Accueil » People » Actu des stars

Hommage à Michael Jackson, Goodbye King of the Pop

Publié le Samedi 11 Juillet 2009
Hommage à Michael Jackson, Goodbye King of the Pop

Récemment, le monde entier a été bouleversé par la mort tragique et soudaine du chanteur Michael Jackson. Agée de 50 ans, la star décède suite à une crise cardiaque le 25 juin 2009 à Los Angeles.


Afin de rendre hommage à cette star planétaire, à celui qui a tant fait vibrer les coeurs par ses rythmes, à cet artiste des plus controversés de la planète, retrouvez un petit come-back sur ses débuts, ses gloires et ses galères.

Qui l’aurait cru ? Pendant que ses fans s’arrachent les billets pour ses concerts monstres prévus à Londres le 13 de ce mois, les médias annoncent la mort de Michael Jackson. L’une des personnalités les plus connues et aimées mondialement, ce «génie précoce» ou «roi de la pop» comme on le surnomme, s’est éteint.Une fin brusque pour un conte de fées qu’on a toujours suivi: la vie de Michael Jackson. Cette dernière était une fusion de joie et de souffrance, de scandales et d’édifications, de succès et d’échecs, de mariages et de divorces, de gloires et d’endettements… La star a tout vécu.

Naissance d’une star
Né le 29 août 1958 à Gary, dans la banlieue sud de Chicago, Michael Jackson est le septième d’une famille, noire et pauvre, de neuf enfants. Fils d’un mineur et d’une employée de magasin, Michael a une enfance triste et douloureuse à cause de l’éducation stricte et de la maltraitance physique et morale qu’il reçoit de son père. Ce dernier, décidé à faire fortune grâce à ses enfants, leur impose la création d’un groupe de musique que Michael intègre en 1964 à l’âge de 6 ans. Grâce à son timbre vocal et à ses pas de danse hors du commun, Michael est vite devenu le chanteur principal du groupe légendaire des Jackson Five. Au fil des ans, le benjamin ne cesse de faire vivre sa famille dans le bonheur de la réussite. Marrainé par Diana Ross et très demandé par les maisons de disques, Michael commence une carrière solo parallèlement avec celle des Jackson Five. A 14 ans, la star sort ses deux premiers albums solos «Got to be there» et «Ben» en 1972. Suivront «Music and me» en 1979, «Forever Michael» en 1975 et «Off the wall» en 1979, année durant laquelle Michael signe son premier contrat avec Epic Records, une filiale de Sony Music.

Albums et succès
Michael Jackson a marqué le monde entier par sa musique. Même si sa carrière solo a commencé à prendre de l’ampleur avec «Off the wall», le déclic se fait avec la sortie de son album «Thriller».

- 1982 : Thriller est vendu à 1 million d’exemplaires en un mois et dix millions sur un an. Michael a su dépasser les Beatles. L’album reste numéro 1 pendant un total de 37 semaines. D’ailleurs, en 1984, l’album est reconnu par le Livre Guinness des records comme l’album le plus vendu de tous les temps (25 millions d’exemplaires). Avec Thriller, Michael remporte 8 récompenses aux American Music Awards, 8 aux Grammy Awards et une étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

- 1987 : sortie de l’album «Bad», deuxième album le plus vendu de tous les temps avec plus de 32 millions de copies à travers le monde.

- 1991 : le chanteur signe son contrat avec Sony et sort son troisième album «Dangerous» avec lequel il fait une tournée mondiale nommée «Dangerous Tour». Rappelons que l’album a atteint les 30 millions de copies vendues.

- 1995 : le double album «History» voit le jour. Pour sa promotion, Michael crée sa propre statuette. Cet opus contient des reprises des plus grands succès de la star mais aussi des nouvelles chansons dont «Scream», où Michael est en duo avec sa soeur Janet. Rappelons que le clip de cette chanson a coûté plus de 7 millions de dollars, la vidéo la plus chère de toute l’histoire de la musique. L’album est vendu à plus de 38 millions d’exemplaires dans le monde.

- 1997 : Sony impose au chanteur de sortir «Blood on the dance floor», un album de remixes destiné à promouvoir la tournée européenne «History World Tour». Rappelons que l’album s’est vendu à 6 millions d’exemplaires, une chute très remarquable dans la carrière de Michael.

- 2001 :
une nouvelle étape vient d’être marquée dans le style musical de Michael. Avec «Invincible», la star s’oriente vers le R’n’B. La maison de production a misé haut pour cet album avec une production à 30 millions de dollars. Malheureusement, l’album ne se vend qu’à 2,5 millions d’exemplaires et tombe dans l’oubli 3 mois plus tard. Rappelons que Michael est l’artiste le plus titré au monde. Voici ses distinctions les plus importantes: NRJ Music Awards pour l’ensemble de sa carrière, Artiste de légende, Disque de diamant pour avoir vendu plus de 100 millions de disques dans le monde, Artiste du siècle, Artiste du millénaire, Meilleur artiste masculin international…

Opérations et changement de look

Surnommé «gros nez» par son père, Michael n’a jamais assumé son physique de black. En 1978, une chute sur scène l’oblige à subir une première rhinoplastie vu que son nez était cassé. Résultat non satisfaisant pour la star, son nez sera corrigé une seconde fois. Toujours en conflit avec sa propre image, Michael n’a pas cessé de subir des opérations esthétiques. Cependant, pour le changement de la couleur de sa peau, le chanteur a déclaré souffrir d’un vitiligo, une maladie qui décolore la peau.

Scandales et santé
Dans les années 90, les scandales et les plaintes apparaissent dans la vie de la star. Michael Jackson est accusé de pédophilie. Mais pour manque de preuves, la star a été jugée non coupable. N’arrivant pas à gérer le stress des procès et le fait que son image se dégrade aux yeux de son public, le petit Bambi voit sa santé se détériorer. Sous antidépresseurs, Michael est obligé d’annuler sa tournée «Dangerous World Tour» et rompt son contrat publicitaire avec Pepsi Cola afin de suivre une cure de désintoxication. En 2002, Michael exhibe son fils aux médias en le suspendant du balcon de son hôtel à Berlin. Il se retrouve à nouveau devant les tribunaux pour juger de sa capacité à élever ses trois enfants, car selon les médias, ce geste était irresponsable. Une année plus tard, Michael évite de peu une peine de 20 ans de prison pour une seconde plainte pour pédophilie. Mais pour la deuxième fois, il est innocenté. Enfin, en 2005, c’est son ex-femme Deborah qui exige la garde partagée de ses enfants et qui traîne le chanteur devant les tribunaux. Face à tous ces problèmes, la santé de la star ne cesse de se détériorer au point que Michael n’arrive plus à manger et commence à perdre du poids.

Mariages et enfants
Le 26 mai 1994, Michael Jackson se marie avec Lisa Marie Presley. Selon les médias, ce mariage était un compromis entre le chanteur et la fille d’Elvis afin de détourner l’attention de ses problèmes judiciaires. Le couple se sépare deux ans plus tard pour cause de différences irréconciliables. La même année, le chanteur se marie avec une infirmière en dermatologie, Deborah Rowe. Le couple a deux enfants, un fils le 13 février 1997 appelé Prince Michael Junior et une fille Paris Katherine Michael, le 3 avril 1998. Le 8 octobre 1999, le couple divorce à l’amiable. Enfin, en 2002, Michael a un autre enfant, Prince Michael II, un garçon dont l’identité de la mère porteuse reste toujours confidentielle.

De la gloire à l’endettement
Depuis les années 80 et jusqu’en 90, les revenus annuels de la star étaient estimés à 50 millions de dollars par an. En 2003, la somme totale gagnée au cours de sa carrière était évaluée à 500 millions de dollars, sans oublier que Michael a acheté les droits sur le catalogue de chansons des Beatles, estimé à 1 milliard de dollars, de quoi vivre tranquille le restant de ses jours. Mais, même s’il a été jugé non coupable face aux multiples accusations, l’image de Michael a beaucoup influencé sa fortune qui a commencé à toucher le fond. Plus de dépenses que de rentrées d’argent, le compte de Michael n’a cessé de cumuler des dettes. La star est décédée en laissant derrière elle environ 400 millions de dollars de dettes. Enfin, même s’il est mort endetté, rappelons tout de même que le roi de la pop a beaucoup contribué, tout au long de sa carrière, à défendre plusieurs causes humanitaires comme la famine, l’environnement ou encore la maltraitance des enfants à travers le monde. En tout, il a versé à ces associations plus de 200 millions de dollars, raison pour laquelle il a été intégré une seconde fois dans le livre des records Guinness Book pour l’artiste qui a légué le plus d’argent à des oeuvres caritatives.

 

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur