Accueil » Psycho » Bien dans ma tête

L'aquaphobie : Causes et traitement

Publié le Vendredi 02 Août 2013
L'aquaphobie : Causes et traitement

L’aquaphobie ou peur panique de l’eau est une maladie psychologique très handicapante au quotidien. D’après les spécialistes, une personne sur dix serait touchée par cette pathologie. Loin d’être acquise à la naissance, l’aquaphobie peut se manifester à tout moment de la vie suite à un traumatisme lié à l’eau.

Quelles sont les causes de l’aquaphobie ?

Comme pour toutes les phobies, les origines de l’aquaphobie sont diverses. Lorsque le traumatisme en cause est clairement identifié, l’aquaphobie est qualifiée de phobie simple. Une mauvaise expérience durant l’enfance (comme d’être poussé dans une piscine alors qu’on ne sait pas encore nager) peut créer une réaction de panique chez la personne.

Le sentiment d’impuissance et la frayeur éprouvés s’impriment si profondément chez la personne qu’un rien peut déclencher une réaction de panique: «Le simple fait d’entendre les cris des enfants jouant dans l’eau me remplit de terreur!» 

Lorsque la peur panique de l’eau n’est pas due à un traumatisme formellement reconnu, les spécialistes parlent de phobie complexe. Dans ce cas, la peur de l’eau cache le plus souvent une peur d’une autre nature. Au fil des années, cette peur inconsciente oppresse, étouffe, paralyse jusqu’au moment où elle se mue en attaques de panique ou en véritables phobies.

Pour décoder les origines de sa phobie, se libérer de ses émotions réprimées et trouver un exutoire à sa peur de l’eau, la personne phobique doit s’orienter vers les approches spécialisées conçues pour vaincre les phobies, quel que soit leur degré d’expression: sentiment de malaise à la simple vue de l’eau, absence de technique de nage ou peur panique en milieu aquatique.

Aquaphobie : y a-t-il un traitement efficace ?

Pour surmonter la peur de l’eau, plusieurs méthodes existent. Parmi celles-ci, on peut citer la psychologie de la peur qui s’appuie sur la relaxation, l’hypnothérapie ainsi que les thérapies comportementales et cognitives qui aident à mieux appréhender les diverses situations en rapport avec la peur, le stress et l’anxiété.

L’apprentissage de la nage en piscine constitue une solution plus ludique et tout aussi efficace. Dans une ambiance sécurisante et conviviale, les personnes aquaphobes acceptent tour à tour de se livrer à des activités bien précises comme de se laisser flotter, de retenir leur respiration, de s’immerger quelques secondes afin d’aller chercher un objet au fond de l’eau, etc.

L’écoute, la relation de confiance avec l’aquathérapeute, le respect du rythme de chacun en milieu aquatique, etc., font partie d’une démarche pédagogique visant à réconcilier la personne phobique avec l’eau.

Cela dit, si les exercices de groupe constituent une étape primordiale, ils ne sont pas les seuls moyens utilisés pour surmonter la peur de l’eau. Les émotions ont aussi leur rôle à jouer. Mais attention: qui dit émotions, dit plaisir, détente et bien-être. Et pour cause, en l’absence d’émotions agréables, la personne phobique ne se sentira ni calme ni détendue dans l’eau. Elle aura peur de se déplacer dans le bassin, ce qui lui vaudra davantage d’angoisse et de mouvements de panique, ce qui n’est pas le but recherché.

Quelle que soit la méthode choisie, la prise en charge des phobies permet de mieux identifier les origines et les situations précises qui créent l’angoisse. A partir du moment où la personne sait ce qui provoque sa peur, le combat devient plus équitable et les chances de réussite plus accessibles.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur