Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Indigestion, avez-vous une bonne hygiène alimentaire ?

Publié le Lundi 16 Juin 2008

La mauvaise digestion est une anomalie très fréquente qui peut toucher sans gravité tout être humain. Douloureuse ou non, elle constitue un désagrément difficile à accepter. Retrouvez les préventions et les traitements nécessaires afin de vous en débarrasser.

Ballonnements, lourdeurs d’estomac, maux de ventre… tous ces signes perturbants et difficiles à supporter sont provoqués par une mauvaise digestion. Une bonne hygiène de vie s’impose. Un régime et une alimentation saine peuvent être par moment le remède approprié.
Qu'est-ce que la digestion ?
La digestion est indispensable à la vie humaine. C’est la transformation de la nourriture avalée en petites molécules afin qu’elle devienne absorbable par les cellules du tube digestif. Ce processus est assuré par le tube digestif et ses glandes annexes, la salive, le foie et le pancréas. La digestion commence par l’absorption des aliments et des boissons avalés et se termine par la défécation. Une fois digérées, les molécules passent par le sang et sont utilisées par l’organisme pour servir au bon fonctionnement des cellules des différents organes. Par moment, la digestion peut s’avérer difficile et se transforme en indigestion.

Les causes et les remèdes de l’indigestion
Ce phénomène est généralement provoqué par des repas trop longs et copieux ou une alimentation riche en matières grasses ou encore un intestin paresseux. Ce phénomène se traduit par des ballonnements, des brûlures, des spasmes, de la constipation…

Digestion et ballonnement
En phase finale de la digestion, les aliments arrivent dans le gros intestin, le côlon. Une fois que les aliments sont installés, un gaz se forme selon un processus normal de fermentation bactérienne. Une production plus importante que la normale ou une accumulation de ces gaz intestinaux s’installe et provoque ainsi des ballonnements ou des flatulences.

Cause du ballonnement
Mis à part que c’est un phénomène naturel, ce désagrément peut être causé par la constipation et l’aérophagie qui sont une source première de la production gazeuse. Un repas copieux et gras, la présence de certains aliments contenant du sucre, du sucre lent, des fibres alimentaires, des produits laitiers consommés en grandes quantités en courte durée engendrent un inconfort digestif. Sans négliger la présence de certains aliments dans nos plats, comme les légumes.

Aliments responsables
- Aliments gras, comme les chips, les fritures, le chocolat…
- Bière et boissons gazeuses.
- Céréales de blé, riz, maïs, raffinées et sucrées.
- Crudités.
- La plupart des fruits, mais surtout l’abricot et la banane.
- Les légumes de la famille du chou, comme le brocoli, le chou vert, le chou-fleur.
- Les légumineuses, comme les haricots secs, les lentilles et les pois chiches.
- Les oignons, le pain blanc, les pommes de terre, les petits pois.
- Les produits laitiers en grande quantité sur une courte période.

Conseils à suivre
Pour le ballonnement, il n’existe pas de remède miracle, mais vous pouvez maîtriser les symptômes. Suivez ces conseils afin d’améliorer votre problème de ballonnement
intestinal.
*Il est conseillé de manger moins gras et moins copieux.
*Prenez votre temps pour mastiquer lentement et privilégiez la prise de plusieurs repas, mais en petites quantités.
*Il est déconseillé de boire de la bière ou des boissons gazeuses.
*Même si vous pensez que la cuisson détruit les vitamines, sachez qu’il faut privilégier les légumes et les fruits cuits. La cuisson ne détruit pas toutes les vitamines si vous cuisinez pendant peu de temps dans un faible volume d’eau.
*Privilégiez dans vos assiettes la carotte, la betterave rouge, les haricots verts, les courgettes, le potiron, la tomate, les épinards, car tous ces légumes se digèrent bien.
*Préférez les potages, les gratins et la purée, et n’oubliez pas les fruits en compote ou en jus.
*Continuez à consommer des fruits frais et des crudités, mais choisissez ceux qui vous conviennent le mieux. Mangez-les par petites portions et coupés en petits morceaux. Mais il ne faut surtout pas les mélanger au cours d’un même repas.
*Mangez des yaourts, leur apport en ferments lactiques peut vous aider, en particulier si vous souffrez d’intolérance au lactose.
*Faites une petite promenade d’un quart d’heure au moins après chaque repas.
*Aussi, après les repas, il est très conseillé de boire des tisanes à base de camomille, de menthe ou de fenouil.
*Traitez toute constipation par l’augmentation progressive de fibres alimentaires afin d’y habituer votre intestin.
*Mais en cas de gêne très importante ou de symptômes associés, il est impératif de consulter votre médecin.

Article élaboré avec Docteur Samira Karboul, Médecin principal de la santé publique.

4 étoiles - 1 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur