Accueil » Santé & Forme » Nutrition

Régime végétarien et sport : Le secret de la longévité !

Par | Publié le Mardi 24 Septembre 2013
Régime végétarien et sport : Le secret de la longévité !

Après, « les disputes de couple font mourir plus jeune », place à une nouvelle étude dans le genre : le régime végétarien et le sport seraient le secret de la longévité ! On pensait le savoir déjà… sauf que cette fois-ci les scientifiques nous expliquent pourquoi ces deux éléments (alimentation et sédentarité) seraient impliqués dans le vieillissement cellulaire… explications !

Bien manger aurait un impact direct sur la durée de vie

Selon une étude, menée par le chercheur américain Dean Ornish, de l'université de Californie (San Francisco), et publiée dans le journal Lancet oncology, notre régime alimentaire a un impact direct sur la télomérase et la longueur des télomères.

Rappelons que les télomères protègent l'extrémité des chromosomes. Plus on vieillit, plus ils se raccourcissent. Oui, mais voila, quand le télomère devient trop court, il ne peut plus jouer son rôle et protéger notre ADN. La cellule le déchiffre comme un appel à l’arrêt de croissance voire même à l’auto-destruction.

Quant à la télomérase c’est une enzyme indispensable au fonctionnement des ces télomères car elle neutralise leur raccourcissement. Jusque là, c’est assez clair ? Et bien les chercheurs nous disent que le régime végétarien influence sur la longueur des télomères ce qui se traduit par une espérance de vie supérieure.

Les télomères : le secret de jouvence !

Pour obtenir de tels résultats, les chercheurs ont suivi 35 hommes de 60 ans en moyenne, entre 2003 et 2007. Ils ont été divisés en deux groupes. Le premier (composé de 10 hommes) a reçu un régime alimentaire avec un faible apport en graisse, à base d'aliments complets, de protéines végétales, de fruits, légumes et céréales. Ce groupe pratiquait une activité physique quotidienne modérée (30 min de marche et une heure de yoga) et 1h par semaine de thérapie de groupe. Le deuxième groupe a gardé ses mêmes habitudes de vie sans rien modifier.

Après 5 ans, les chercheurs ont constaté que dans le premier groupe, la longueur de leurs télomères, calculée à partir d'échantillon de sang, avait progressé de 10% alors que ceux du deuxième groupe avait diminué de 3%.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur