Accueil » Santé & Forme » Santé au quotidien
La bronchite en questions

La bronchite : Qui consulter ?

Publié le Vendredi 14 Décembre 2012

Quand dois-je consulter ?

 

Une toux ne doit jamais être prise à la légère et nécessite, au-delà d’une semaine, une consultation médicale car elle pourrait bien cacher autre chose…

Que va faire le médecin ?

Dans un premier temps, le médecin va traiter essentiellement les symptômes avec un antipyrétique contre la fièvre, des gouttes pour déboucher le nez… La toux ne devant pas être stoppée - sauf si elle épuise le malade -, il prescrira des fluidifiants et expectorants pour favoriser l’élimination des sécrétions bronchiques. Le recours aux antibiotiques n’est utile que dans le cas d’un risque de surinfection ou d’autres maladies chroniques.

En règle générale, ces traitements associés à du repos suffisent à vous remettre sur pied en quelques jours. Pour les nourrissons ou les personnes affaiblies, le médecin pourra compléter son traitement avec de la kinésithérapie respiratoire.

Enfin, pour poser le diagnostic d’une bronchite chronique, le médecin, après avoir vérifié le passé médical du patient, peut évaluer la capacité des poumons à effectuer leur travail avec une exploration fonctionnelle respiratoire et vous demander un cliché pulmonaire pour éliminer toutes formes atypiques de pneumopathie.

Puis-je utiliser les médecines douces pour me soigner ?

En attendant de consulter, et avec la certitude qu’il n’y a pas de surinfection, vous pouvez toujours opter pour les médecines douces. Si vous êtes plutôt phytothérapie: calmez la toux en buvant plusieurs tasses par jour de thym infusé (150 ml d’eau chaude pour 1 à 2 cuillères à café de thym) ou désenflammez vos bronches en buvant trois tasses par jour de feuilles séchées de lierre grimpant infusé (150 ml d’eau bouillante pour une demi-cuillère de feuilles de lierre).

Vous êtes un(e) adepte de l’homéopathie ? En attendant de consulter, prenez 4 granules matin et soir de Ferum phoshoricum 5CH ; en cas d’expectorations très épaisses et glaireuses, prenez 4 granules en alternance d’Antimonium terrarium 5CH et de Kalium bichromicum 5CH. Vous préférez les huiles essentielles… frictionnez votre thorax 2 à 4 fois par jour avec une préparation composée de 2 à 3 g d’HE d’eucalyptus, de marjolaine, de lavande officinale, 10 g d’huile d’arnica, 10 g d’huile d‘amande douce et 10 g d’huile de tournesol.

Par voie orale, versez une goutte d’HE d’eucalyptus, de marjolaine et de lavande officinale dans un grand verre d’eau ou de jus de fruits et buvez cette « potion » 2 à 4 fois par jour au moment des repas.

Suis-je contagieux(se) ?

Comme toutes les infections virales, la bronchite est contagieuse. Elle s‘attrape soit directement par un contact trop proche avec une personne atteinte (éternuement, toux…) soit indirectement par contamination des objets avec des mains mal lavées. Mieux vaut rester chez soi quelques jours et se tenir « éloigné » des proches, surtout des enfants pour ne pas contaminer toute la famille.

Puis-je éviter une bronchite?

Comme pour beaucoup d'affections virales, quelques règles hygiènes simples et de base permettent de réduire le risque : se laver les mains régulièrement (avant, après un repas, après avoir été aux toilettes…), aérer la maison, éviter de porter les mains au visage, fuir les lieux confinés… Dans tous les cas si on bout de trois semaines vous toussez toujours ou si d’autres symptômes sont apparus (sifflement, essoufflement), mieux vaut revoir votre médecin.

Services
© Impressive web France 2013 - Tous droits réservés                                                                                                                               Accueil | condition générales | Plan de site | Newsletter | Contact | RSS
Tendancemag.com | Copyright © Impressive web France 2013

Devenez fan de Tendancemag.com sur