Accueil » Santé & Forme » Bien-être

Astuces pour dire stop à la rétention d'eau!

Par | Publié le Jeudi 20 Novembre 2014
Astuces pour dire stop à la rétention d'eau!

Lorsque le corps emmagasine plus d'eau qu'il n'en évacue, on se sent très vite boursouflée!

Suite à un dérèglement hormonal, à des problèmes de circulation sanguine, à une mauvaise hygiène de vie, à la sédentarité, etc., le corps a tendance à stocker une grande quantité d'eau au niveau des seins, du ventre, des cuisses, des genoux, des chevilles, sans oublier les pieds. Pour mettre fin à ce problème physiologique inesthétique, certaines solutions existent!

La rétention d'eau: C'est quoi au juste?

La rétention d'eau qui est aussi appelée «œdème» se définit comme une accumulation excessive d'eau dans le corps entier ou dans certaines parties bien localisées. Présente en excès dans l'organisme, l'eau s'accumule en grande quantité dans la circulation sanguine, à l'intérieur des tissus et des organes provoquant des boursouflures disgracieuses. Chez certaines femmes, la rétention d'eau se manifeste par une prise de poids allant de 500 g à 2 kg. Loin d'être simplement inesthétique, la rétention d'eau est à l'origine d'un gonflement plus ou moins douloureux. Si le sel alimentaire, les dérèglements hormonaux, certaines postures corporelles, la prise de médicaments, les varices, la fatigue, etc., tendent à la favoriser, d'autres causes existent. Parmi ces dernières, les mauvaises habitudes alimentaires, la sédentarité et la méconnaissance des gestes à effectuer au quotidien arrivent en bonne place! Pour lutter contre la rétention d'eau, voyons ensemble les astuces qui marchent…

Les aliments anti-eau:

Pour éliminer l'eau présente en excès dans le corps, le moment est venu de mettre au menu les aliments dont les propriétés diurétiques, laxatives et le faible apport calorique favorisent l'élimination des liquides tout en préservant la ligne. Côté cuisine, privilégiez l'asperge blanche ou verte, dont la richesse en asparagine (un acide aminé) stimule l'élimination. Son rapport équilibré entre le sodium qui retient l'eau et le potassium qui favorise l'évacuation des liquides aide à dégonfler. Connus pour être des légumes diurétiques, le fenouil, le navet, le poireau, le céleri, la betterave, l'oignon, l'artichaut, le concombre, etc., favorisent le drainage et l'élimination de l'eau. Côté fruits, dégustez sans réserve pêche, raisin, ananas, figue, melon, cerise, myrtille, cassis et pastèque. Associés à leurs fibres qui luttent contre la paresse intestinale, leurs apports en potassium réduisent les œdèmes responsables de la rétention d'eau.

Les conseils en plus :

Pour optimiser les vertus diurétiques de vos aliments, cuisinez-les dans des préparations où vous pouvez les mélanger. Si vous en avez l'occasion, mangez-les crus ou cuits à la vapeur, ainsi ils conserveront toutes leurs propriétés nutritionnelles. Troquez le sel et les sucres industriels qui emprisonnent l'eau dans le corps contre des herbes et des aromates: origan, sarriette, romarin, sauge, marjolaine, laurier, coriandre, curcuma, cumin, gingembre, cannelle, clou de girofle, anis étoilé,… Limitez le café et les boissons gazeuses qui fixent le sodium et donc l'eau qu'elles contiennent. Préférez les eaux plates dosées à moins de 50 mg de sodium/1litre, car au-delà elles aggravent la rétention d'eau.

Les accessoires qui dégonflent:

Pour soulager les jambes lourdes causées par une mauvaise circulation sanguine et la rétention d'eau, la pressothérapie offre des avantages certains. En exerçant des pressions plus ou moins douces sur les zones concernées, elle stimule le retour veineux et aide le corps à éliminer le surplus d'eau. L'aquadrainage lymphatique qui consiste à effectuer des mouvements de gym dans une eau chauffée à 30°C agit en profondeur sur les tissus adipeux où l'eau a tendance à se stocker. Complétée par des jets d'eau, l'aquadrainage soulage les œdèmes et les inflammations. Côté crèmes, choisissez celles dont l'action drainante favorise l'élimination des déchets et réactive la circulation sanguine et lymphatique. Associés à des massages circulaires, lents et réguliers ou à des rouler/palper, leurs actifs minceurs spécifiques combattent les capitons et activent la lymphe chargée de libérer les toxines de l'organisme. Les sports qui font transpirer abondamment sont aussi à préconiser, car plus vous suez plus vous éliminez le sel présent dans votre organisme: course à pied, vélo, tennis, gym,…, il ne tient qu'à vous de choisir l'activité physique qui correspond le mieux à votre niveau!

L'astuce en plus :

La phytothérapie propose de nombreuses solutions naturelles pour désinfiltrer les tissus. Disponibles sous forme de comprimés, d'ampoules, de solutions buvables, de boissons chaudes et froides, certaines plantes agissent en profondeur sur la rétention d'eau. Parmi celles qui produisent un drainage efficace, vous avez le choix (entre autres) entre le bouleau, le pissenlit, les queues de cerises, la menthe, le thé vert et l'ortie.

Rétention d'eau: Attention aux régimes!

Sachant que les protéines apportées par l'alimentation aident à lutter contre la rétention d'eau, certains régimes remettent au goût du jour les menus protéinés et hyper protéinés. S'il est tentant d'y céder pour fondre plus vite, ne le faites pas sans l'avis d'un nutritionniste, car parmi les aliments riches en protéines certains le sont aussi en sel comme cela est le cas du saumon fumé, du salami, des filets d'anchois, des câpres, des olives vertes dénoyautées en conserve, des paupiettes de veau et de volaille, des feuilles de brick cuites, du hareng fumé, du roquefort,…

4 étoiles - 3 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur