Accueil » Santé & Forme » Nutrition

Pomme de terre : la reine des glucides

Publié le Lundi 02 Juin 2008

Classifiée parmi les légumes mais aussi parmi les féculents, la pomme de terre ou la patate est le légume le plus consommé au monde. Faites connaissance avec ses bienfaits.

La pomme de terre renferme une quantité étonnante de vitamines et minéraux ainsi que d’autres composés ayant des effets bénéfiques pour la santé. Malheureusement, étant le plus souvent consommée sous forme de chips et de frites, on en oublie les vertus dans un régime alimentaire équilibré.

Valeurs nutritives
La pomme de terre est constituée d’environ 80% d’eau. Elle contient 1,3g de fibres et est riche en potassium (300mg) et en phosphore (60mg). Par contre, la patate est pauvre en magnésium - elle n'en contient que 20mg – et est quasiment dépourvue de fer et de calcium. Elle apporte beaucoup de vitamines B (comme la B1, B2, B3, B5, B6, B9), mais peu de vitamines C (10mg) et E (0,1mg). La pomme de terre ne contient pas du tout de bêta-carotène.

Valeurs nutritives et types de cuisson
* Cuite à l’eau : 100g de pomme de terre apportent à l’organisme 80g de calories, 18g de sucres, 2g de protéines et quasiment pas de graisses.
*Cuite au four avec sa pelure: la pomme de terre est une bonne source de potassium, de fer, de manganèse, de zinc et de vitamine K.
* Cuite au four avec ou sans pelure : la pomme de terre est une source pauvre en vitamine C. Par contre, elle est riche en vitamines B1, B3, B5, B6, B9, en magnésium et en phosphore.
* Cuite au four sans la pelure : la pomme de terre est une excellente source de cuivre, de fer (uniquement pour l’homme) et de vitamine B2.

De ce fait, longtemps rejetée par les nutritionnistes car considérée comme un aliment qui fait grossir, la pomme de terre est finalement un aliment peu calorique à condition d’être cuite à l’eau ou au four. De plus, riche en amidon, c’est une excellente source de sucres lents utiles à l’organisme. 100g de pomme de terre en robe des chambre accompagnés d’une noisette de beurre, apportent 125 calories dont 5g de graisses. Au four avec de la crème fraîche, ils apportent 150 calories dont 8g de graisses. Les frites la font monter autour de 300 calories dont 14g de graisses, les chips la font grimper autour de 600 calories dont 40g de graisses: ces deux dernières présentations sont à bannir de votre alimentation, sauf circonstances très exceptionnelles.

Propriétés de la pomme de terre
* La pomme de terre, et particulièrement celle à la peau blanche, est un antioxydant qui défend l’organisme contre certaines maladies cardiovasculaires, cancéreuses et celles liées au vieillissement.
* La pomme de terre contient de l’amidon, qui est un glucide complexe. Une fraction de cet amidon se nomme amidon résistant. Ce dernier peut se trouver naturellement
dans la pomme de terre ou résulter de la cuisson ou du froid. L’amidon résistant n’est pas digéré par les enzymes intestinaux et n’est pas absorbé par l’intestin grêle comme les fibres alimentaires. Cet amidon résistant peut contribuer à réduire le risque de cancer du côlon, à améliorer l’absorption de certains minéraux et la diminution du mauvais cholestérol.
*La présence d’un peu de vitamine C, de fibres et de minéraux fait de ce légume un aliment santé.
*La pomme de terre est donc nourrissante, énergétique et reminéralisante.
Étant très digeste, elle apaise les inflammations de tout le tube digestif. La patate est
aussi un des aliments les plus alcalins (le contraire d’acide), ce qui est intéressant dans de nombreuses affections rhumatologiques.
*Le jus cru de la pomme de terre est diurétique, cicatrisant et antispasmodique.

Allergies et pomme de terre
La pomme de terre contient des composés toxiques appelés alcaloïdes qui procurent à la pomme de terre une défense contre les pathogènes trouvés dans la nature. Mais pour l’organisme humain, leur consommation peut engendrer de graves intoxications (malaise gastro-intestinal, sudation ou encore bronchospasme). Une patate dont la teneur en alcaloïde est élevée, présente une teinte ou des taches vertes.
Sachez que la cuisson de la pomme de terre ne détruit pas les alcaloïdes, qui provoquent une sensation de picotement dans la bouche. La pomme de terre peut aussi provoquer un syndrome d’allergie orale. Généralement, les individus souffrant de ce syndrome sont ceux qui font des réactions allergiques au pollen et ce syndrome est presque toujours précédé par un rhume des foins. Les symptômes de ce syndrome, comme les démangeaisons et les sensations de brûlure, sont locaux, se limitant à la bouche, aux lèvres et à la gorge.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur