Accueil » Santé & Forme » Nutrition

La sarriette, une savoureuse complice

Publié le Mercredi 30 Décembre 2009

Longue, étroite, coriace, luisante, composée de fleurs mauve pâle à blanches ou rosées, la sarriette à la saveur tout à la fois aromatique et piquante possède de nombreuses vertus médicinales.


Proche cousine du thym, la sarriette est largement employée en cuisine comme condiment. Fraîche, séchée ou réduite en poudre, elle parfume idéalement les préparations à base de légumes frais ou secs, de poissons et de viandes. Mais au-delà de son utilisation culinaire, elle est également appréciée pour ses multiples propriétés nutritionnelles et curatives.La santé dans nos assiettes
Odorante et amère au goût, la sarriette contient en quantités assez importantes de la vitamine K, connue entre autres pour favoriser la coagulation du sang. Etant donné que cette vitamine est également présente dans d’autres aliments ainsi que dans de nombreuses herbes (thym, marjolaine, romarin, origan…), les personnes prenant des m é d i c a m e n t s a n t i c o a g u l a n t s doivent l’employer avec précaution afin d’éviter tout risque de surdosage.

En dehors de cette particularité, la sarriette se présente comme une bonne source de fer, minéral indispensable au transport de l’oxygène, à la formation des globules rouges, des cellules nerveuses et des hormones.

Le fer contenu dans les végétaux étant moins bien absorbé par l’organisme, on comprendra l’importance de la sarriette dans notre alimentation, surtout pour les femmes qui ont des besoins en fer plus élevés que les hommes. Sa richesse en minéraux (calcium, magnésium) et en oligo-élément (manganèse) renforce la solidité des os ainsi que celle des dents, favorise les contractions des muscles, notamment du coeur, maintient la pression sanguine, et limite le vieillissement prématuré des cellules.

Un ajout de sarriette aux aliments assure également un bon apport en vitamine B6, qui participe à l’élaboration de l’hémoglobine, équilibre le système nerveux central et participe à la construction des tissus.

Autres atouts
La présence de substances aromatiques (des phénols pour la plupart) lui confère des vertus stimulantes et tonifiantes qui renforcent les défenses naturelles de l’organisme, stimulent la circulation sanguine et favorisent les influx nerveux.

Grâce à ses propriétés antibactériennes, anti-infectieuses, vermifuges, antispasmodiques et digestives, la sarriette préparée en infusion (20 à 30g par litre d’eau bouillante ou 3 bonnes pincées par tasse) calme les douleurs gastriques nerveuses ainsi que les digestions difficiles et les diarrhées (surtout chez l’enfant), facilite le transit, combat les spasmes et les parasites intestinaux, réduit les sensations de ballonnement,les infections urinaires, lutte contre les infections virales et bactériennes, notamment au niveau des poumons et des bronches.

Utilisées en cataplasme, ses vertus cicatrisantes et antiseptiques atténuent les piqûres d’insectes et désinfectent les petites plaies. Enfin, en gargarisme, la sarriette est un remède efficace contre les aphtes buccaux. A l’époque de la Rome antique, elle était également utilisée pour ses vertus aphrodisiaques.

Comment l’utiliser?
Sauvage ou vendue dans le commerce, la sarriette se prête à de nombreuses méthodes de conservation. Ainsi, enveloppée dans un sac plastique, un tissu ou dans un essuie-tout humide, elle se garde une à deux semaines au réfrigérateur. Ciselée et mise dans un bac à glaçons rempli d’eau, elle peut très bien être congelée.

Pour la sécher, il suffit de la placer dans un endroit sec et sombre ou de la mettre dans un four réglé à basse température. Pour en faire de la poudre, attendez que les feuilles s’émiettent et craquent sous les doigts, puis frottez-les entre les mains ou mixez-les. A noter qu’elle se conserve plusieurs mois dans des bocaux en verre opaque ou des pots en terre cuite.

En cuisine, son goût épicé et légèrement poivré se marie à merveille avec l’agneau, le mouton, les bouillons, les soupes et les plats mijotés. Fraîche, séchée ou en poudre, elle se glisse à merveille dans les salades et les potages. Associée à de l’estragon et à du cerfeuil, elle relève subtilement le goût des fromages frais, des sauces, volailles, grillades, ragoûts, haricots, fèves et de tous les légumes secs dont elle facilite la digestion.

Une branche de sarriette glissée dans une bouteille d’huile ou de vinaigre les parfumera délicatement

Valeurs nutritionnelles de la sarriette /100g :
Calories 12 kcal
Protéines 0.3 g
Glucides 3.1 g
Lipides 0.3g
Fibres 2.0g

 

Article élaboré avec Alya Oueslati – Nutritionniste




Vrai ou faux: Les plantes médicinales peuvent-elles nuire à la santé
Vrai: Ce n’est pas parce qu’une plante est naturelle, qu’elle est nécessairement inoffensive. Utilisées en trop grande quantité, certaines d’entres elles peuvent devenir toxiques ou irritantes. La précaution doit rester de mise!

En savoir plus: Le choix d’une médecine naturelle:
De récentes études reconnaissent à la sarriette de remarquables propriétés analgésiques, antiseptiques, décongestionnantes, antifongiques et toniques. Ainsi, utilisée sous forme d’infusion, de lotion ou d’huile essentielle, elle se présente comme un remède naturel efficace contre les infections aigues, qu’elles soient respiratoires, digestives, intestinales ou génito-urinaires.

Appliquée sur la peau à l’aide de compresses, elle permet de traiter un certain nombre d’infections comme les mycoses, les furoncles et les plaies bénignes. Une goutte d’huile essentielle de sarriette déposée sur un cotontige réduit momentanément les douleurs causées par la formation d’une carie ou d’un aphte. Certains herboristes préconisent aussi l’huile essentielle de sarriette pour lutter contre les états de fatigue nerveuse et physique.


En infusion: Mettez la sarriette dans de l'eau bouillante pendant 10 minutes. En décoction: Jetez-la dans de l'eau froide et portez à ébullition pendant 2 à 3 minutes. Buvez une tasse de cette tisane après chaque repas.

4 étoiles - 3 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur