Accueil » Psycho » Bien dans ma tête
Le rôle des animaux de compagnie pour notre bien-être

Les animaux de compagnie face à la dépression

Publié le Mardi 09 Octobre 2012

Une étude américaine conduite auprès de plusieurs participants hommes et femmes a permis de montrer que les femmes célibataires possédant un animal sont moins sujettes à la dépression que les hommes célibataires ayant eux aussi un animal.

Pour expliquer cette inégalité, les spécialistes s’appuient sur le fait que, dans la majorité des cas, les femmes accordent une plus grande importance au relationnel et à l’affectif, tandis que les hommes privilégient davantage les rapports de force.

Partant de ce constat, il semblerait que le besoin d’entretenir une dépendance rassurante, voire un lien quasi maternel, avec l’animal permettrait aux femmes de mieux combler leur sentiment de solitude. Ce qui n’est pas le cas chez les hommes, dont le besoin d’affirmation de soi les pousse à rechercher l’animal le mieux adapté à l'image qu’ils veulent donner d’eux-mêmes.

A lire

L'enfant et l'animal. Les émotions qui libèrent l'intelligence

Hubert Montagner. Aux Ed. Odile Jacob.

Fondé sur des années de recherches, ce livre retrace la longue histoire de l’étonnante rencontre entre l’enfant et l’animal. Son approche met en lumière les bienfaits apportés par l'animal au développement intellectuel, affectif et relationnel de l’enfant.

Disponible en librairies

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur