Accueil » Psycho » Famille

Le baby blues des parents adoptifs

Publié le Jeudi 17 Janvier 2013
Le baby blues des parents adoptifs

Selon une étude publiée dans la revue américaine Western Journal of Nursing Research, les parents qui adoptent un enfant sont aussi concernés par le baby blues. 

Pour en faire la preuve, Karen Foly, chercheuse et mère adoptive, a interviewé 21 parents adoptifs ainsi que 11 experts et professionnels de l’adoption. 

Il en ressort que les parents adoptifs étaient atteints de dépression après leur procédure d’adoption.

Cet état se caractérisant par de la fatigue, des troubles du sommeil, de l’anxiété, une incapacité à opérer des choix…

Selon elle, cette dépression serait imputable au stress et à la fatigue emmagasinés pendant la procédure d’adoption. Longue et fastidieuse, celle-ci met les parents adoptifs à rude épreuve, car ils doivent sans cesse prouver qu’ils sont de bons parents.

D’après la chercheuse, les nouveaux parents n’imaginaient pas non plus qu’il serait si difficile de se lier à l’enfant. Ils espéraient un soutien infaillible de la part de leur famille ou de leurs amis qui s’avère, en réalité, beaucoup moins important que celui apporté aux parents biologiques.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur