Accueil » Santé & Forme » Nutrition

Légume ou condiment à vous de choisir !

Publié le Mercredi 16 Novembre 2011

 Omniprésent, l’oignon trône dans nos cuisines dans un petit panier toujours à portée de main. Il occupe une place de choix dans le menu quotidien et est même l’un des légumes les plus consommés dans le monde! Tendance met le nez dans vos oignons…

De mars à septembre, on trouve sur nos étals les oignons frais, principalement les oignons blancs et le plus souvent présentés en bottes avec leurs feuilles vertes. A coter, les cébettes, qui sont de jeunes oignons immatures, puis les cèbes que l’on reconnaît à leur forme allongée. Tous les autres types d’oignons sont des oignons consommés «mûrs», c'est-à-dire lorsque le feuillage est tombé. En Tunisie, sa culture occupe une superficie d’environ 17.000 hectares et génère une production de l’ordre de 315.000 tonnes par an.

Pour vivre centenaire….

L’oignon est considéré depuis l’Antiquité comme une denrée à part: légume autant que condiment, aliment autant que médicament. Cette réputation, il la doit aux nombreuses substances qu’il contient, chacune aux vertus bien spécifiques. Il y a déjà quelques années, le naturopathe Eric Nigelle présen tait l’oignon comme un alimenténergétique, protecteur et de soutien en insistant sur sa capacité à stimuler l’appareil digestif, notamment le foie et le pancréas, à réguler l’intestin et à protéger les reins. Aujourd’hui, on lui reconnaît également des propriétés diurétiques, antioxydante, anti-inflammatoires notamment contre l’asthme, hypoglycémiantes et antibactériennes. Sa consommation quotidienne en quantité suffisante a mis en évidence son action favorable sur l’artériosclérose (épaississement et durcissement des artères) et sur la prévention de la goutte du fait de sa capacité à dissoudre l’acide urique. Même plus modérée, sa consommation permet de profiter d’apports nutritionnels intéressants principalement en vitamine C (7 mg/100 g - 30 mg/100 g pour les oignons blancs), en potassium (170 mg/100 g), en sélénium (0.001 à 0.010 mg/100 g) et de nombreux autres oligo-éléments (magnésium, calcium, soufre…).

L’oignon posséderait des propriétés bénéfiques au niveau cardio-vasculaire grâce à l’action de la silice, abaisserait le taux de cholestérol et augmenterait le niveau de « bon cholestérol » (HDL) et faciliterait le travail cérébral grâce au phosphore qu’il contient. Il est également impliqué dans la prévention des cancers.

Cru ou cuit… un précieux allié en cuisine

Aromatique, puissant lorsqu'il est cru et adouci par la cuisson, il se glisse dans toutes les préparations, assaisonne, relève et parfume les plats, bref, on le retrouve à «toutes les sauces» et les possibilités sont multiples. Cru, son goût frais et un peu piquant souligne la saveur des viandes, relève les salades et les accompagnements, s’utilise dans les marinades… Cuit, il se radoucit et apporte une note sucrée aux préparations, parfume les bouillons

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur