Accueil » Santé & Forme » Nutrition

Pâtisseries, ces sucreries dangereuses !

Publié le Lundi 06 Octobre 2008

Durant le mois de Ramadan et les jours de l’Aïd, la consommation de pâtisseries augmente. Attention, ces sucreries risquent d’être dangereuses.

Au cours du mois de Ramadan et les jours de l’Aïd, les sucreries deviennent des produits de tous les jours, parfois consommés sans modération. Mais quelle est la conséquence de cette consommation sur votre santé ?

Ramadan, Aïd et pâtisseries
Le mois de Ramadan est celui de la consommation en général mais aussi de la consommation de produits sucrés et de pâtisseries en particulier. En tête de liste, on retrouve les sucreries, consommées le plus souvent après la rupture du jeûne et lors de la soirée. A commencer par la zlabia et les mkharek en passant par la samsa et en finissant par la bouza ou l’assida.Sans oublier que le tout est arrosé avec du thé sucré ou des produits sucrés gazéifiés. Cette consommation de produits sucrés en général est multipliée, voire triplée, pendant les soirées ramadanesques par rapport aux soirées du non-jeûne.

La composition des pâtisseries

Les pâtisseries font partie de la famille des sucreries en général.

Ce sont des produits complexes composés de sucre, de gras et généralement de margarine ou parfois de beurre, d'oeufs, de graines oléagineuses (amandes, noix, noisettes, pignons…), de farine ou d'amidon, de colorants naturels ou chimiques… qui restent des produits très énergétiques et à absorption rapide.

Consommation journalière Si le sucre est l’aliment préféré des cellules cérébrales et indispensable pour notre équilibre alimentaire, nos besoins ne dépassent guère les 10% des apports énergétiques totaux et rentrent sous les besoins alimentaires en glucides qui, eux-mêmes, se situent entre 50-60% des apports énergétiques journaliers.

Conséquences d’une consommation excessive
La consommation exagérée de pâtisseries n’est pas sans conséquence par rapport à la santé. Une absorption excessive de glucides simples ajoutés notamment sous cette forme favorise le risque de prise de poids chez les gens de poids normal, peut augmenter le risque d’obésité chez les gens qui sont déjà en surpoids, de même que le risque de diabète de type 2 ou encore de caries dentaires et bien plus d’autres maladies.

Conseils
Sans proscrire pour autant ces produits, il est recommandé de réduire la consommation actuelle de ces sucreries qui apportent beaucoup d’énergie… de pouvoir les remplacer lors des soirées par des fruits frais en salade ou en jus sans ajout de sucre. Ces sucreries, y compris les pâtisseries, doivent être consommés occasionnellement et non quotidiennement. Il est évident de ne pas trop consommé le jour de l’Aïd, ça permet d’éviter des problèmes digestifs et le dumping syndrome dû à l’augmentation des quantités ingérées et offertes lors des visites pour fêter l’Aïd. Il faut aussi savoir que les boissons sucrées (dont les sodas) qui accompagnent les pâtisseries, qu’elles soient gazeuses ou plates, sont des sources importantes de calories vides et sont très riches en glucides simples ajoutés (1 litre de soda renferme 15 à 25 morceaux de sucre). Il faut noter aussi qu’aujourd’hui, il est prudent de limiter l’utilisation excessive des margarines parce qu’elles sont riches en huiles hydrogénées qui s’avèrent dangereuses pour la santé et même plus nocives que le beurre lui-même.

 Valeurs nutritionnelles de certaines pâtisseries tunisiennes consommées le plus souvent en mois saint et lors de l'Aïd el Fitr

Pâtisseries tunisiennes Valeurs nutritionnelles
Zlabia (Béja) 290 calories/pièce
Mkahrek (Béja) 420 calories/pièce
Makroudh 155 calories/pièce
Samsa 120 calories/pièce
Baklawa 150 calories/pièce
Mlabess 105 calories/pièce
Brik hlou 200 calories/pièce
Bouza 700 calories/bol
Assida zgougou (sans décor) 275 calories/bol
Assida zgougou (décorée) 590 calories/bol
Zriga 400 calories/ration

Article élaboré avec le Docteur Latifa Beltaifa, Nutritionniste.

4 étoiles - 4 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur