Accueil » Psycho » Famille

Adolescence : son premier chagrin d'amour !

Par | Publié le Vendredi 27 Septembre 2013
Adolescence : son premier chagrin d'amour !

Si les histoires d'amour des ados se vivent sur le mode de la passion, un chagrin d'amour bouleverse l'ordre établi: on perd l'appétit et le sommeil, le cœur est lourd, les questions fusent de toute part et les espoirs déçus ne font qu'aggraver la souffrance éprouvée! 

Si la plupart des ados cèdent à la culpabilité («Tout est de ma faute: si j'avais agi différemment, jamais il ne m'aurait quittée!»), certains rejettent la faute sur les autres («Si mes parents m'avaient laissé aller au cinéma, ma copine ne m'aurait pas trompé!») ou préfèrent nier la réalité («Je sais qu'il m'aime toujours et qu'il reviendra vers moi!»).

Ado, Peut-on survivre d'un chagrin d'amour ?

L'adolescence est une période assez critique. Quel que soit le mécanisme de défense choisi, la déprime dure en général deux à trois mois, le temps pour l'ado de faire le deuil de son histoire d'amour.

Passé ce laps de temps, il se réinvestit dans le monde extérieur, où une nouvelle rencontre est alors possible! Lorsque la rupture entre en résonance avec un manque d'estime de soi, la phase dépressive peut bloquer l'ado dans un échec amoureux qui remet en cause ses valeurs et fragilise l'image qu'il a de lui-même: «Si elle m'a trahi, c'est que je ne vaux rien. Je suis nul, je n'intéresse personne! » Si la déprime de votre ado tend à s'éterniser, l'intervention d'un thérapeute pourra l'aider à mettre des mots sur sa peine. Au fil des séances, la réalité de son échec amoureux lui apparaîtra plus clairement.

Les parents et la rupture amoureuse de leur ado

Pour aider votre ado à évacuer une histoire d'amour qui a mal fini, oubliez les clichés («Une de perdue, dix de retrouvées!») et les critiques («Vous étiez trop mal assortis! »). Ne lui demandez pas non plus de prendre de la distance par rapport à sa mésaventure sentimentale: «De toute façon, vous étiez bien trop jeunes, votre histoire était vouée à l'échec dès le départ!»

Si les parents et l'entourage proche recourent à ce type de remarques pour minimiser le chagrin de l'ado, pour celui-ci, elles sont vexantes et humiliantes parce qu'elles remettent en question des valeurs auxquelles il est attaché. S'il s'isole dans sa chambre, ne tambourinez pas à sa porte sous prétexte que vous vous inquiétez. S'il refuse d'en parler, ne le pressez pas de questions. S'il se relâche un peu à l'école, faites-le-lui remarquer sans le culpabiliser pour autant!

Mots clés :| Adolescence et amour | Adolescence | Amour |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur