Accueil » Psycho » Bien dans ma tête

Comment bien redémarrer après les vacances?

Par L.B | Publié le Samedi 14 Septembre 2013
Comment bien redémarrer après les vacances?

Si les vacances sont synonymes de liberté, une fois terminées, elles laissent plus de place à la déprime!

Après avoir été planifiées durant une année entière, les vacances tant attendues sont enfin là! Gages de détente et de plaisirs en tout genre, elles promettent des moments inoubliables. Le problème, c’est qu’elles ne durent qu’un temps limité. Une fois finies, elles paraissent déjà très loin. Est-ce pour cela qu’on se sent si désoeuvré et déprimé une fois de retour?

En vacances, on oublie tout…

Si les vacances sont si appréciées, c’est parce qu’elles représentent une coupure agréable avec un quotidien stressant. En vacances, les collègues de travail et les patrons acariâtres sont oubliés, l’agenda surbooké et le téléphone professionnel sont glissés au fond d’un tiroir, les corvées ménagères sont en stand-by, les factures en souffrance attendent patiemment dans la boîte aux lettres et la voiture ne sert que pour des trajets agréables. Résultat: loin des contraintes et des obligations coutumières, on se sent plus détendu, heureux et libre d’être enfin soimême!

A partir du moment où l’on refuse de se laisser happer par les habitudes, tous les gestes qu’on accomplit sans y prêter attention deviennent moins stéréotypés et mécaniques. Toutes les pensées négatives qui parasitent l’esprit d’ordinaire n’ont plus aucune raison d’être. L’enthousiasme ressenti pendant les vacances donne plus de spontanéité aux émotions affectives et créatives. L’espace accordé à son propre bien-être permet également de redéfinir l’ordre de ses priorités! Sans ces notions d’écoute, d’attention, de détente et de bien-être, les vacances n’auraient pas la même saveur. Sans cela, elles ne seraient pas non plus si mal vécues une fois finies!

Plus grand est le plaisir, plus dur est le retour

En vacances, la notion du temps n’est plus la même et le rythme de vie change: on se lève plus tard, on s’attarde à table et le reste de la journée est dévolu à des activités qui correspondent à nos envies du moment. La nécessité d’être le meilleur en tout n’a plus cours: «La première fois que j’ai fait du ski nautique, je n’arrivais pas à rester plus de 10 secondes debout.

Mes enfants riaient, mais cela m’était égal, car pour la première fois de ma vie, j’ai pu sourire de ma propre maladresse!» Si le culte de la performance bat son plein au bureau, à l’école et à la maison, en vacances, on apprend surtout à être soimême et à s’accepter tel qu’on est, sans crainte d’être jugé ou moqué. Considérant l’impact positif des vacances sur le moral, comment s’étonner du sentiment de vide et de tristesse qui accompagne le retour à la maison? D’après les spécialistes, cette déprime passagère est due à la perte des repères: «Chaque fois que je rentre de vacances, j’ai du mal à me réadapter à mon ancien rythme!» L’irritabilité, la fatigue, l’anxiété sont des réactions de défense que nous développons face à la brutalité d’un environnement où nous sommes rattrapés par les obligations professionnelles et les corvées familiales.

Les personnes qui sont confrontées à des situations conflictuelles, qui ressentent une certaine frustration par rapport à leur travail ou qui subissent une énorme pression au quotidien sont les plus touchées par la déprime post-vacances. Dans ce contexte, plusieurs jours sont nécessaires pour reprendre ses habitudes, améliorer ses performances, retrouver le sourire et… penser avec enthousiasme à ses prochaines vacances!

Bien aborder la rentrée, ça se prépare!

Bord de mer, montagne, camping, hôtel, en famille, entre amis ou en solo, quelle que soit la formule choisie, un départ en vacances est l’occasion rêvée pour rompre avec la routine.

Si le voyage promet évasion et plaisir, le retour à la réalité est beaucoup plus déstabilisant, frustrant et déprimant. A défaut d’une organisation appropriée, le moral risque d’être en dents de scie: «En vacances, je me sentais bien. Depuis mon retour, je me sens perdue: un jour tout va bien, le lendemain c’est la déprime totale!» C’est vrai, les vacances sont finies, mais rien ne vous oblige à faire l’impasse sur les bons moments.

Pour replonger en douceur dans la réalité, faites un album avec vos plus belles photos, puis montrerez- les à vos proches et amis. Le simple fait d’en parler au passé vous aidera à vous immerger dans le présent tout en gardant un souvenir agréable de vos vacances. Oui, vous êtes rentré, mais rien ne vous empêche de profiter des beaux jours de septembre en vous offrant des déjeuners, des cafés et des dîners à l’extérieur. Ces moments improvisés vous aideront à recharger vos batteries et à garder le moral. Ils vous permettront également de vous créer de nouveaux centres d’intérêt: cinéma, salle de sport, footing, vélo, randonnées, week-end improvisé… En inscrivant vos activités dans la durée, vous cesserez d’associer la routine à l’ennui. En attendant l’arrivée de vos prochaines vacances, vous aurez tout le loisir de les planifier dans la joie et non dans le regret!

 

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur