Accueil » Santé & Forme » Bien-être

Un bon sommeil ça commence dans l'assiette

Publié le Lundi 07 Février 2011

Vous avez du mal à vous endormir ? Vous vous réveillez en pleine nuit ? Faire le bon choix dans votre assiette a un impact sur le sommeil. Ce que nous mangeons tout au long de la journée peut nuire au sommeil ou le favoriser.



Les boissons jouent aussi un rôle important dans le sommeil. Les excitants tels que café, thé, jus de fruits riches en vitamines C, on les range au placard passé 17 heures. La caféine consommée trop tard dans la journée nuit à l'endormissement et procure un sommeil de mauvaise qualité.



La nicotine étant un excitant cérébral, fumer avant de se coucher explique un sommeil léger. Idem pour les repas trop riches et gras pris le soir, qui élèvent la température du corps et empêchent l’endormissement. Pas question de jeûner non plus, au risque d'être réveillé par la faim.
Les règles d'or



Être actif:
Le seul signe d'un sommeil suffisant est la bonne forme dans la journée. Après un effort physique, le sommeil est bien meilleur, tout simplement parce que le corps a alors besoin de récupérer. En général, toutes les activités physiques sont bonnes, après la sieste, dans tous les cas, avant 19 heures.



On ne se limite pas qu’aux activités sportives, cela peut être une promenade, marche en ville, montée d'escalier à pied, mouvements de gymnastique, ce qui est important c’est de ne pas rester dans son fauteuil du matin au soir. Il faut faire de l'exercice au moins le matin. Prendre un peu de soleil nous aide à fabriquer de la vitamine D, qui est bonne pour les os.



Un bol de riz avant d’aller au lit : Les hydrates de carbone complets, présents dans les céréales entières (le riz brun, le sarrasin, l’orge), favorisent l’endormissement, apportant calme et détente afin d’entrer dans les diff é r e n t e s phases du s o m m e i l . Quand l’horloge biolog i q u e déclenche le cycle du repos, c’est elle également qui favorise l’hormone liée au sommeil.



Le lait chaud : Pour augmenter vos chances de mieux dormir, misez sur le tryptophane que l’on retrouve dans les produits laitiers, la volaille, les lentilles, le poisson, les bananes et le riz entier. Cet acide aminé est un tranquillisant naturel. Il accélère l’endormissement, diminue le nombre de réveils spontanés et augmente le temps de sommeil.



N’oubliez pas le magnésium : Une carence de ce minéral essentiel peut causer certains troubles du sommeil, dont l’angoisse. Le magnésium équilibre le système nerveux et le sommeil. On en trouve dans les légumes verts, les crucifères, les figues, les avocats. Certaines eaux minérales, riches en magnésium et en calcium, sont aussi conseillées pour l’apaisement de notre corps. Toutefois, ne pas trop en consommer avant le coucher pour éviter de trop fréquentes mictions nocturnes.



Repas du soir attention: Allumer la télévision à l’heure du repas peut, très sournoisement, perturber la digestion et diminuer l’absorption des nutriments au détriment de la qualité du sommeil. Le repas du soir devrait être plus léger. Ingérer une quantité trop importante de lipides et de protéines maintient le corps en éveil. A éviter, donc, les repas copieux et tardifs. Choisir les sucres lents ainsi que les aliments riches en tryptophane (lait, tomate, céréales, banane).



Le soir, optez pour une tisane : Après le repas, elle apporte la chaleur et l’apaisement nécessaires à la digestion. Choisissez celles qui apportent des qualités digestives, telles que la camomille, le tilleul et la mélisse, par exemple, qui favorisent le calme et la digestion.



Se coucher à la bonne heure : C’est doublement important. D'abord parce que nous sommes génétiquement programmés pour nous endormir à peu près à la même heure: autour de 22 heures pour 70% d'entre nous. Et beaucoup plus tôt pour 15%, les «couche-tôt / lève-tôt», qui supportent aussi mal les veillées que les grasses matinées, et le reste qui sont les «couche-tard / lève-tard».





C'est bon pour mon sommeil !

• Apprendre à se relaxer pour s'endormir vite et bien, l'état d'esprit est important. Les personnes anxieuses gagneront à consacrer quelques minutes à se relaxer avant d'éteindre la lampe de chevet.



Un exercice tout simple consiste à réapprendre à respirer amplement, avec le ventre. On peut commencer allongé sur le lit, jambes semipliées et mains sur le ventre, pour prendre conscience des mouvements de l'abdomen. Il faudrait penser tel un réflexe à respirer ainsi dès que l'on sent venir le stress.



Pour être dans le rythme, il suffit de compter: 18 respirations en trois minutes, soit cinq secondes d'inspiration et cinq secondes d'expiration. Tout aussi utile: se faire plaisir et prendre le temps de rire.



Ces parenthèses de bonheur évitent de «monter en tension» car elles aident à relativiser les soucis et à garder son calme en toute circonstance. Un atout nuit et jour!

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur