Accueil » Psycho » Enfant
Comment faire pour que votre enfant dorme seul?

Dormir avec son enfant: est-ce bon ou mauvais?

Publié le Mercredi 23 Janvier 2013

Après avoir fait des cauchemars, certains enfants demandent à leurs parents de dormir avec eux.

Si au début, la plupart refusent, certains finissent par céder, pris en otage par des pleurs qui n’en finissent plus. Après avoir apitoyé les uns ou épuisé la patience des autres, l’enfant finit souvent par obtenir ce qu’il réclame à grands cris: partager le lit de ses parents! 

La nuit suivante, le même scénario se répète et ce qui devait n’être qu’une exception devient vite une habitude pour l’enfant.

Si certains pédiatres conseillent aux parents de mettre le berceau de l’enfant dans leur chambre durant les premiers mois, est-il pour autant raisonnable ou sain de laisser un bébé ou un enfant d'âge préscolaire dormir dans le même lit que ses parents?

Donner accès au lit des adultes ne revient-il pas à confronter l’enfant à une intimité qui ne lui appartient pas?

Si cette attitude rassure certains parents, elle est souvent pointée du doigt par les spécialistes: loin d’aider l’enfant, cette pratique renforce ses peurs et le prive de toute autonomie. En dehors du manque d’intimité des parents, le fait de partager son lit avec son bébé accroît également le risque de suffocation ou de mort subite du nourrisson.

Et pour cause, lorsqu’il est dans le lit de ses parents, le bébé à tendance à se placer sur le côté ou sur le ventre, alors que la position la plus sûre pour lui consiste à dormir sur le dos. Pour ou contre? Il ne tient qu’à vous de fixer des limites, afin de lui faire comprendre, qu’en dehors des cas exceptionnels, votre lit est un espace privé!

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur