Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Des oléagineux sous différentes formes

Publié le Mardi 23 Février 2010

Présents dans la nature sous différentes formes, les oléagineux appartiennent à la famille des végétaux dont on peut tirer de l’huile. Certaines graines végétales oléagineuses sont d’ailleurs cultivées pour leur huile.


C’est le cas notamment des noix, dont l’huile très parfumée est parfaite pour assaisonner les salades, les légumes cuits à la vapeur ou pour confectionner des bocaux marinés à l'huile.

Du fait de sa richesse en acides gras polyinsaturés, elle s’oxyde très vite à la chaleur, c’est pourquoi elle se consomme, de préférence, crue. Ses qualités nutritionnelles sont ainsi totalement préservées. Pourvue en oméga 3 et 6, en vitamine E, en magnésium et en lipides, elle convient tout à fait aux personnes qui surveillent leur alimentation pour cause de cholestérol et de triglycérides élevés. Le jus émis par la chair de la noix, quant à lui, est utilisé pour assécher et accélérer la cicatrisation des petites plaies.

Les amandes réputées fortifiantes pour l’organisme, donne une huile onctueuse et à l’odeur agréable. Connue pour stimuler les fonctions intellectuelles, en particulier la mémoire, elle est de plus bénéfique pour la vue, la croissance, la constipation et les convalescences. Sa consommation permet également d’adoucir les inflammations des voies digestives et de lutter contre les vers intestinaux. En cuisine, elle entre dans la préparation de nombreuses pâtisseries.

Pressée à partir d'arachide (cacahuète), l’huile d’arachide à la couleur claire, fruitée possède une saveur particulière et permet de contrôler le cholestérol. Elle est idéale pour les cuissons à hautes températures, notamment les fritures. Source de protéines, de vitamines et de minéraux, l'huile d'arachide est toutefois pauvre en oméga 3. A noter qu’elle est la deuxième cause d'allergies alimentaires dans le monde: chez les enfants, l’allergie à l’arachide survient en général vers l’âge de 2 ans.

En dehors des huiles, certains oléagineux sont aussi utilisés sous forme de pâte, de beurre et de sirop (le sirop d’orgeat par exemple est préparé à partir de l’amande).

L’allergie aux cacahuètes et aux noix
L’allergie aux fruits oléagineux est préoccupante, car elle débute tôt dans la vie, se poursuit à l’âge adulte et peut s’avérer fatale. Les cacahuètes, les noix, les amandes et les noisettes peuvent occasionner des symptômes par un simple contact sur la peau ou par une simple inhalation. Dans les formes bénignes, les noix donnent des rougeurs, une sensation de malaise, un mal de tête et un gonflement des lèvres et de la langue.

Dans les formes sévères, les cacahuètes et toutes les noix peuvent provoquer un choc anaphylactique: ce dernier pouvant entraîner une chute de la pression artérielle, une accélération du rythme cardiaque, des troubles respiratoires et des troubles digestifs (nausées, vomissements, troubles de la déglutition, diarrhées).

Etant donné la sévérité potentielle des symptômes, il est recommandé aux personnes allergiques d’éviter tout contact avec ces aliments et de porter en permanence une seringue d’adrénaline sur eux.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur