Accueil » Psycho » Bien dans ma tête

Sommes-nous tous stressés?

Publié le Lundi 09 Décembre 2013
Sommes-nous tous stressés?

Gorge serrée, estomac noué, battements de coeur désordonnés, sensation d’épuisement et/ou d’impuissance. Lorsque le stress nous tient, il est très difficile de ne pas y succomber!

Peur d’échouer, de perdre son emploi, d’être dénigré, de tomber malade, de la violence, etc. Lorsque l’obligation d’être «parfait», le désir de faire fructifier sa vie, ou d’avoir à se réaliser sur tous les plans est vécu comme un fardeau, le poids de tous ces objectifs finit par déstabiliser et par stresser!

Libre de… stresser

S’il est vrai que la société d’aujourd’hui accorde plus d’importance aux notions de bien-être et de sécurité (face au chômage et à la maladie nous disposons de couverture sociale,…), elle aggrave aussi le décalage entre les désirs que chaque individu porte en lui, et les frustrations imposées par la vie en cohabitation: «lorsque j’ai créé ma société import-export, je pensais que cela me permettrait d’améliorer mon niveau de vie. Deux ans plus tard, mes idéaux continuent à être freinés par des blocages administratifs, sans fins et des coûts de transports exorbitants! » Face à un style de vie qui prône la liberté et le progrès, les situations renvoyant à l’échec, à la solitude et à la souffrance sont inacceptables. Chaque objectif non atteint, produit un sentiment d’insécurité qui pousse soit au découragement, soit à l’agitation: «Lorsque mon fil a perdu son travail, il a sombré tout doucement dans la dépression, alors que ma fille se bat sans cesse pour améliorer sa situation! » Si le stress est une réaction légitime, ses modes d’expression sont influencés par des valeurs et des normes qui accordent plus de place à l’individualiste. Dès lors, si chaque individu est libre de choisir sa vie, force est de constater que son libre arbitre le rend aussi de plus en plus impuissant face à un stress en perpétuelle mouvance!

Stop au stress?

S’il y a 40 ans de cela, les gens n’avaient pas le temps de s’abandonner à leurs pensées négatives, aujourd’hui le stress est devenu une partie intégrante de la vie moderne. Loin d’être dévolu aux adultes, il atteint aussi les enfants et de plus en plus d’adolescents. Ses modes d’expression se sont également étendues à tous les domaines de la vie: travail, famille, couple, scolarité, etc. Plus rien ne semble être épargné par ces décharges d’adrénaline, qui provoquent épuisement et découragement. Dans la mesure où chaque individu réagit différemment face au stress, la meilleure façon de le gérer, c’est d’apprendre à compenser ses effets. Si le sport, les loisirs, les activités artistiques, ou le fait de s’entourer de personnes bienveillantes ne suffit pas à supprimer les véritables causes du stress, de telles approches permettent d’accéder à une appréciation plus juste de la situation (prise de recul, dédramatisation, mobilisation des pensées positives,…) En offrant une plus grande autonomie, ces démarches, qui sont à la portée de tous (en dehors des pathologies relevant de la psychiatrie) aident à retrouver un niveau de stress «normal».

Eric Remacle, est diplômé en psychologie appliquée et spécialiste en communication et en intelligence émotionnelle appliquée.

Malgré la profusion de méthodes, d’ouvrages et de CD zen, le stress continue à nous malmener au quotidien. Otant toute notion de plaisir, il menace notre équilibre psychologique et physique.

Pour mieux comprendre et gérer les émotions négatives qu’il engendre, Eric Remacle a accepté de répondre à nos questions.

Maîtriser son stress en toutes circonstances, est-ce possible ? Si oui, comment faire ?

Il y a deux types de stress: les stress primaires déclenchés par un danger immédiat qui menace notre survie comme de la violence physique, et les stress secondaires déclenchés par une interprétation des situations. Par exemple, si je suis stressé parce que ma fille ne veut pas se marier, ou que mon fils refuse d’aller à l’université ou encore parce que mon patron ou mon mari ne me respecte pas, je suis dans un stress secondaire, dans lequel ce n’est pas ma survie qui est en jeu, mais mon modèle du monde, mes valeurs, mes croyances, ou encore mes besoins. S’il est extrêmement difficile de maîtriser le stress primaire, il est par contre tout à fait possible d’éviter le stress secondaire.

Comment garder son optimiste face au stress?

En comprenant la nature de l’univers dans lequel nous sommes. Celui-ci est régi par une loi fondamentale, qu’on retrouve dans tout le vivant: c’est la loi du mouvement. Tout est toujours en mouvement, que ce soit les cellules dans notre corps, les saisons, le temps qui passe ou notre rythme d’évolution. On peut représenter le mouvement qui nous caractérise le plus sous forme de vague, avec des hauts et des creux. Tout être humain est traversé par ces vagues et connaît des moments de bas, et ce même chez les plus sages. Ce qui les différencie et leur permet de garder l’optimisme, c’est la compréhension de ce mouvement, et donc l’acceptation de ces moments de creux, contre lesquels ils ne vont ni se lamenter, ni se battre.

Existe-il un moyen efficace pour dompter ses angoisses?

Le moyen le plus efficace est comprendre que l’angoisse est virtuelle, en ce sens où elle n’existe que dans nos pensées. Ainsi l’angoisse ne tombe pas du ciel, elle apparait parce que nous pensons à quelque chose, souvent un événement futur qui n’existe pas, et n’existera peut être jamais. Nous nous faisons des films. Le meilleur moyen de diminuer et d'éradiquer les angoisses est donc de ne plus penser pour ne plus les alimenter. Cela se fait en portant notre attention sur les sensations, et non plus sur les pensées. L’angoisse disparait, et un fonctionnement plus sain et instinctif peut alors apparaitre.

Y a-t-il un conseil que vous aimeriez donner à nos lecteurs?

Ecoutez votre instinct, écoutez vos émotions, afin d'identifier vos besoins fondamentaux qui sont menacés par les situations qui ont déclenché votre stress. C’est l’art de prendre soin de soi!

Mots clés :| Vaincre stress | Stress |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur