Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

La glande thyroïde

Publié le Mardi 06 Octobre 2009

Du haut de ses 3 cm pour seulement 30 g, la glande thyroïde est si discrète qu’on finit par oublier à quel point elle est essentielle à la bonne santé de l’organisme.



S
ituée à la base du cou, devant la trachée, juste sous la pomme d’Adam pour les hommes, la glande thyroïde sécrète des hormones qui participent, entre autres, à la croissance osseuse, au développement du système nerveux central, agissent sur l’humeur, le poids, régulent la température du corps, le système digestif, le rythme cardiaque... Lorsque la quantité d’hormones thyroïdiennes devient anormale, les fonctions vitales de l’organisme se dérèglent. Glande thyroïde en quelques mots
Dotée d’un corps mince central et de deux ailes latérales épaisses appelées «lobes», la glande thyroïde produit deux types d’hormones: la tri-iodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). La fabrication de ces deux hormones thyroïdiennes est contrôlée par une autre hormone, la thyroid stimulating hormon ou TSH, qui est sécrétée par l'hypophyse (une petite glande endocrine située à la base du crâne). C’est l’iode apporté par l’alimentation qui permet la sécrétion des hormones. En effet, une fois transporté par le sang jusque dans la glande thyroïde, l’iode alimentaire est capté par la thyroglobuline (protéine produite par la glande thyroïde) pour permettre la fabrication des hormones thyroïdiennes T3 et T4. Après être passées dans le sang et s’être mélangées au plasma, c’est-à-dire à la partie liquide du sang où se trouvent les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes, les hormones thyroïdiennes sont libérées dans le corps. Durant cette étape, une quantité importante de T4 est transformée en T3 par les tissus. Lorsque la glande thyroïde augmente ou diminue sa production d’hormones, l’organisme se dérègle: dans le premier cas, on parle d’hyperthyroïdie et dans le second cas, d’hypothyroïdie.

Causes, symptômes et traitements de l’hyperthyroïdie
Lorsque la glande thyroïde s’emballe, elle se met à produire des hormones en trop grande quantité. Résultat, l’organisme se met à fonctionner trop et trop vite. Les femmes entre 20 et 50 ans sont les plus touchées par cette maladie. Un stress important peut être à l’origine de l’hyperthyroïdie. La maladie de Basedow, dont la survenance semble avoir des causes génétiques liées à l’hérédité, peut aussi être déclenchée par un stress. Ce sont les deux principaux facteurs de l’hyperactivité de la glande thyroïde. Dans le cas de la maladie de Basedow, le volume de la thyroïde augmente pour former un goitre et les yeux sont exorbités. Chez les plus jeunes, les symptômes de l’hyperthyroïdie se manifestent par une grande anxiété, une extrême agitation, irritabilité, nervosité et par un tremblement des mains. Chez les personnes plus âgées, ce dérèglement se caractérise le plus souvent par des palpitations, tachycardie et des troubles du rythme cardiaque. D’une manière générale, l’hyperthyroïdie s’accompagne d’une perte de poids, d’une fatigue musculaire, de transpiration excessive, de troubles du sommeil, de diarrhées... La prise en charge d’une telle affection dépend des facteurs déclenchants, d’où l’existence de divers traitements visant à mettre la glande thyroïde au repos forcé. Le chou pourrait aider à lutter contre l’hyperthyroïdie (il renferme une substance qui diminue naturellement la production d’hormones thyroïdiennes). En revanche, les aliments contenant trop d’iode doivent être absolument évités.

Causes, symptômes et traitements de l’hypothyroïdie
Là encore, les femmes sont davantage concernées que les hommes par l’hypothyroïdie. A noter que les femmes ayant atteint l’âge de la ménopause (entre 50 et 70 ans) sont les plus touchées. Une des causes les plus courantes de l’hypothyroïdie se nomme thyroïdite chronique de Hashimoto. Cette maladie à prédisposition génétique détruit la glande thyroïde. Des traitements à base d’iode, la ménopause, une opération chirurgicale au niveau de la thyroïde ou, dans de plus rares cas, la prise de certains médicaments de type lithium (médicament préconisé contre la maniaco-dépression) ou l’amiodarone (prescrit pour le coeur) peuvent favoriser l’hypothyroïdie. Un apport insuffisant en iode alimentaire peut également avoir une incidence directe sur la diminution des hormones thyroïdiennes. Les symptômes de l’hypothyroïdie peuvent rester très souvent mineurs et négligés. Quand l’atteinte est évidente, ils s’expriment par une grande fatigue, une lenteur dans les mouvements, une perte d’énergie pouvant mener à une dépression, des troubles de la mémoire, une prise de poids, une constipation, des crampes, des cheveux secs, une peau sèche… Dans le cas de l’hypothyroïdie, le traitement consiste en la prise quotidienne d’hormones thyroïdiennes de synthèse, ayant une composition similaire à celles des hormones T4 naturellement fabriquées par l’organisme.

Article élaboré avec le Docteur Selma Hajri - Spécialiste en endocrinologie, diabète et endocrinologie de la reproduction.


Bon à savoire: Quels examens pour la glande thyroïde?
Les maladies de la glande thyroïde sont fréquentes. Pour y faire face, il existe de nombreux examens. Ainsi, pour dépister un goitre (augmentation du volume de la glande thyroïde entrainant une grosseur au niveau du cou) ou des nodules (kystes), le premier examen consiste à palper avec les doigts la glande thyroïde. Parmi les techniques d’imagerie, l’échographie réalisée à l’aide d’une sonde à ultrasons sur le cou permet de visualiser la thyroïde ainsi que les nodules et d’en donner les dimensions précises. Quant à la scintigraphie, elle permet, après absorption d’une très faible dose d’iode, de déterminer au moyen d’une caméra si un nodule sécrète des hormones thyroïdiennes.

4 étoiles - 1 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur