Accueil » Santé & Forme » Nutrition

Un concombre au croquant vitaminé

Publié le Samedi 11 Juillet 2009

Peu calorique, riche en eau, en vitamines et en fibres, le concombre libère dans nos assiettes ses apports nutritionnels pour une cuisine tout en légèreté.


Cru, râpé, coupé en tranches ou en dés, arrosé de jus de citron, d’un filet d’huile d’olive ou accompagné d’un yaourt, le concombre, avec ou sans la peau, prête sa saveur à la préparation de hors-d'oeuvre et de cocktails rafraichissants et peu caloriques. Ses vertus médicinales sont utilisées en cosmétique et en dermatologie depuis des milliers d’années.

Un légume bénéfique
Le concombre est le légume de l’été par excellence. Sa grande teneur hydrique (il contient 95% d’eau) le rend du coup très peu calorique (10 kcal/100g), favorise l’hydratation de l’organisme et aide à éliminer l'acide urique (l’acide urique est filtré par les reins et éliminé via les urines).Cru ou cuit, il est préférable de le consommer non épluché, car sa peau contient de la pepsine, des fibres qui facilitent la digestion. Mais attention, si vous faites partie des personnes ayant les intestins fragiles, n’en abusez pas, sous peine d’irritation intestinale! Pour le déguster en toute sécurité sans lui faire perdre ses apports nutritionnels, ôtez-en la partie centrale, plus indigeste à cause des graines qu’elle renferme.

Une belle densité minérale
Doté d’une forte densité minérale (il en contient 6g alors que la moyenne des végétaux se situe aux alentours de 4g), le concombre renferme en assez bonne quantité du potassium (150mg/100g), du phosphore (23mg/100g) et du calcium (19mg/100g), ce qui lui confère des vertus drainantes et détoxifiantes. Son jus consommé à jeun le matin s’avère être un excellent dépuratif. Avec des oligo-éléments tels que le zinc et le cuivre, connus pour leurs propriétés antioxydantes, l’iode, qui intervient dans le fonctionnement de la thyroïde, et le fer, qui transporte l’oxygène vers les organes, le concombre participe à notre bonne santé.

Un cocktail de vitamines
Côté vitamines, le concombre n’est pas en reste, puisqu’il contient des vitamines très diversifiées. Les vitamines du groupe B, qui participent à la régénération des cellules nerveuses, sont toutes présentes. La vitamine C (8mg), présente uniquement dans les végétaux frais, la provitamine A (0,2mg), concentrée dans la peau verte du concombre, et la présence d’un peu de vitamine E (0,1mg) lui donnent de bonnes qualités nutritives.

Le choisir et le conserver
Un bon concombre doit être bien ferme sans pour autant être dur, ce qui le rendrait trop amer. Préférez-le plutôt petit. Plus il est gros, plus il contient de graines et risque d’être amer et fade. Au réfrigérateur, il se conserve de préférence dans le bac à légumes pendant environ 5 jours; au-delà, il perd de son croquant et devient mou. Si vous ne l'utilisez pas entièrement, recouvrez-le de film transparent. Etant donné qu’il supporte mal les changements de température brutaux, évitez de le congeler, ça le rend mou et lui fait perdre sa saveur.

Le consommer
Lorsqu’il est frais et bien lisse, vous pouvez le déguster cru. Les petits concombres n’ont pas besoin d’être dégorgés, mais si malgré tout vous souhaitez le faire, coupez-le en rondelles et saupoudrez-le de sel fin. Attendez une heure, rincez-le sous l'eau froide et épongez-le avant de le préparer. Pour respecter au mieux les vitamines, les nutriments et la saveur de vos concombres, préférez un mode de cuisson doux, ne nécessitant pas une flamme trop vive et cuisez-le de manière à le manger «al dente». En salade, n’hésitez pas à le parfumer de fines herbes, basilic, aneth, menthe et ciboulette étant ses meilleurs alliés. Cuit, en gratin ou farci, accompagnez- le de viandes, volailles ou poisson. Placé dans un plat couvert, vous pouvez le passer au micro-ondes. Salezle toujours en fin de cuisson.

Côté beauté
Au XVIIIe siècle, les femmes avaient l’habitude d’utiliser un masque de beauté aux graines de concombre pour éclaircir leur teint. Elles le rinçaient ensuite avec de l’eau de rose.Aujourd’hui encore, de nombreuses crèmes hydratantes et antirides contiennent de la pulpe de concombre, appréciée pour sa richesse en vitamine C. Ses qualités cicatrisantes et adoucissantes et son action astringente (qui resserre les pores de la peau) permettent au concombre de régulariser l’excès de sébum des peaux grasses.

                                        Article élaboré avec Emira Moatemri ép. Kallel, nutritionniste.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur