Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Aloe vera docteur vert?

Publié le Mardi 05 Octobre 2010

Appelé lys du désert et symbole d’immortalité, l’aloe vera offre la beauté et la santé… Alors que demander de plus? Zoom sur une plante qui soulage petits et grands bobos au quotidien.


Plus connu pour son utilisation en cosmétologie, l’aloe vera l’est un peu moins pour ses vertus thérapeutiques. Pourtant, celles-ci ne sont plus à démontrer: propriétés digestives, nutritionnelles, dermatologiques… rien ne résiste à cette plante aux vertus ancestrales.

Alexandre le Grand recommandait d’utiliser de l’aloe vera pour soigner les blessures de ses soldats, Néfertiti et Cléopâtre s’en servaient comme produit de beauté et Christophe Colomb en avait toujours à bord de sa caravelle!
S’il existe plusieurs espèces d’aloès, la plus utilisée est l’aloe vera en raison notamment de sa facilité de mise en culture.

De la famille des liliacées (comme l'ail, la ciboulette, l'oignon, l'asperge, la tulipe, le lys) et originaire d’Afrique du Nord, on la trouve aujourd’hui quasiment partout. C’est une plante arborescente aux racines peu profondes et aux feuilles longues et dentées pouvant atteindre un mètre de hauteur.

La coupe transversale d’une feuille permet de distinguer la cuticule (couche épidermique), un derme cellulosique où circule une sève rouge et au centre, une pulpe épaisse qui n’est qu’autre que le précieux jus utilisé. Lorsque le cactus est âgé de 4 à 5 ans, on peut commencer à prélever ses feuilles pour la fabrication de remèdes ou cosmétiques.

Mille et un pouvoirs

De récentes recherches ont permis d’établir que cette plante subtropicale ne contient pas moins de quatre cents principes actifs et 75 éléments nutritifs. Riche de tous les sels minéraux indispensables - phosphore, potassium, calcium, chlore, fer, zinc… - sa composition possède des propriétés très intéressantes pour la peau: appliquée en cataplasme ou masque, elle révèle toutes ses vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes. Rien d’étonnant donc à ce que les chercheurs en cosmétologie y aient vu un produit miracle.

En plus de ses actions hydratantes et adoucissantes, elle permet une régénérescence des cellules et de l’épiderme et est conseillée dans les cas de prurit, d’eczéma, de petite blessure, d’irritation, de mycose et même de bouton de fièvre ou d’herpès. De plus, il semblerait même qu’on lui attribue des propriétés antivieillissement. Au-delà de ces propriétés dermatologiques, l’aloe vera est une plante aux vertus nutritionnelles incontestables.

Elle apporte un appoint en éléments vitaux d’une grande richesse qualitative qui permettent de mieux résister aux agressions de toutes sortes. Il est donc possible de manger la pulpe - attention, seulement la pulpe, car l’écorce peut être irritante pour les intestins - mais avec modération. De plus, en raison des nombreux enzymes qu’elle contient, l’aloe vera permet une meilleure digestion des aliments et une régulation du transit intestinal.

En effet, le mucilage a une action anti-inflammatoire et cicatrisante sur le tube digestif. Il apporte à l’organisme des oligoéléments, des acides aminés (7 des 8 acides aminés essentiels) et aide à l’élimination des toxines. En plus des traces de vitamine B12, l’aloe vera concentre des vitamines du groupe A, B, C, E, celles qui concernent la peau et les cheveux.

Bon nombre d’entre elles ne peuvent être stockées par le corps, il est donc important d’en absorber quotidiennement. Enfin, des études en cours pourraient confirmer ou infirmer des propriétés antiulcéreuses, gastriques et antidiabétiques… On n’a donc pas fini d’entendre les professionnels vanter les mérites de cette plante.




Sous quelle forme la trouver et comment l’utiliser?

L’aloe vera pousse à l’état sauvage sur des terrains sablonneux et calcaires de régions semi-désertiques au climat chaud et sec. Il est donc possible de prélever des pieds de 5 à 10 cm dans des zones non cultivées. L’aloe vera s’acclimate facilement et supporte la vie en pot. N’hésitez pas à en placer à côté de vos appareils électroniques (ordinateurs, télé…) car il régule les champs électromagnétiques. C’est la civilisation arabe qui fut la première à produire des extraits commerciaux d’aloès à base de sève et de pulpe mélangées.

Ces extraits servaient principalement de laxatif et à différents usages externes et internes. Ils ont largement contribué à la diffusion de l’aloès dans de nombreux pays. Aujourd’hui, outre les crèmes pour le corps, l’aloe vera entre dans la composition de boissons énergisantes, de crèmes glacées, de yaourts, de lessives et de fibres pour la lingerie… Les nombreux travaux scientifiques menés depuis ces vingt dernières années et qui ont débouché sur son utilisation multiple démontrent que la feuille d’aloe vera est dénuée de toute toxicité et n’a aucune incompatibilité avec d’autres thérapeutiques, ni contre-indication.

Elle peut donc être utilisée à tout âge. Elle se consomme par voie buccale ou en application locale. Si vous l’utilisez sous forme de gel, préférez un produit le plus pur possible avec la mention «stabilisation à froid» qui permet de conserver intacts les vitamines et minéraux de la plante. On peut également la trouver sous forme de compléments alimentaires qui apporteront vitamines, protéines et oligo-éléments.

Sachez toutefois qu’il existe aujourd’hui des yaourts enrichis en aloe vera (notamment chez une grande marque tunisienne) et qui sont une alternative aux compléments. Cela dit, l’aloe vera doit être utilisé ponctuellement et ne doit pas faire l’objet d’une utilisation continue sans demander l’avis de votre pharmacien ou médecin traitant.




Voir plus:

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur