Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Attention à l’intoxication alimentaire !

Publié le Lundi 27 Juillet 2009

L’été est la saison qui se prête le plus aux repas à l’extérieur. Avec la chaleur et le manque d’hygiène, le risque d’intoxication alimentaire peut survenir à tout moment.


Chaque année de juin à septembre, les médecins notent une augmentation du nombre de patients présentant une intoxication alimentaire. Dans la plupart des cas, cette dernière est due à un manque d’information sur les aliments à risque. Etant donné la nature plus ou moins grave d’une intoxication alimentaire, la prudence est de mise!

Allergie ou intoxication alimentaire?

Une allergie alimentaire est une réaction d’hypersensibilité immédiate de l’organisme face à un aliment allergisant (fraise, chocolat et poisson sont les aliments allergisants les plus communs). Lorsqu’elle survient, l’allergie alimentaire provoque un prurit, c’est-à-dire des démangeaisons, des douleurs intestinales et parfois des difficultés à respirer (oedème de Quincke).Si les aliments allergisants sont sains, dans le cas d’une intoxication alimentaire la source de contamination est au contraire due à la présence de certaines bactéries dans les aliments, les plus connues étant les listeria et les salmonelles. Lorsque l’aliment contaminé entre en contact avec l’organisme, celui-ci réagit dans les 24 à 48 heures: nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales sont les principaux symptômes. Lorsque ces signes ne sont pas graves, ils disparaissent d’eux-mêmes entre 2 et 5 jours, sans traitement médical. En revanche, lorsque les aliments sont souillés par la toxine botulique, l’intoxication alimentaire devient grave, voire mortelle (la toxine botulique existe essentiellement dans les boites de conserve ouvertes et mal conservées). Les symptômes, qui sont identiques à ceux causés par les bactéries, s’accompagnent alors de troubles visuels et d’une paralysie progressive du corps, voire d’un état de choc septique (d’origine infectieuse).

Comment réagir face à une intoxication?

Dans la majorité des cas, les symptômes d’une intoxication alimentaire s’atténuent dès le lendemain et disparaissent en deux à cinq jours. Lorsqu’ils persistent et que la personne malade continue de vomir les liquides salés ou sucrés qu’on essaie de lui faire boire, mieux vaut consulter un médecin, car le risque de déshydratation est important. Lorsque l’intoxication alimentaire s’accompagne de fièvre, elle peut très vite dégénérer et devenir dangereuse, surtout chez les nourrissons et les personnes âgées, plus vulnérables à la déshydratation. Une attention particulière doit également être apportée aux femmes enceintes. Pour aider l’organisme à se remettre doucement, privilégiez les aliments faciles à digérer comme la soupe, le riz, les légumes cuits, les biscottes, les bananes mûres, les purées de pommes de terre, etc. A noter que les aliments agressifs devront être évités jusqu’au rétablissement total (crudités, céréales, produits laitiers, charcuteries, pâtisseries, café, thé, épices… sont à bannir).

Comment prévenir une intoxication alimentaire?

En été, la chaleur augmente et la prolifération des bactéries devient alors plus importante. Pour ne pas prendre de risque, certaines règles d’hygiène doivent être suivies:
* Lorsque vous faites vos courses, pensez à vous équiper de sacs surgelés, afin de garder au frais tous les aliments périssables, tels que les laitages, glaces, viandes, poissons, fruits, etc.
* Portez une attention particulière aux dates de péremption, car tout dépassement entraine un risque pour la santé. Par exemple, jetez les emballages gonflés, les aliments ayant une mauvaise odeur, un aspect gluant ou des traces de moisissures. Ne gardez pas les vieux surgelés, les fruits trop mûrs, etc.
* Dans la cuisine, nettoyez bien vos mains avec du savon avant et après avoir manipulé les aliments, notamment s’il s’agit de viandes et de poissons.
* Lavez toujours les crudités, les fruits et les légumes frais avant de les consommer.
* Respectez les consignes de cuisson, car la plupart des intoxications sont presque toujours causées par une cuisson insuffisante ou inadaptée.
* Lorsque vous remplissez votre glacière, enveloppez hermétiquement les viandes et les poissons crus. Placez-les au fond, afin d’éviter que leurs liquides coulent sur les autres aliments. Attention, une glacière ne maintient pas le même niveau de température tout au long de la journée, évitez donc d’y stocker trop longtemps les aliments.
* Lavez tous les ustensiles de cuisine après vous en être servi.
* Laissez les aliments le moins de temps possible à température ambiante. Réglez la température de votre réfrigérateur à 4°C et celle du congélateur à -18°C.
* Ne congelez ou ne recongelez jamais un aliment exposé trop longtemps à la chaleur. Les bactéries se développent plus rapidement au contact de la chaleur.
* Attention à la restauration rapide où les aliments sont souvent maniés et réchauffés.
                Article élaboré avec le Docteur Jalel Ben Youssef, médecin généraliste

Bon à Savoir : La TIAC ou toxi-infection alimentaire collective
On parle de toxi-infection ou intoxication alimentaire collective, lorsque plusieurs personnes ayant déjeuné au même endroit et en même temps tombent malades. Une fois le diagnostic du médecin posé, la TIAC est déclarée à l’autorité sanitaire, afin qu’une enquête sanitaire soit effectuée par les services publics. Leur rôle est de déterminer l’origine de l’intoxication et d’éviter qu’elle se propage. Dans le cas d’une TIAC causée par un repas préparé à la maison, ne jetez aucun emballage ou aliment suspect. Les ustensiles de cuisine ne doivent pas non plus être lavés. Ces gestes permettront aux services publics d’identifier plus rapidement l’origine de la contamination.

4 étoiles - 1 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur