Accueil » Santé & Forme » Nutrition

La glabridine contre la graisse abdominale?

Publié le Lundi 31 Mai 2010

La graisse sous-cutanée est certes inesthétique mais elle n’est pas dangereuse.


En revanche, la graisse viscérale située sous les muscles et entourant les organes vitaux est plus inquiétante du fait qu’elle augmente le risque de maladie cardio-vasculaire et d’accident vasculaire cérébral. Ces risques incluent l’athérosclérose des artères coronaires (dépôt d’une plaque de graisses sur la paroi des artères), l’infarctus et le diabète de type II.

Pour réduire la graisse viscérale, certains spécialistes préconisent la glabridine, substance végétale extraite de la racine de réglisse.
Selon des études cliniques, les propriétés antioxydantes de la glabridine auraient une influence positive sur les mécanismes de stockage des graisses.

Concrètement, une supplémentation de glabridine aiderait à brûler les graisses et préviendrait leur formation. Une étude de huit semaines menée sur des sujets en surpoids (56 hommes et 28 femmes) a montré une diminution significative de la masse grasse chez les patients ayant pris une dose quotidienne de 900 mg de glabridine.

 

Les céréales complètes, bonnes pour la santé!

  D’après des études épidémiologiques, une consommation régulière de céréales complètes réduirait de 30% le risque de coronaropathie et d'attaque cardiaque (accident vasculaire cérébral).

Le risque de diabète de type 2 serait aussi diminué.

Ces atouts seraient attribués aux fibres, aux antioxydants et aux phytoestrogènes (molécules d'origine végétale) apportés par les céréales complètes.

Par ailleurs, en augmentant le volume fécal, dans lequel les substances cancérigènes sont piégées et expulsées, les fibres des céréales complètes auraient un effet bénéfique sur certains facteurs à l'origine de certains cancers, dont notamment celui du côlon.

Les habitudes à  proscrire absolument!

Soucieux d'améliorer leurs performances intellectuelles, les adolescents tombent de plus en plus dans l’automédication.

Or, si les compléments alimentaires, fortifiants et autres stimulants pour la mémoire ont la cote, ils peuvent aussi provoquer des effets indésirables sur l’organisme.


Le fait qu’ils soient accessibles en pharmacie sans ordonnance n’arrange rien à la situation, car sans avis médical, les prises régulières, voire abusives, et les mélanges peuvent être à l’origine d’effets secondaires. Ainsi, pris en excès, le magnésium peut occasionner des troubles du transit intestinal, tandis qu’un apport excessif en vitamine A peut entraîner des vomissements, des nausées, des maux de tête, un dessèchement cutané, des douleurs aux articulations et aux os.

Notez aussi que si ces cocktails vitaminiques dynamisent l’organisme, leurs effets ne sont que temporaires. Au rang des mauvaises habitudes, la caféine a une place de choix: 5 à 6 tasses quotidiennes trahissent le besoin d’un effet stimulant ; 9 à 10 tasses relèvent de la dépendance.

A noter que les deux derniers dosages peuvent produire des effets indésirables: nervosité, hyperexcitation et insomnies. Les boissons dites énergisantes sont tout aussi nuisibles. Souvent confondues avec les boissons de l'effort étudiées pour que l'eau reste plus longtemps dans l’organisme, les boissons énergisantes contiennent surtout du sucre et des substances excitantes (caféine, kola, guarana), ce qui n’a rien à voir avec l’énergie.

Pour éviter les désagréments de l’automédication, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien, respectez les dosages et ne faites pas de mélange.

4 étoiles - 1 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur