Accueil » Santé & Forme » Bien-être

Corde à sauter : Savez-vous jumper?

Par | Publié le Jeudi 28 Novembre 2013
Corde à sauter : Savez-vous jumper?

La corde à sauter vous évoque de vieux souvenirs dans la cours de récréation ? Sachez, qu'aujourd'hui, ce divertissement qui a bercé notre enfance a retrouvé ses lettres de noblesse et s'invite dans les salles de fitness. La corde à sauter devient tendance pour une silhouette de rêve et un mental de champion. Adoptez le Jump Fit !

Cordes à sauter et mental d'acier…

Inspiré de la pratique du saut à la corde dans les salles de boxe, le Jump Fit alterne sauts et chorégraphies fitness.
«Une fois que l'on sait jumper, c'est facile, on s'approprie la technique,» explique Brice Faradji, boxeur professionnel, six fois champion de France, vice-champion d'Europe, champion du monde WBF et créateur du Jump Fit.
Cette technique ne demande pas grand-chose, si ce n'est des cordes ! Vous allez vous plonger dans un véritable combat où un speaker sur un ring annonce le début d'un match qui va se dérouler sur 10 rounds. Ambiance garantie!
Comme toute activité, on commence par un échauffement puis place à des rounds de 3 minutes consacrés au saut à la corde.
Aucune appréhension, souvenez-vous que la corde à sauter c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas !
Le jump Fit, c'est tout simplement de la corde à sauter… allez, en avant, en arrière, sur les côtés… Et puis, une petite minute de récup' avec une chorégraphie fitness, faite de mouvements mimant l'attitude des boxeurs sur le ring !
La transition entre les différentes étapes est annoncée par un bip qui se fait 10 secondes avant chaque reprise, pour donner le temps aux participants de se conditionner pour l'exercice suivant.
Vous êtes prêt pour le combat… celui contre les kilos en trop !

Le jump Fit : à chacun son niveau !

Le Jump Fit s'adresse à tous, sans distinction d'âge ni de sexe mais ce sont les femmes qui le pratiquent majoritairement. Le cours se décline en trois niveaux et chacun progresse en fonction de son propre rythme et de ses possibilités.

Niveau débutant : On commence, notamment, par apprendre à sauter sans corde et à travailler le positionnement du corps avant de passer à la corde à sauter. La partie fitness propose des mouvements dansants inspirés des attitudes des boxeurs. Petit à petit, on introduit la corde et on commence à maîtriser la technique.
Niveau intermédiaire : Réservé à ceux qui savent déjà sauter à la corde, on y apprend à varier l'intensité des efforts et on tente des figures «freestyle», auxquelles les derniers rounds seront consacrés.
Niveau expert : L'intensité est à son maximum ! Ce niveau s'adresse à ceux qui ont une parfaite maîtrise de la corde à sauter et une bonne condition physique. L'influx nerveux est sollicité tout au long de la séance et vous allez en bruler des calories !

Jumper : quel rythme adopter et pour quels résultats?

En général, le bon rythme de pratique sera le vôtre. A moins que vous désiriez transformer, de façon spectaculaire, votre silhouette, dans ce cas il vous faudra jumper 2 à 3 fois par semaine.
Si on compte que la corde à sauter permet de brûler environ 500 calories en 30 minutes, il est clair qu'une pratique régulière affinera votre silhouette, sollicitant les fesses, cuisses, mollets ainsi que le haut du corps, épaule, bras, trapèzes. Sans oublier que vous allez nettement améliorer vos capacités d'endurance.

Enfin, le Jump Fit est idéal pour améliorer la coordination des mouvements et la maîtrise du corps dans l'espace.
Mais au-delà de l'aspect physique, adoptez la « jump attitude », c'est tenter le dépassement de soi, l'acquisition d'une meilleure confiance en soi et une réelle maîtrise des émotions.

La vie est parfois un ring, alors jumpez !

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur