Accueil » Santé & Forme » Bien-être

Huiles essentielles: une lame à double tranchant ...

Publié le Mardi 10 Août 2010

Les huiles essentielles sont de plus en plus utilisées pour la santé, la beauté, le bien-être et la cuisine. Analgésique, antibiotique, antidépressive, anti-inflammatoire, antispasmodique, aphrodisiaque, cicatrisante, digestive, diurétique, expectorante…


ce sont quelques-unes des innombrables propriétés des huiles essentielles
Seulement, ces produits fétiches de la science naturelle peuvent rapidement devenir nocifs pour notre santé et celle de nos enfants lorsqu’on les utilise de façon intempestive. Il est donc primordial de bien s’informer avant leur utilisation.Tout d'abord, une huile essentielle, c'est quoi?
On appelle huile essentielle le liquide concentré et odorant (mais pas forcément huileux) des composés aromatiques volatils d'une plante.

Diffusées dans l'atmosphère de la chambre, inhalées, appliquées sur la peau ou ingérées, les huiles essentielles peuvent être utilisées différemment. Traditionnellement, elles sont très employées dans l’aromathérapie. Branche de la phytothérapie, l’aromathérapie se définit comme l’utilisation médicale des huiles essentielles et essences pures de plantes pour soulager différentes maladies, infections et inflammations.

On adopte également les huiles essentielles pour le massage. Pratiqué depuis l’Antiquité, le massage aux huiles essentielles procure détente, tonicité, soulagement, protection immunitaire, plaisir... On choisit l’essence selon l’humeur et la santé de la personne massée. La cuisine et l’entretien de la maison sont d’autres branches pour l’utilisation des huiles essentielles.

En effet, grâce à leurs vertus antiseptiques et bactéricides, les huiles essentielles tuent les microbes et les empêchent de se développer pour une atmosphère nickel à la maison. Certaines huiles, notamment la menthe poivrée, peuvent même remplacer les médicaments contre la migraine!



Pourquoi donc les huiles essentielles sont dangereuses?
Les huiles essentielles représentent une importante quantité d’énergie puisqu’elles concentrent en quelques millilitres les énergies de plusieurs centaines de kilos de produits naturels. Chaque huile possède des propriétés bien particulières pour un usage précis. Elles permettent de remédier aux petites indispositions de la vie quotidienne (acné, otite, fatigue, stress, rhume, douleur articulaire, insomnie, angine..).

Cependant, mère nature n'est pas toujours aussi clémente qu'on veut le croire. En effet, les huiles essentielles, utilisées abusivement ou maladroitement, peuvent causer beaucoup de problèmes de santé, aussi bien pour l’enfant que pour l’adulte: brûlures cutanées, chute de tension, infections respiratoires (rhumes, rhino-pharyngites er bronchites), toxicité élevée… Certaines huiles essentielles ont même un caractère «photosensibilisant ».

Une fois mises en contact avec la lumière du soleil, ces huiles entament un processus qui les conduit à changer la couleur de leur support (noircissement, blanchissement ou décoloration de la peau, selon le type de peau et d’huile). C’est pour cette raison que l’administration d’huiles essentielles se fait toujours sur la base d’une «dose physiologique», généralement fixée à 4 gouttes pour un adulte en bonne santé.


Conseils et consignes de sécurité

1- Conservez les huiles essentielles dans un endroit frais et sombre, dans des bouteilles en verre teinté, hors de la portée des enfants. Et vérifiez périodiquement si elles ont conservé leur bonne qualité.

2- N’utilisez jamais d’huiles essentielles sans prendre au préalable l’avis de votre aromathérapeute ou médecin.

3- Ne testez jamais l’huile essentielle pour la première fois sur votre corps. Pensez plutôt à mélanger une goutte d'huile essentielle avec une cuillère à café d'huile de support. Appliquez ensuite sur l'intérieur du poignet et laissez la zone sèche pendant 24 heures. S'il n'y a pas irritation cutanée, rougeur, enflure ou inflammation dans la zone où vous avez appliqué le mélange, vous pouvez être certain que l'huile est compatible avec votre peau.

4- Evitez d’ingérer les huiles suivantes: antiseed, basilic, laurier, cannelle de Chine, cannelle, girofle, pour éliminer le risque d’un effet toxique sur le foie.

5- Évitez la lumière du soleil après votre massage aux huiles essentielles, car certaines huiles peuvent causer une sensibilité au soleil.

6- Si vous êtes enceinte, évitez de recourir aux huiles essentielles. Elles peuvent retarder le développement de l’embryon.

7- Respectez les délais entre les prises d’huiles essentielles, fixées par votre aromathérapeute. En effet, un certain temps est nécessaire à l’assimilation totale des principes actifs présents dans les huiles essentielles.

8- En cas de brûlure cutanée causée par l’utilisation d’huiles essentielles, nettoyez la zone concernée doucement à l’huile ou à l’alcool afin de réduire le processus douloureux. Evitez de vous précipiter sous le robinet d’eau froide. C’est inutile puisque les huiles essentielles ne se diluent pas dans l’eau.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur