Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Protéger ses yeux du soleil

Publié le Lundi 29 Juin 2009

Chaque année à l’approche de l’été, on entend beaucoup parler des méfaits du soleil sur la peau, mais peu d’informations sont données sur les dangers des ultraviolets sur les yeux.


De même que la peau, les yeux disposent de filtres naturels contre les rayons du soleil, mais leurs défenses n’étant pas illimitées, une exposition prolongée et non protégée aux ultraviolets peut endommager les tissus de l’oeil, accélérer le vieillissement des yeux et augmenter les risques de perte visuelle.Attention à vos yeux
Protégé par l’arcade sourcilière, les sourcils et les cils, l’oeil dispose en plus de défenses naturelles pour lutter contre le rayonnement solaire : d’une part il y a les filtres représentés essentiellement par la cornée et le cristallin et d’autre part il y a la pupille, qui se contracte afin de réduire au minimum la pénétration des ultraviolets à l’intérieur de l’oeil. Toutefois, ces défenses naturelles ne protègent pas à 100 % contre les rayons ultraviolets. Les risques ophtalmologiques, tels que les kératites, cataractes précoces et la dégénérescence maculaire liée à l’âge, deviennent dès lors plus importants mais aussi plus dangereux.

Les kératites
Douleurs, rougeurs oculaires, larmoiements, gêne à la lumière, sensation d’avoir du sable dans les yeux, troubles de la vision, tels sont les symptômes d’une kératite, qui est l’inflammation de la cornée (la cornée étant la calotte antérieure et transparente de l’oeil). Cette kératite est souvent due à une exposition intense aux rayons ultraviolets sur un court laps de temps. C’est une sorte de «coup de soleil de l’oeil». Si la kératite n’est pas un grave problème de santé, elle est néanmoins stressante et fort douloureuse. Les symptômes disparaissent généralement au bout de 2 à 3 jours après utilisation de collyres cicatrisants cornéens. Toutefois, cette brulure de la cornée peut devenir dangereuse si elle est répétée.

Les cataractes
Même si l’apparition des cataractes est le plus souvent liée au vieillissement, l’exposition aux ultraviolets apparaît comme un facteur de risque pouvant accélérer la formation d’une cataracte. Près de 20% des cataractes seraient provoquées ou accélérées par une exposition répétée et non protégée au rayonnement solaire. En effet, après avoir franchi la cornée, les rayons ultraviolets pénètrent directement dans le cristallin (lentille optique de l’oeil). Soumises à un ensoleillement intense, direct et régulier, les fibres cristalliniennes sont altérées et le cristallin s’opacifie, aboutissant à la cataracte. Au fil des années, la vue baisse, une sensation de brouillard s’installe progressivement, gênant la vision. Dans ces circonstances, pour améliorer la vision, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge
La macula est la partie centrale de la rétine. Son rôle consiste à assurer la vision centrale de l’oeil (reconnaissance des détails, lecture…). Avec l’âge, la rétine, qui est l’élément neurosensoriel de l’oeil, devient particulièrement sensible aux rayons solaires. Une exposition au soleil de plusieurs années sans protection, associée à la présence d’autres facteurs de risque (âge, génétique, tabagisme, alimentation…), peut provoquer une atteinte des cellules photosensibles situées dans la macula, entrainant ce que l’on appelle la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Bien que cette maladie cause rarement une cécité totale, elle peut mener à la perte de la vision centrale, ce qui rend les activités quotidiennes difficiles. La vision périphérique est, quant à elle, conservée. Pour prévenir la dégénérescence maculaire, il est essentiel de protéger ses yeux contre les facteurs déclenchants comme les ultraviolets. Cela est d’autant plus important qu’à l’heure actuelle, les traitements curatifs disponibles ne sont pas efficaces dans tous les cas.
                               Article élaboré avec le Docteur Errais Khalil, ophtalmologiste

  Bon à Savoir : Les personnes les plus sensibles aux uv 

Les enfants ne sont pas protégés contre les ultraviolets. Leur cristallin n’étant pas encore totalement formé, leur rétine reçoit beaucoup plus d’ultraviolets que celle des adultes. Avant 1 an, 90% des rayons UVA et 50% des UVB parviennent jusqu’à la rétine. Entre 10 et 13 ans, 60% des UVA et 25% des UVB pénètrent la rétine. De 18 à 20 ans, les rayons des ultraviolets sont presque entièrement filtrés par l’oeil.

Ce qui signifie que durant les vingt premières années, la rétine des enfants reçoit chaque jour au moins 80% des rayons ultraviolets, de quoi entamer et fragiliser leur capital soleil. Les personnes de plus de 50 ans, dont certains troubles de la vision fragilisent encore plus leurs yeux, déjà fatigués par l’âge et des années d’exposition au soleil. Les personnes travaillant en extérieur et les conducteurs, dont les yeux sont constamment exposés au rayonnement des ultraviolets. Enfin, les vacanciers à la plage, où le sable et la mer réfléchissent respectivement 10% et 20% des rayons du soleil. Les risques de brûlures sont plus importants.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur