Accueil » Santé & Forme » Nutrition

Manger trop gras pendant la puberté augmente les risques de cancer du sein

Par | Publié le Lundi 02 Décembre 2013
Manger trop gras pendant la puberté augmente les risques de cancer du sein

Trop de matières grasses, ce n'est pas bon pour votre ligne ! Cela, nous le savions, mais ce n'est pas tout ! On sait, aussi, que les excès peuvent vous causer certaines maladies comme les maladies cardio-vasculaires. Mais récemment une équipe de chercheurs vient de révéler que manger trop de graisses pendant la puberté pouvait augmenter les risques du cancer du sein !

Manger trop gras à la puberté augmente les risques de cancer

Selon une étude américaine réalisée à la Michigan State University et publiée par la revue Breast cancer research, une surconsommation de matières grasses pendant l'adolescence augmente les risques de développer un cancer et plus particulièrement le cancer du sein. En effet, cette alimentation perturbe la croissance et augmente les modifications cellulaires des cellules immunitaires. Ce constat a lieu avant même l'apparition de la tumeur.

Pour arriver à ces résultats, des chercheurs américains ont mené une étude sur des souris en pleine puberté qu'ils ont divisées en deux groupes. Pour le 1er groupe, le professeur de physiologie Sandra Haslam et son équipe, les ont nourris avec un régime faible en gras (12% de leur apport calorique quotidien) et le second groupe avec un régime riche en graisses (60% de leur apport). Ils les ont ensuite exposés à des agents cancérigènes qui produisent des tumeurs.

Eviter les graisses animales saturées pour prévenir le cancer

Les souris nourries avec un régime riche en graisses présentaient des gènes inflammatoires et une hausse des facteurs de croissance dans leurs glandes mammaires. Dix semaines après le début de l'étude, les tumeurs en développement chez ce groupe de souris étaient nettement plus importantes que chez le second groupe.

« Bien que ces travaux indiquent que les dommages causés pendant la puberté pourraient être réversibles en adoptant une alimentation faible en graisses, nous recommandent de façon générale d'éviter une alimentation riche en graisses animales saturées par mesure de précaution » concluent les scientifiques.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur