Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien
Le diabète : Connaitre pour mieux vivre avec mon diabète !

Les complications liées au diabète et comment les prévenir ?

Publié le Lundi 26 Novembre 2012

L'hyperglycémie provoque dans l'organisme une série de modifications chimiques qui finissent par altérer l'ensemble des nerfs. Deux types de nerfs sont habituellement touchés: 

• les nerfs dits périphériques qui permettent de commander les muscles et de ressentir les sensations au niveau cutané ;

• les nerfs du système nerveux autonome qui commandent le fonctionnement des viscères.

Les symptômes se traduisent par des troubles parfois nocturnes, accompagnés ou non de douleurs, au niveau des membres inférieurs, de l'appareil digestif, du système urinaire, du rythme cardiaque, de la pression artérielle, etc.

Au niveau cardio-vasculaire, le diabète abîme aussi les gros vaisseaux sanguins, notamment du cou, des jambes et du cœur. Des dépôts de graisse se forment sur les parois internes des artères et s'étendent. L'hypertension, associée à une alimentation trop riche en graisses, accélère ce dépôt. Avec le temps, elles peuvent former des caillots (thrombose) qui finissent par obstruer l'artère, exposant la personne diabétique à des risques cardiovasculaires.

La rétinopathie diabétique (atteinte de l’œil et de la rétine) touche 50% des diabétiques de type 2. En effet, l'excès de sucre dans le sang fragilise la paroi des vaisseaux sanguins et en réaction, la rétine produit de nouveaux vaisseaux encore plus fragiles. Le phénomène s'amplifie et s'étend jusqu'à la macula (zone au milieu de la rétine) où se situe le centre de la vision. La macula s'épaissit, un œdème maculaire se forme, provoquant une baisse de l’acuité visuelle avec un possible décollement de la rétine.

L’atteinte des reins est aussi possible, il y a un risque de maladie rénale chronique avec, à terme, le besoin d'être dialysé.

Des problèmes dentaires : une salive plus sucrée associée à une diminution de la résistance aux infections microbiennes rend les diabétiques plus vulnérables aux caries, aux gingivites ou inflammations de la gencive, à la parodontite caractérisée par une inflammation en profondeur des gencives et de l'os qui soutient la dent.

Pour limiter voire prévenir l’apparition de ces complications, l’itinéraire le plus sûr passe par une alimentation équilibrée et variée, la pratique d’une activité physique afin d’améliorer les performances de l’insuline et l'autosurveillance pour éviter les hypoglycémies, les hyperglycémies, les infections et lésions cutanées, etc.

Tous ces gestes jouent un rôle déterminant dans la prescription et le succès du traitement!

Mots clés :| Diabète |
Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur