Accueil » Santé & Forme » News santé

Sommeil et stress : combien de temps peut-on tenir sans dormir ?

Par | Publié le Mardi 25 Juin 2013
Sommeil et stress : combien de temps peut-on tenir sans dormir ?

Le manque de sommeil est néfaste pour l’organisme et agit comme un véritable stress.

Selon une étude anglo-néerlandaise récemment publiée dans la revue américaine Sleep, le manque de sommeil causerait la fatigue mais surtout aurait le même effet sur le système immunitaire que le stress physique. 

Le manque de sommeil a des effets sur le système immunitaire

La privation de sommeil a des effets immédiats sur le système immunitaire en perturbant l’activité des granulocytes, acteurs clés de l’immunité, tout comme le stress physique.

L’équipe du docteur Katrin Ackermann de l'Eramus MC University Medical Center Rotterdam aux Pays-Bas, s’est intéressée à quinze hommes âgés de 25 ans en moyenne, et en bonne santé. L’expérience a été réalisée en deux temps :

• En premier, pendant une semaine, ils ont vécu au rythme de 8 heures de sommeil par nuit, avec au moins 15 minutes d’exposition à la lumière du jour dans les 90 minutes suivant leur réveil. Pour ne pas biaiser les résultats de cette étude, l’alcool, le café et les médicaments leurs étaient par interdits.

• Dans la seconde phase de l’expérience, les participants ont été privés de sommeil pendant 29 heures.

A l’issue des deux phases, leur sang a été prélevé afin de mesurer le nombre de globules blancs, ces cellules essentielles du système immunitaire.

L’analyse, suite à la deuxième phase, a révélé un taux de globules blancs, les granulocytes, très important ; leur quantité ayant augmenté en raison de la privation de sommeil. Rappelons que l'élévation du taux de globules blancs est un signe de l'activation du système immunitaire. Toutefois, l’équipe du docteur Ackermann n’a pas expliqué comment la privation de sommeil peut parvenir à stimuler directement l’immunité.

Le manque de sommeil, au cœur de plusieurs recherches

D’autres recherches sur le manque de sommeil ont fait le lien entre la restriction de sommeil et le développement de maladies comme l'obésité ou encore le diabète. D'autres recherches ont montré que les insomnies répétitives étaient un facteur de risque de déficience du système immunitaire.

Sur le même sujet
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur