Accueil » Programme TV » Cinéma

Avatar : La révolution du numérique

Publié le Mardi 22 Octobre 2013
Avatar : La révolution du numérique

Avatar, le plus gros succès financier de toute l'histoire du cinéma, a détrôné Titanic, et pour cause... Un budget de 500 millions de dollars pour une recette estimée à 2,7 milliards de dollars... Du jamais-vu ! Mélange astucieux de science-fiction et d'aventure, le film dévoile des effets spéciaux innovants et un décor époustouflant.

L'histoire se déroule en 2154. Jake Sully (Sam Worthington), ancien marine devenu paraplégique, est missionné pour résoudre la crise énergétique sur Terre, en remplacement de son frère jumeau défunt, Tom. Durant trois mois, il travaillera sur Pandora, une planète située à des années-lumière de la Terre dotée d'une faune et d'une flore abondantes, sur laquelle se trouve un minerai rare. Sur place, Jake se glissera dans la peau d'un avatar, un corps contrôlé à distance par ordinateur, créé à partir de l'ADN de Tom, génétiquement compatible avec le sien, et de l'ADN des autochtones de Pandora, les Na'vi. Les avatars, dont l'apparence est similaire à celle des Na'vi, sont des créatures bleues, mesurant deux à trois mètres de haut. Une tresse composée de filaments blancs leur permet de se connecter aux animaux. Sous sa forme d'avatar, Jack retrouvera l'usage de ses jambes. Il devra infiltrer la communauté des Na'vi et gagner leur confiance afin d'avoir accès au précieux minerai qui permettra de sauver la Terre. Dès le début, Jack s'éprend de Neytiri (Zoe Saldana), une jeune femme Na'vi qui lui a sauvé la vie dans la jungle de Pandora. Partagé entre le désir d'accomplir sa mission et son amitié pour les Na'vi, il va devoir choisir entre son cœur et son devoir.

Un budget colossal

Sorti en 2009, Avatar représente l'investissement budgétaire le plus élevé du cinéma international. 300 millions de dollars ont été levés pour réaliser le film et 200 millions pour le promouvoir. Avatar a ainsi récolté 2,7 milliards de dollars, un record historique lui valant l'Oscar de la meilleure direction artistique, l'Oscar de la meilleure photographie, l'Oscar des meilleurs effets spéciaux, le Golden Globe du meilleur film dramatique ainsi que celui du meilleur réalisateur. Suivent Titanic, dont James Cameron est également réalisateur, Avengers, Harry Potter et les reliques de la mort, deuxième partie et Transformers 3, la face cachée de la lune. Porté par ce succès, «Iron Jim», son surnom dans le métier, entamera le tournage des différentes suites d'Avatar en simultané à partir d'octobre 2014. Il devrait alors s'inspirer des méthodes de travail utilisées par le réalisateur néo-zélandais Peter Jackson dans Le Hobbit : un voyage inattendu, qui consiste à produire 48, voire 60 images par seconde. Ce procédé permet d'améliorer considérablement la qualité de l'image, la rendant plus nette et plus fluide, tout en atténuant les maux de tête occasionnés par le visionnage en 3D. Un pari audacieux alors que les films traditionnels sont généralement tournés en 24 images par seconde !

Le voir pour le croire

La planète Pandora a été entièrement imaginée par l'équipe du film, ainsi que la langue parlée par les Na'vi. Le tournage s'est déroulé à Hawaï sur les îles de Kauai et Oahu, à Playa Vista en Californie et à Wellington en Nouvelle-Zélande. Et pour la première fois dans toute l'histoire du cinéma, le film a été tourné avec une caméra virtuelle appelée «Simul-Cam»... imaginée par James Cameron lui-même ! Il a fait mettre au point ce procédé technologique révolutionnaire pour permettre une définition encore plus précise de l'image numérique. Un projet mûrement réfléchi par le réalisateur, nécessitant quatre années de production. Equipé de ses lunettes 3D, le téléspectateur est ainsi littéralement immergé dans l'univers du film. Cette technique a inspiré de nombreux réalisateurs par la suite, notamment Tim Burton pour Alice au pays des merveilles en 2010 et Lee Unkrich pour Toy Story 3 la même année.

Main mise sur un talent

Sam Worthington, 37 ans, fait des débuts à la télévision en 1999 dans la série JAG, avant de décrocher son premier rôle au cinéma dans Bootmen un an plus tard. En 2003, il s'affirme enfin dans le drame australien Somersault de Cate Shortland, un succès lui permettant de remporter le prix du meilleur acteur par l'Australian Film Institute. Repéré par James Cameron, Sam se voit offrir en 2009 le premier rôle dans Avatar et sa carrière explose. Recommandé par le réalisateur, il poursuit avec

Terminator Renaissance la même année, puis campe Persée dans Le Choc des Titans en 2010. Il se produit ensuite aux côtés de Keira Knightley, Guillaume Canet et Eva Mendes dans le drame romantique Last Night. Sam rejoint l'année prochaine la suite d'Avatar.

Source : Elodie RENARD (TF1)

Mots clés :| Avatar |
Nos internautes ont aussi cherché
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur