Accueil » Psycho » Moi et les autres

Les psychopathes ont-ils de l'empathie ?

Par | Publié le Lundi 29 Juillet 2013
Les psychopathes ont-ils de l'empathie ?

Une étude, à vous donner froid dans le dos ! Ces criminels qui tuent sans pitié ont-il un soupçon d’empathie ? Une étude néerlandaise, publiée dans la revue Brain, montre qu’en réalité, les psychopathes ne manquent pas d'empathie à condition de les aider

Une empathie, en mode « veille »

L’expérience a porté sur 18 criminels considérés comme des psychopathes. Lors d’un premier est, ils ont regardé attentivement une petite vidéo dans laquelle la main du personnage principal est en train de se faire frapper.

Deuxièmement, les participants ont regardé la vidéo à nouveau mais les scientifiques leurs ont demandé de se mettre à la place de la victime. Puis 3ème expérience, ils ont passé cette vidéo tout en frappant les mains des criminels avec une règle pour qu’ils ressentent la scène. Pendant ce temps là, le cerveau de chaque meurtrier était analysé par un IRM.

A la fin des trois tests, les chercheurs ont pris conscience que ces dangereux meurtriers pouvaient être à la fois sympathiques et menaçants. Lors du test où ils ont demandé d'éprouver de la compassion envers la pauvre main, les psychopathes ont réagi avec empathie.

Lors du premier test, l'activité du cerveau dans la zone associée à la douleur était très faible. Contrairement au deuxième test où l'activité dans cette zone se réveillait après qu'on leur ait demandé d'être empathiques. L’empathie est bien là, mais ils ne parviennent pas à y recourir spontanément

Ressentir la douleur de l’autre

Pour l’équipe du Pr Christian Keysers, responsable du Social Brain Lab d’Amsterdam, cette capacité à imaginer les émotions de quelqu'un d'autre est déclenchée par ce que les scientifiques appellent dans leur jargon les neurones miroirs.

Ils s'activent aussi bien lorsqu'un individu exécute une action que lorsqu'il observe une personne exécuter la même action. D'où ce phénomène de miroir. Ils sont la clé de notre aptitude à éprouver de l'empathie

Chez un individu « normal », le sentiment d'empathie se développe naturellement. Celui-ci est indispensable pour que les personnes puissent s'intégrer dans la société et entretenir des relations avec les autres. Quant aux psychopathes, ce sentiment ne s'est presque jamais développé depuis leur enfance.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur