Accueil » Santé & Forme » Bien-être

Aimer sans tromper, c'est possible

Publié le Vendredi 12 Novembre 2010

A l’heure où un couple sur trois se sépare, où la mode est au libertinage, aux « poly amoureux », au flirt virtuel et autres idées farfelues pour pimenter le couple, Tendance s’est posé la question : peut-on aimer sans tromper ? La fidélité estelle un comportement périmé ? Que nous apporte-elle ? Quelle est la frontière entre fidélité et infidélité ? Comment ne pas succomber à la tentation ? Décryptage du jeu de l’amour…

Traditionnellement, la fidélité se posait comme principe du mariage. En se disant mutuellement « oui » devant monsieur le maire et la société, on prenait un engagement pour au moins les cinquante prochaines années … Mais aujourd’hui, dans un monde où tout nous pousse dans le sens du désir à assouvir dans l’instant et de la jouissance immédiate, le concept de fidélité a considérablement évolué.Bien sûr il existe toujours une fidélité formelle aux clauses du contrat de mariage : la vie sous le même toit, la subvention aux besoins de la famille, l’éducation des enfants, l’interdiction de l’adultère mais elle n’est plus vécue comme une contrainte imposée où chacun obéissait à l’injonction « sois fidèle » par peur de la damnation éternelle, du quand dira-t-on, de la misère sociale.. Désormais la fidélité s’affiche et se revendique comme un choix conscient et volontaire.

La fidélité, une promesse…

Le mot fidélité trouve son origine étymologique dans les mots foi et confiance. Ainsi pour être fidèle il faut avoir foi et confiance en l’autre mais il faut aussi mériter cette fidélité. Avant d’aller plus loin il est utile de préciser en quoi consiste la fidélité ?Une preuve d’amour, un gage de solidité du couple et de la cellule familiale ? Si chaque couple doit trouver sa propre réponse, il est indéniable que la fidélité est au coeur de notre identité. Etre fidèle c’est d’abord rester identique dans le temps, rester la même personne. D’ailleurs ne dit-on pas être fidèle à soi-même… C’est de cette résistance au monde que la fidélité trouve toute sa valeur.

Elle est exigeante car désormais privée de ses garde-fous, elle devient une décision personnelle, une volonté. Enfin, la fidélité induit des enjeux narcissiques - s’il l’autre m’est fidèle c’est qu’il m’aime - et une satisfaction voire une certaine fierté à ne pas être comme tout le monde. Mais il y est vrai qu’aujourd’hui, alors que l’infidélité dans tous les domaines devient monnaie courante sous l’effet de divers facteurs - mobilité géographique, nouvelles technologies, individualisme, société de zapping… - le respect de cette promesse faite à soi-même et à l’autre devient de plus en plus difficile et la frontière entre fidélité et infidélité est alors bien mince. Cependant, si la tentation est inévitable, en avoir conscience permet de s’en protéger . .

Fidélité et infidélité, une frontière fragile…

Maintenir son couple dans la durée n’est pas quelque chose de facile car en amour rien n’est acquis. L’homme est un animal et sa sexualité est régie par des facteurs chimiques et cela ne signifie pas que l’on doit renier son couple mais bel et bien que l’on est vivant, ouvert au monde et qu’il est très certainement temps de raviver la flamme du couple… Dans le serment de fidélité d‘un couple, la fidélité sexuelle est le premier composant. Si elle est aussi la plus évidente, on s’aperçoit très vite qu’elle peut prendre une signification différente d’un individu à l’autre, d‘un couple à l‘autre. Elle tient compte à la fois de la promesse, du désir, des craintes, des représailles, de la relation au partenaire mais évolue aussi avec l’individu et son histoire.

Par conséquent la frontière entre fidélité et infidélité se situe à bien des endroits différents : pour certains l’infidélité exige une relation sexuelle complète, pour d’autres les caresses, les danses lascives suffisent. Le flirt social, les fantasmes dépassent les bornes pour certains tandis que pour d’autres le simple fait d’apprécier la beauté ou de regarder une autre personne vous déclare infidèle. Définir cette frontière entre les deux partenaires, au risque d’une dispute vive et houleuse, avant de se trouver face à la transgression permet d’aborder des sujets cruciaux comme l’attachement, la confiance, la jalousie et de bâtir de solides bases pour le couple en définissant les limites à respecter.

Le second aspect dans le serment de fidélité porte sur la relation elle-même. La fidélité relationnelle concerne le lien amoureux et l’attachement personnel entre les conjoints. C’est donc une promesse sur la profondeur des sentiments que l’on se fait. C’est aussi une promesse de rester toujours aussi proches, complices et solidaires. Cependant aujourd‘hui, c’est dans le respect de cette promesse que réside la plus grande difficulté car l’amour est un chemin initiatique truffé d’embûches…

 

Pour que amour rime avec toujours…

Lorsque que l’on est transit d’amour, la fidélité est facile et tout paraît simple : Je l’aime, il m’aime, nous nous aimons… Mais qu’en est-il lorsque la variable temps entre en jeu ? L’amour peut-il durer toujours ? Avec les années, l’engouement des premières semaines s’estompe : on se connaît mieux, on se regarde moins, on se touche moins et à force de se voir… on ne se voit plus ! La routine et la frustration nous guettent et avec elles leurs pièges dont le plus redouté et redoutable : que l’un des deux finisse par aller croquer la pomme ailleurs ! Bref, tout le contraire de ce que l’on souhaite. Car on a coutume de dire que l’insatisfaction sexuelle est la première motivation pour aller voir ailleurs.

Qui n’a jamais fait l’amour en pensant à une autre personne, eu son instant « Angelina jolie / Brad Pitt » au bureau ou fantasmé sur un(e) collègue… Idéaliser une personne inaccessible est une roue de secours qui bien souvent permet de combler un manque. Mais en allant se nourrir ailleurs de ce qui fait défaut dans le couple on prive ce dernier des soins qui pourraient le fortifier. Faire en sorte que votre partenaire n’ait pas envie d’être infidèle au lieu de lui imposer une fidélité n’est-ce pas cela le véritable amour, la réponse à la promesse faite. Cela ne signifie pas pour autant de mettre au placard votre quotidien ou renier vos habitudes mais de r e s p e c t e r quelques règles pour faire comprendre à votre bienaimé( e) que votre coeur bat toujours pour lui (elle).

L’une des règles d’or est l’organisation de moments à deux. Et peu importe que vous ayez des emplois du temps différents, des enfants… il est inutile de sortir le grand jeu à chaque fois. Alors, diner dans votre restaurant préféré, plateau télé à la maison, weekend en amoureux… le but est de passer un moment agréable ensemble et de préserver votre couple. Evidemment le but n’est pas d’être coller l’un à l’autre. Il faut savoir également se préserver des espaces de liberté à soi pour mieux se retrouver ensuite. En créant le manque, vous réveillerez le désir des premiers instants ! N’hésitez pas, non plus, à laisser l’imprévu entrer dans votre quotidien. Pour durer un couple a besoin de changements et de spontanéité.

Bref, soyez originaux, faites-vous plaisir et laissez un vent de liberté souffler sur votre couple. Pensez à vous étonner mutuellement : petits cadeaux sans raison, bisou dans le cou, massage aux huiles essentielles, allez l’attendre à la sortie du travail… ces petites marques de tendresse entretiennent la séduction et égayent le quotidien. Au lit, soyez créatifs. Lorsque l’on sait que la sexualité représente 50% du couple mieux vaut avoir de l’imagination sous la couette ! Achetez une lingerie sexy et coquine, offrez-lui un effeuillage à le faire tomber à renverse, essayez de nouvelles choses…

Chouchoutez-vous, et c’est valable pour vous aussi messieurs. Shopping, soin en institut de beauté… rappelez -vous que vous n’êtes pas seulement un(e) père/mère de famille mais un homme et une femme ! Si vous prenez soin de vous, vous vous sentirez mieux dans votre peau, vous resplendirez… et l’impact sur votre couple sera ô combien positif. Enfin, parlez sans tabou. Parce qu’un couple qui va mal est un couple qui ne communique pas.

Parlez de ce qui vous préoccupe, vos angoisses, vos envies, vos attentes… pour que le couple soit fusionnel, la notion d’échange est primordiale. En conclusion, vous l’avez compris la fidélité est un idéal à atteindre, un témoignage d‘amour et la voie de l‘épanouissement sexuel. Avec un peu d’efforts, d’improvisation et d’imagination votre partenaire sera votre idéal… pour toujours. Alors, oui, définitivement OUI, aimer sans tromper c’est possible !


Livres Couple



Repenser le couple.







Hommes et femmes comment vivre à deux aujourd’hui par Jacques-Antoine Malarewicz. Edition Etude (poche).







Aujourd’hui le rôle de l’homme et de la femme a considérablement évolué et doit être redistribuée. L’obsession de la « réussite », la fragilisation des hommes, le sentiment d’abandon des femmes provoquent incompréhensions et ruptures.







A la lumière de son expérience, l'auteur identifie les problèmes de base des couples en difficulté (manque de confiance en l'autre, absence de reconnaissance mutuelle, rôles figés) et propose des clés pour déchiffrer la nouvelle donne de la vie à deux. 

La danse du couple.







Par Serge Hefez et Danièle Laufer. Editions Hachette Pluriel Référence.







Un essai permettant de donner un sens à la relation dans le couple. Serge Hefez montre l'effet miroir que le partenaire opère sur soi et vice versa.

C'est également au travers du regard de l'autre que nous pouvons nous construire et trouver les réponses à notre quête affective, à la compréhension de nos failles également.

Sur le même sujet
Mots clés :| Amour | Couple | Saint Valentin | Fidélité |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur