il est temps d'aller au pot.

Des couches qui l'aident à grandir

Avant d'avoir l'âge d'aller au pot, bébé aura besoin de couches culottes. De plus en plus confortables, ces couches s'adaptent à ses mouvements et font en sorte qu'il soit le plus au sec possible. Les couches culottes présentent l'avantage d'être disponibles dans différents modèles qui s'adaptent à la morphologie de bébé, son âge, etc et de lui permettre donc de grandir dans les meilleures conditions.

Mots clés :| Propreté de bébé |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur