Accueil » Santé & Forme » Bien-être

Le Bonheur est dans la slow attitude

Publié le Lundi 27 Décembre 2010

Notre rythme de vie s’est beaucoup accéléré du fait de notre emploi du temps surchargé: travail, école des enfants, courses… le tout dans un laps de temps réduit. Alors on s’angoisse, on stresse, de peur de ne pas pouvoir tout faire. Mais cela nous aide-t-il à aller plus vite? Et pourquoi irions-nous plus vite? Le secret du bonheur ne serait-il pas plutôt dans la lenteur?


Finies les courses à longueur de journée et le chrono dès le réveil. Nous devons absolument apprendre à ralentir, pour mieux vivre l’instant présent et pour éviter des soucis de santé, qui peuvent apparaître lorsqu’on est surmené et stressé.
Changez de rythme

C’est le premier pas dans la quête de votre nouvel équilibre. Cherchez la pédale de frein et appuyez bien fort, avec toute la force de votre nouvelle détermination! Soyez aussi à l’écoute de votre corps lorsqu’il vous envoie des signaux de fatigue. Pas étonnant de se retrouver à 4 pattes à la fin de la semaine si vous ne prenez pas au sérieux des troubles comme douleurs oculaires ou migraine, mal au dos… ou tout simplement le manque d e sommeil.


Chacun de ces signes devrait vous alerter sur le fait que vous êtes trop speed, et que votre corps ne suit plus ce rythme endiablé. Faites un break en milieu de journée, prenez le temps de respirer. De retour chez vous, laissez tomber les veillées tardives à répétition et dormez tôt afin de recharger vos batteries.

Organisez ou réorganisez votre emploi du temps

Prenez le temps de vous asseoir chaque fin de semaine, pour préparer celle à venir. Feuilles et stylos sont de mise, allez-y! Écrivez noir sur blanc ce que vous devez faire, en équilibrant les contraintes; ne vous obstinez pas à vouloir tout régler dès le premier jour de la semaine en pensant en finir plus rapidement, d’abord parce que vous n’y arriverez pas, ensuite parce qu’il y aura toujours autre chose qui apparaîtra, c’est donc peine p e r - due! Mettez- vous en tête de faire une chose ou deux par jour et consacrez le reste du temps économisé pour VOUS. Pas d’extra, conformez-vous scrupuleusement à votre programme.

Accordezvous du temps


Les jours se suivent et vous avez l’impression de n’avoir pas fait quelque chose qui vous tienne à coeur depuis belle lurette. Qu’à cela ne tienne, vous vous rappelez votre programme hebdomadaire? Inscrivez-y ce que vous aimeriez faire pour vous, de l’activité sportive au plus simple des bains. Le but de cette démarche est que vous preniez du temps pour vous, pour décompresser et vous faire plaisir. Plus détendu, vous verrez les choses plus calmement, et les aborderez plus sereinement.

Don’t worry, be happy

Il est 18h30, vous n’êtes pas encore rentré et vous vous rappelez que votre tailleur est au pressing depuis une semaine... Et alors? Où est l’urgence? A moins de devoir le porter le lendemain, dites-vous que ce n’est pas grave. Le fait de ne pas arriver à faire telle ou telle chose lorsque vous êtes déjà bien fatigué n’est pas la fin du monde.

Apprenez à voir les choses autrement, faites un vrai travail sur vous-même pour changer votre façon d’aborder certaines situations, car au fond, vous ne serez pas plus heureux d’être allé au pressing et de ne rentrer à la maison qu’à 19h30. Qu’auriez-vous gagné au fond?

Apprenez à dire non


Tous les spécialistes s’accorent à dire que pour vivre heureux, il faut savoir dire « non ». On se met souvent dans des situations stressantes, car on a promis quelque chose, souvent difficile à faire, à quelqu’un parce qu’on n’a pas osé refuser. Ce n’est pourtant pas si difficile que ça de dire non. Il ne s’agit pas de se mettre son entourage à dos, mais il faut avoir le courage (au début!) d’expliquer gentiment à cette personne que vous êtes dans l’incapacité de répondre favorablement à sa demande par manque de disponibilité. Vous aurez un poids en moins sur vos épaules, serez plus détendu et savourerez bien mieux votre temps.

Respirez

Cela peut paraître simplet comme idée, mais c’est pourtant une chose que l’on ne fait pas. On ne parle pas ici d’inspirer et d’expirer, mais de quelques exercices de relaxation basés sur le relâchement musculaire et la respiration, comme avec le yoga ou le thaï chi:

* A la maison ou au bureau, tenezvous assise bien droite sur votre chaise, les pieds écartés à plat par terre. Relâchez votre tête et fermez les yeux. Faites le vide et pensez à une image déstressante ou à un souvenir heureux. Prenez ensuite une bonne inspiration très profonde et expirez lentement, en vidant tout doucement votre ventre. Répétez l’exercice trois fois, vous constaterez les résultats immédiatement.

* En fin de journée, posez les doigts de vos deux mains, légèrement écartés, sur la tête au niveau de la zone frontale. Puis, exercez une pression sur la peau avec un très léger mouvement de va-etvient des doigts, en essayant de temps en temps de décoller le cuir chevelu. Variez la pression des doigts pendant l’exercice jusqu'à ressentir une impression de chaleur diffuse. Vous sentirez les pressions disparaître petit à petit.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur