Accueil » Santé & Forme » Nutrition

Ne vous brouillez pas avec les oeufs!

Publié le Mardi 24 Août 2010

On le dit gavé de cholestérol, allergisant et très difficile à conserver… Alors, avant qu’il y ait panique dans l’assiette, Tendance vous révèle ce qui se cache réellement sous la coquille…

Produit 100% naturel, l’oeuf est l’une des denrées animales les plus utilisées au monde.On sait que les hommes préhistoriques en consommaient déjà, mais c’est avec la domestication des volailles que l’oeuf trouve sa place dans la vie quotidienne puis s’impose au Moyen-âge dans l’alimentation.

Un trésor de bienfaits…

D’un point de vue purement biologique et moléculaire, on peut dire que le jaune est constitué de vitamines, de sels minéraux, de matières grasses et de protéines, tandis que le blanc est un savant mélange d’eau et d’albumine, une protéine fortement concentrée. De récentes données scientifiques ont démontré que l’oeuf est un aliment de choix, nourrissant, polyvalent et qui offre une excellente valeur nutritive. Parmi ses vertus, on note la prévention du vieillissement, de la cataracte et des maladies cardiovasculaires grâce aux caroténoïdes -la lutéine et la zéaxanthine-, de puissants antioxydants, proches de la vitamine A, contenus dans le jaune.

Côté protéines, l’oeuf se compose de protéines de haute valeur biologique qui jouent un rôle dans la formation, la réparation, le maintien des tissus -peau, muscles, osen bon état. Elles sont dites «complètes » car elles renferment dans des proportions optimales les neuf acides aminés essentiels à l’organisme et que l’on ne peut fabriquer nous-mêmes.

D’ailleurs, c’est pourquoi l’oeuf est considéré comme un aliment de référence dans l’évaluation de la qualité des autres protéines alimentaires. Enfin, il constitue une excellente source de choline, un nutriment qui favorise le bon fonctionnement du cerveau et l’accroissement de la mémoire. C’est notamment pendant la grossesse et la lactation que les besoins en choline sont importants. L’oeuf aide donc au développement de l’embryon. A contrario, et malgré ses nombreux bienfaits, l’oeuf est reconnu pour être un aliment allergisant au même titre que le lait, les arachides et les crustacés.

Un adulte sur quatre et un enfant de moins de cinq ans sur deux sont victimes de la protéine contenue dans le blanc d‘oeuf. Les principaux symptômes touchent le système gastro-intestinal (vomissements, diarrhée), le système respiratoire (asthme, bronchite) ou cutané (eczéma). Dans tous les cas, il est indispensable de se référer à un allergologue pour un avis médical éclairé.

Des oeufs au menu…

Côté diététique, l’oeuf a aussi son mot à dire! Il apaise la faim et peut donc être associé aux différents régimes alimentaires. En effet, les protéines qu’il contient permettent de limiter la perte musculaire et facilitent la fonte graisseuse. Seul hic: l’effet est majoré le matin! Ainsi, c’est au petit-déjeuner qu’il faudrait le consommer pour profiter de ses bienfaits. Au quotidien, l’oeuf est un excellent substitut à la viande et un merveilleux aliment de dépannage qui s’apprête en un tournemain. En omelette, dur, à la coque, mollet, en tajine, intégré à des préparations culinaires…

l’oeuf se déguste aussi bien chaud que froid et satisfait petits et grands. Dans tous les cas, il se conserve au frais quatre à cinq semaines. Préférez les oeufs frais pour vos préparations telles que les mayonnaises, et gardez les plus anciens pour la cuisson. Et n’oubliez pas que, même si les avis diffèrent sur les quantités à absorber, c’est toujours l’excès qui est dangereux. Alors, surveillez votre assiette.

Article élaboré avec Mme Houda SAID - Nutritionniste

Que cache-t-il sous sa coquille?

Du sélénium (minéral) pour nous aider à convertir nos hormones thyroïdiennes en leur forme active. De la vitamine B2 (riboflovine) qui intervient dans le métabolisme de l’énergie de toutes nos cellules. Elle contribue également à notre croissance, à la réparation de nos tissus et à la formation de nos globules rouges. De la vitamine B12 pour la fabrication des globules rouges dans notre sang. Elle veille aussi à l’entretien de nos cellules nerveuses et de celles fabriquant le tissu osseux.



Du phosphore, indispensable pour la formation et le maintien de la santé de nos os et dents; il aide à maintenir à la normale le pH du sang et est l’un des constituants des membranes cellulaires. Du zinc qui participe à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation et au développement du fœtus. Il a également un rôle dans la mise en réserve et la libération de l’insuline. De la vitamine B5 ou acide pantothénique. C’est grâce à ce coenzyme que nous pouvons utiliser de façon adéquate l’énergie présente dans les aliments que nous consommons.



De la vitamine B9 (folate) pour nous aider à fabriquer l’ensemble de nos cellules, dont les globules rouges. Elle a également un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN), dans le fonctionnement du système nerveux et immunitaire. De la Vitamine A pour maintenir notre peau en bonne santé et nous protéger contre les infections. De la vitamine D. En rendant disponibles dans notre sang le calcium et le phosphore, elle interagit dans la santé de nos os et de nos dents. De la vitamine E. Son antioxydant protège les membranes de nos cellules.

Idées reçues sur l’œuf: vrai ou faux…?

Un œuf moyen pèse 100 grammes…

Faux. Un œuf moyen pèse 60 grammes, soit environ 35 gr de blanc, 18 gr de jaune et 7 gr de coquille.



Un œuf frais tombe au fond d’un verre d’eau.


Vrai. Un œuf pas frais remonte à la surface à cause de la chambre à air située à la base de l’œuf qui s’agrandit avec le temps.



Il faut laver les œufs avant de les ranger…


Faux. Les coquilles sont recouvertes d’une substance naturelle qui protège les œufs des bactéries, dont la salmonelle. Il est donc impératif de ne pas laver les œufs avant de les ranger pour maintenir cette barrière.



Les œufs se conservent cinq semaines...


Vrai. S’ils sont conservés dans de bonnes conditions, les œufs peuvent se conserver jusqu’à cinq semaines au réfrigérateur.



Il faut conserver les œufs la pointe en haut…

Faux. C’est le contraire. Les œufs se conservent la pointe en bas pour ne pas comprimer la poche d’air et ainsi éviter les échanges gazeux avec le réfrigérateur.



Il ne faut pas consommer un œuf fêlé…

Vrai. Sinon, attention au risque d’intoxication par les salmonelles. Sachez également que le blanc ne se conserve pas au-delà de 6 heures. Passé ce délai, jetez-le!



Deux œufs apportent autant de protéines que 100 grammes de viande…

Vrai. Deux œufs apportent environ 16 gr de protéines et sont également source de fer, de phosphore, de vitamine D…



Le blanc ne contient pas de graisse…

Vrai. Seul le jaune contient des lipides composés d’acides gras insaturés et du cholestérol.

 

 

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur