Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien

Déshydratation : quand faut-il s’inquiéter ?

Publié le Dimanche 29 Juin 2008

Bouche sèche, vertiges, maux de tête… vous pensez que vous êtes en bonne santé et vous ne comprenez pas la source de votre malaise. Avez vous pensé à la déshydratation et à ses effets néfastes sur la santé ?

En été, certaines personnes négligent l’importance et la nécessité de boire de l’eau et attendent qu’ils aient soif. Acte dangereux pour la santé, car avec la chaleur vous perdez énormément d’eau et vous risquez la déshydratation.

Qu'est-ce que la déshydratation?
Scientifiquement, le corps humain est composé de 70% d’eau. La déshydratation est la réduction de cette teneur normale en eau dans le corps. Une fois installée, la déshydratation déséquilibre les substances chimiques présentes dans le corps, en particulier le sodium et le potassium, et constitue un danger vu que le bon fonctionnement des cellules dépend de manière critique de ces substances.
Les causes et les facteurs
Généralement, la déshydratation est provoquée par une consommation insuffisante d’eau ou par la perte d’une quantité importante de liquide qui n’est pas compensée. Par moment, la déshydratation peut être engendrée suite à une maladie comme les diarrhées persistantes, les vomissements, la transpiration excessive due à une forte fièvre, les travaux de force. Dans d’autres cas, la déshydratation peut être associée à une consommation excessive d’alcool. Aussi, les temps chauds et humides, les efforts intenses de longue durée, les sports impliquant la présence de nombreux individus, la fatigue, le stress, les vêtements trop serrés sont des facteurs prédisposants.

Les symptômes
Les signes de la déshydratation chez l’adulte sont la soif, la baisse de la diurèse, l’urine foncée et concentrée, la peau rouge et sèche, les yeux secs et exorbités, la bouche sèche, la langue pâteuse, le mal de tête, les mains et les pieds moites, le vertige et enfin la confusion et l’irritabilité. Chez les bébés, la déshydratation est très grave et se présente par la pâleur du teint du bébé et de ces yeux exorbités. Une baisse de la diurèse est remarquée, ainsi que l’enfoncement de sa fontanelle.

Les effets
La déshydratation entraîne une diminution du volume sanguin et une élévation de l’osmolarité plasmatique. Il en résulte une diminution de la pression de remplissage cardiaque et du volume d’injection systolique, par conséquent une diminution de la tension artérielle et une élévation de la fréquence cardiaque compensatrice. Dans ce cas, la température corporelle s’élève et la performance physique diminue.
Aussi, la déshydratation peut engendrer une apparition progressive de fatigue, de lourdeur des jambes et d’essoufflement, un état de léthargie, de confusion, de faiblesse et des difficultés à s’exprimer. Les globes oculaires deviennent hypotoniques et cernés, et le pli cutané persiste quand on pince la peau.

Des cas mortels peuvent survenir à la suite d’une déshydratation . Par exemple le coup de la chaleur qui est l’élévation excessive de la température interne avec forte rougeur, une sensation de chaleur puis ébriété, malaise et perte de conscience. La déshydratation provoque des séquelles neurologiques importantes, comme les risques de lésions tissulaires. Dans ce cas, un refroidissement du sujet et une réhydratation par perfusion doivent être effectués en urgence.

Diagnostic
En présence de ces symptômes, il est important de consulter le plus vite possible votre médecin traitant. Ce dernier procèdera à un examen physique. Si un problème est suspecté, il vous demandera de faire un test sanguin ou urinaire afin de contrôler l’équilibre du sodium et du potassium dans votre corps.

Prévention
Pour éviter toute risque de déshydratation, en temps normal il faut absolument boire minimum huit grands verres d’eau par jour. Par contre, si vous êtes malade ou si vous avez la diarrhée, il est impératif d’augmenter cette quantité. Si vous êtes sportif, vous devez boire jusqu’à 1L d’eau par heure en plus de votre consommation quotidienne normale. Vous devez augmenter cette consommation si vous êtes dans des conditions de chaleur élevée. Aussi, par temps chaud, vous transpirez davantage et votre corps perd beaucoup de liquide. Buvez beaucoup d’eau afin de compenser la perte.

Bon à savoir
L’eau, la boisson indispensable. Même si souvent, l’eau est absorbée sous forme de thé, de café, de tisane ou de potage, l’hydratation de l’organisme repose essentiellement sur l’eau pure et dure. Afin de couvrir vos besoins, il faut boire entre un et un litre et demi d’eau par jour. Aussi, il est recommandé de boire régulièrement entre les repas et même au cours des repas. Contrairement aux idées reçues, boire au cours des repas n’affecte en aucun cas la digestion. Grâce à sa teneur en sels minéraux et oligoéléments, l’eau est la boisson indispensable au bon fonctionnement de l’organisme.

Article élaboré avec Docteur Samira Karboul, Médecin principal de la santé publique.

 

4 étoiles - 7 votes
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur