Accueil » Santé & Forme » News santé

Quand peut-on boire du café pour éviter les troubles du sommeil ?

Par | Publié le Jeudi 21 Novembre 2013
Quand peut-on boire du café pour éviter les troubles du sommeil ?

Avec les études scientifiques, on ne sait plus sur quel pied danser. Pour certains chercheurs, le café est mauvais pour la santé mais pour d'autres, les bienfaits du café ne se compte plus ! Cette dernière étude est un peu le mix des deux… puisqu'on apprend qu'on peut boire du café mais pas à n'importe quelle heure.

Boire un café moins de 6 heures avant l'heure du sommeil nuit à sa qualité

Selon des chercheurs américains du Centre de recherche sur les troubles du sommeil de l'hôpital Henry-Ford de Detroit (États-Unis), boire un café six heures avant de dormir fait perdre une heure de sommeil. Donc si vous désirez boire du café pour vous stimuler, vous ne pouvez pas le faire à n'importe quelle heure ! En réalité, pour profiter des bienfaits du café, il faudrait le boire entre 9h30 et 11H30. Ça va âtre chaud pour la révision de ce soir !

Pour arriver à leur conclusion, les scientifiques ont demandé à douze volontaires sans problèmes de sommeil auparavant de ne pas boire de café pendant 4 jours. A la place, ils avalaient chaque jour trois comprimés à des heures différentes. Le premier six heures avant le coucher envisagé, le second trois heures avant et le dernier au moment de se coucher. Chaque fois, l'un des comprimés contenait 400 mg de caféine, soit l'équivalent de deux ou trois tasses de café, et les deux autres un placebo.

Evitez l'heure du coucher

L'expérience a été menée 3 jours puis le quatrième jour, les 3 comprimés contenaient uniquement du placebo pour permettre la comparaison avec une nuit «sans caféine ». Tout au long de l'expérience, les volontaires ignoraient si les comprimés contenaient ou non de la caféine.

«Une dose de caféine de 150 mg, prise une demi-heure avant le coucher a pour effet d'allonger beaucoup la période d'endormissement, de réduire notablement la durée du sommeil, mais aussi d'agir sur d'autres éléments de l'architecture du sommeil, en particulier en réduisant le temps consacré aux stades les plus profonds du sommeil à ondes lentes, les plus réparateurs », concluent les chercheurs.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur